Confinement : 12 des meilleurs documentaires de 2020 à binge-watcher d’urgence
© Netflix

Confinement : 12 des meilleurs documentaires de 2020 à binge-watcher d’urgence

Par Lauren Moens  & Alice Barbieux
Temps de lecture: 5 min

Quand on a appris qu’on devait rester confiner, on s’est dit que c’était le timing parfait pour regarder nos séries préférées. Oui, mais au bout d’une semaine (ou deux, ou trois voire même quatre), on commence à se lasser. Vous avez envie de regarder quelque chose de plus sérieux et d’enrichir votre culture ? Pas de problème, voici 12 documentaires à binge-watcher tout de suite.

Nous avons sélectionné 12 documentaires à ne pas manquer, diffusés depuis le début de cette année. Dans cette liste il y a des documentaires pour tous les goûts, vous êtes sûr.e d’y trouver votre compte. Enjoy !

 

Lire aussi : « Netflix : 5 séries à binge-watcher d’urgence en mars »

 

/

L’affaire Gabriel Fernandez

Ce documentaire raconte en 6 épisodes l’histoire poignante de Gabriel Fernandez, maltraité par sa mère et son beau-père. Il n’avait que 8 ans lorsque sa mère et son petit ami l’ont battu à mort. Le documentaire pointe également un doigt accusateur sur le système de soins et de protection des plus faibles aux Etats-Unis. Le service de protection et de garde d’enfants a été informé à plusieurs reprises de ce qui se passait au sein de la famille mais rien n’a été fait et Gabriel a dû payer pour cela de sa vie (beaucoup trop jeune).

/

Tiger King

Cette série documentaire de 7 épisodes retrace la rivalité entre Joe Exotic, un excentrique amoureux d’animaux exotiques et d’armes à feux, et Carole Baskin, défenseure de la cause animale et propriétaire d’une réserve pour félins. Au fil des épisodes, on découvre avec surprise (vraiment, vous risquez de ne rien comprendre à ce qui vous arrive) ce qui se cache derrière les business de ces deux protagonistes, comme le trafic d’animaux exotiques, leur maltraitance, des arnaques chiffrées en millions de dollars et même un plan pour assassiner quelqu’un.

 

Lire aussi : “15 documentaires sur la mode incontournables à (re)voir”

 

Au-delà du côté burlesque de ce reportage, une prise de conscience plus en profondeur y est amorcée : celle de la détention et de la captivité d’animaux sauvages. Il y a actuellement entre 5 000 et 10 000 tigres en captivité aux États-Unis, contre 4 000 tigres à l’état sauvage dans le monde. Face à cette triste réalité, l’homme semble bien être le plus dangereux des animaux. À découvrir d’urgence sur Netflix.

/

Le sexe, en bref

Le sexe, en bref est un dérivé des minis-documentaires « en bref » de Netflix. En 5 épisodes, 5 sujets liés au sexe sont abordés : les fantasmes sexuels, la biologie de l’attraction, la contraception, la fertilité et l’accouchement. Et la série est racontée par la chanteuse Janelle Monáe, bref, elle a tout bon.

/

Taylor Swift : Miss Americana

Miss Americana offre un aperçu de la vie de la pop star Taylor Swift. Le documentaire est une compilation d’interviews, de flashbacks, d’images de studio, de vidéos personnelles et d’enregistrements de concerts. Il couvre des événements importants tels que la réalisation de ses sixième et septième albums.

 

Lire aussi : “Unbelievable, la série qui brise le tabou de la double peine des victimes de violences sexuelles”

 

Mais des questions personnelles sont également abordées, telles que sa mère diagnostiquée d’un cancer, et le procès de son agression sexuelle. Loin de tomber dans la futilité, Miss Americana montre la réalité d’une vie sous les feux de la rampe et de la pression et du sexisme qui l’accompagnent. Vous n’aimez pas Taylor Swift? Regardez quand même.

/

La Terre, La Nuit

Cette déco-série est destinée aux amoureux de la nature. « La Terre, La Nuit » est un documentaire sur l’activité des animaux après le coucher du soleil. Grâce à une technique de caméra thermique innovante, les réalisateurs ont réussi à capturer des images spectaculaires d’animaux que nous n’avons malheureusement pas l’occasion de voir très souvent. L’actrice Samira Willey, qui joue le rôle de narratrice, fournit au téléspectateur des informations complémentaires.

