12 films britanniques à (re)voir sans modération
© Coup de foudre à Notting Hill - D.R.

12 films britanniques à (re)voir sans modération

Par Alice Barbieux
Temps de lecture: 6 min

Vous avez tendance à regarder les films en VO? Alors vous savez que l'accent britannique est captivant! Le charme british ajoute un petit plus qu’on ne sait expliquer. On vous a donc sélectionné des films britanniques à (re)voir sans modération.

Une chose qu’on ne peut pas enlever aux Anglais, c’est qu’ils font souvent de très bons films. Des comédies décalées aux films romantiques en passant par les films dramatiques cultes, on vous a sélectionné 12 films britanniques à voir ou à revoir de toute urgence. De plus si vous les regardez en version originale cela peut vous aider à apprendre l’anglais de manière ludique.

/

Orgueil et Préjugés

L’histoire, une adaptation du romain de Jane Austen, se déroule dans un petit village d’Angleterre au 18e siècle. Mr et Mrs Bennet veulent marier leurs cinq filles, et lorsque de nouveaux voisins riches s’installent, deux des filles Bennet sont plongés dans des affaires de cœur tumultueuses.

 

Lire aussi : « Saint-Valentin : 7 films romantiques et intemporels »

La video lifestyle du jour :
Neuf des plus beaux voyages en train à travers l’Europe

 

L’aînée, Elizabeth (Keira Knightley), rencontre Monsieur Darcy, un bourgeois, et tombe sous son charme. Malheureusement la timidité de Darcy et les mauvaises interprétations menacent cette idylle naissante. Les deux devront passer outre leur orgueil et leurs préjugés (…) pour pouvoir peut-être tomber dans les bras l’un de l’autre.

/

Il était temps

À l’âge de 21 ans, Tim (Domhnall Gleeson) apprend par son père que les hommes de sa famille possèdent le pouvoir de remonter le temps. Il ne peut pas changer l’histoire, mais peut interférer dans le cours de sa propre vie. Tim veut alors profiter de son pouvoir pour rendre sa vie meilleure, mais cela ne se passe pas comme prévu…

 

Lire aussi: « 12 films feel good à (re)voir de toute urgence »

 

Lorsqu’il quitte son village natal pour Londres, Tim rencontre Mary (Rachel McAdams) et ils tombent amoureux. Un voyage temporel malencontreux va effacer leur rencontre, Tim se sert alors de son pouvoir encore et encore pour (re)gagner le cœur de Mary. Va-t-il y arriver ? Est-ce qu’un pouvoir aussi compliqué à gérer ne va pas lui rendre la vie plus difficile ?

/

Quatre mariages et un enterrement

Charles (Hugh Grant) est célibataire et seul son cercle d’amis compte pour lui. Mais quand il fait la connaissance de Carrie (Andie MacDowell) lors d’un mariage où il officie en tant que témoin, sa vision de l’amour change radicalement car il tombe sous son charme instantanément. Il passent la nuit ensemble mais pour elle, ce n’est qu’une aventure. Ils se recroisent régulièrement lors de quatre mariages successifs et d’un enterrement et les sentiments qu’il éprouve pour elle ne font que se confirmer…

 

Lire aussi : « Critique : Downton Abbey le film, une madeleine de Proust aux allures de tea time »

 

/

Un jour

Emma (Anne Hathaway) et Dexter (Jim Sturgess) passent une nuit (platonique) ensemble après leur soirée de fin d’étude, mais décident de rester amis. Ils ne sont pas compatibles : lui est insouciant et elle manque de confiance en elle. Pendant 20 ans, les deux protagonistes vont s’adorer, se séparer, se détester, se manquer, mais vont-ils finir par comprendre qu’ils ne sont que réellement heureux lorsqu’ils sont à deux ?

 

Lire aussi : « Confinement : 12 des meilleurs documentaires de 2020 à binge-watcher d’urgence »

 

/

Une merveilleuse histoire du temps

Ce film oscarisé nous raconte la première partie de la vie du physicien théoricien Stephen Hawking (interprété par Eddie Redmayne). Il est alors étudiant à l’Université de Cambridge et sa carrière de physicien est déjà toute tracée. Il rencontre celle qui deviendra son épouse, Jane (Felicity Jones) sur les bancs d’écoles.

 

Lire aussi : « « Les Filles du Docteur March » : une nouvelle génération prodigieuse, exaltante et féministe »

 

Mais à seulement 21 ans, on lui découvre la maladie de Charcot, ou sclérose latérale amyotrophique. Malgré cela, Jane reste à ses côtés et il entame une étude sur ce qui lui manque cruellement : le temps. The rest is History

/

Love Actually

Un classique des comédies romantiques que l’on regarde chaque année à la période de Noël. Love Actually nous raconte comment l’amour traverse la vie de 19 personnes, dont beaucoup sont reliées entre elles. Les histoires entremêlées des personnages débutent cinq semaines avant le réveillon de Noël.

 

Lire aussi : « Saint-Valentin : 7 films romantiques et intemporels »

 

On suit l’évolution d’une rock-star has-been, d’un couple récemment marié et du meilleur ami du marié réticent, mais pas pour les raisons qu’on imagine, d’un écrivain qui vient d’être trompé et de son employée portugaise, du Premier ministre britannique et de sa jeune collaboratrice, d’un couple marié au bord du divorce, d’un enfant amoureux et son beau-père tout juste veuf et encore bien d’autres personnages tous plus attachants les uns que les autres. Le feel good movie par excellence!

/

Le Discours d’un roi

Le Discours d’un roi raconte l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elizabeth II, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth) suite à l’abdication de son frère. Le jeune homme bégaie et est incapable de s’exprimer en public, un vrai handicap pour son nouveau rôle de souverain.

 

Lire aussi : « 10 films, séries et docus LGBTQ friendly »

 

Sa femme (Helena Bonham Carter) va chercher de l’aide auprès d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles. George VI tentera d’affronter ses peurs pour assumer pleinement son rôle lors du discours de l’entrée en guerre de l’Angleterre contre l’Allemagne en 1939.

/

Coup de foudre à Notting Hill

On retrouve notre acteur anglais comédies romantiques favori, Hugh Grant. L’intrigue se déroule dans le charmant quartier de Notting Hill, à l’ouest de Londres. Le film met en scène William, un libraire stressé, qui tombe amoureux d’une vedette de cinéma américaine, Anna Scott (jouée par Julia Roberts) lorsque celle-ci pousse la porte de sa librairie. Commence alors une histoire attachante et étonnante entre les deux personnages…

 

Lire aussi: « Netflix : 5 films à regarder entre filles pour Galentine’s Day »

 

/

Slumdog Millionaire

Jamal (Dev Patel), un jeune orphelin, a toujours vécu dans les bidonvilles de Mumbai en Inde. Mais à 18 ans, sa vie est en passe de changer quand il se retrouve sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l’émission « Qui veut gagner des millions ? ».

 

Lire aussi : « 4 festivals du film d’aventure pour les mordus d’adrénaline »

 

Il est à une question de la victoire lorsque la police l’arrête pour suspicion de tricherie. Il est alors obligé d’expliquer d’où viennent ses connaissances et commence un long récit en flashbacks de sa vie et de ses expériences depuis son enfance jusqu’à l’inscription au jeu. Un classique de Danny Boyle dont on ne se lasse pas!

/

The Queen

31 août 1997, la princesse Diana meurt des suites d’un accident de voiture à Paris. Cette disparition plonge l’Angleterre dans une stupeur et un désarroi sans précédent. Alors que le Premier ministre, Tony Blair (Michael Sheen), sent que quelque chose d’important se passe, la Reine Elizabeth II (interprétée par Helen Mirren) reste silencieuse et apparemment indifférente à la situation.

 

Lire aussi : « Netflix: 4 documentaires pour cultiver votre éducation féministe »

 

Elle ne comprend pas ce deuil que tous les Anglais ressentent. Tony Blair pense qu’il est du ressort des dirigeants de réconforter la nation meurtrie. Il faut donc absolument trouver le moyen de rapprocher la reine de ses sujets affligés.

/

Yesterday

Jack (Himesh Patel) est un jeune auteur-compositeur-interprète en galère. Malgré les encouragements d’Ellie (Lily James), sa meilleure amie, Jack perd l’espoir de devenir un jour connu.

 

Lire aussi : « 15 documentaires sur la mode incontournables à (re)voir »

 

Mais après un accident de bus, Jack se réveille dans un monde où les Beatles n’ont jamais existé. Une aubaine pour le jeune musicien qui commence alors à jouer leurs chansons en les faisant passer pour ses propres compositions. Le film le plus récent de notre sélection sorti l’année dernière est l’occasion de se rappeler de nombreux morceaux des Beatles et de les chanter à tue-tête.

/

Good Morning England

Dans les années 1960, Carl se fait renvoyer du lycée. Sa mère décide alors qu’il ira réfléchir à son avenir auprès de son parrain, Quentin (Bill Nighy). Ce dernier est le patron de Radio Rock, une radio pirate qui émet depuis un bateau en mer du Nord. À bord de ce bateau, on retrouve un équipage de DJ’s très rock and roll, qui propose des émissions exubérantes pour l’époque.

 

Lire aussi : « 6 vieux films à revoir en ces jours gris »

 

Mais les radios pirates ne font pas unanimité. En effet, le gouvernement britannique est bien décidé à réduire ces voix insubordonnées au silence. La vie en mer du Nord est riche en événements.

Si cet article vous a plu, vous devriez aimer : « « Joker » : Joaquin Phoenix au sommet, pour un film insoutenable », « Femmes au cinéma: est-ce que le film que vous allez regarder ce soir réussit le test de Bechdel? » ou encore « 5 films avec Ryan Gosling à (re)voir absolument »

Tags: Film, Films britanniques, Hugh grant, Julia roberts, Keira Knightley.