 

Lire aussi: Déco d’intérieur: 5 émissions à ne pas rater sur Netflix


/

Pandémie

Netflix mérite une médaille d’or pour le « meilleur timing de tous les temps », car au moment où le monde entier est sous l’emprise du Coronavirus, la plateforme a sorti la docu-série en 6 parties « Pandémie ». Le documentaire traite des épidémies mondiales et des nouvelles maladies, et se demande si le monde est prêt à faire face à un virus qui se répand aussi vite que le Covid-19. Informatif, inspirant… et terrifiant.

/

Babies

15 bébés essayant de découvrir le monde, 36 scientifiques essayant de comprendre comment ils y parviennent. De la science pure et dure combinée à beaucoup de mignonnerie, c’est ça, Babies, en bref. Selon beaucoup, c’est un must à regarder quand on est parent ou qu’on va le devenir.

/

Hillary

« Human rights are women’s rights and women’s rights are human rights», mots emblématiques d’Hillary Clinton, une femme qui ose défendre des opinions fortes. Cela a fait d’elle l’une des femmes les plus admirées et en même temps les plus controversées du monde. Ce documentaire donne un aperçu de sa vie de première dame et de candidate à la présidence avec tous les triomphes et les revers qui l’accompagnent. Ce documentaire n’est pas sur Netflix, mais il est à regarder sur HULU.

 

Lire aussi : “Netflix: 4 documentaires pour cultiver votre éducation féministe”

 

/

After Truth : disinformation and the cost of fake news

Certes, il est parfois difficile de distinguer les « fakes news » des vraies dans le flux incessant d’informations qui nous parvient chaque jour. Néanmoins, il est très important que nous parvenions à filtrer la désinformation de toutes les informations que nous traitons chaque jour, car sinon cela pourrait avoir des conséquences majeures. « After Truth » est un documentaire de HBO sur les « fake news » et le prix que nous payons tous pour cela.

 

Lire aussi: Fleabag : 5 bonnes raisons de regarder la série jubilatoire et féministe récompensée aux Emmy Awards

 

/

Visible : out on television

Cette mini-série traite de la représentation de la communauté LGBTQ+ à la télévision, tant à l’écran que derrière les caméras. En 5 épisodes, l’évolution qui a eu lieu devient claire. Heureusement, nous sommes aujourd’hui bien plus avancés que dans les années 60, lorsque l’on se moquait souvent des gays, des lesbiennes et des transsexuels. Vous pouvez regarder la mini-série sur Apple TV+.

/

McMillions

En 1987, McDonalds a lancé sa campagne de marketing la plus réussie à ce jour. À chaque achat, vous recevez un jeton de Monopoly dont la valeur peut varier entre des hamburgers gratuits et jusqu’à un million de dollars. Cependant, le jeu de Monopoly est devenu une couverture pour l’une des plus grandes arnaques jamais réalisées. Le cerveau criminel derrière tout cela ? Jerry Jacobson. Découvrez dans la mini-série de HBO « McMillions » comment il a fraudé pour un total de 24 millions de dollars.

 

Lire aussi : « Workin’ Moms, la série décomplexée et décomplexante dont on ne parle pas assez »

 

/

Cheer

Attention, tous vos a priori sur le cheerleading risque de voler en éclats après avec regardé Cheer! Dans ce documentaire de six épisodes, on suit les 40 membres (filles et garçons) de l’équipe de cheerleading des Navarro Bulldogs de Corsicana, au Texas, pendant leur préparation pour le championnat national annuel de cheerleading.

La discipline, la volonté et la persévérance sont extrêmement importantes dans ce sport de haut niveau et pour ces cheerleaders qui ne vivent qu’à travers leur sport. Les épisodes se concentrent sur 5 membres individuels de la Cheer Team et abordent l’histoire du cheerleading.

Si vous avez aimé cet article, vous devriez lire : « Netflix : « Dirty John », la série basée sur des faits réels qui fait froid dans le dos », « Killing Eve, la série exquise que vous avez peut-être loupée » ou encore « Critique : What / If, la déception made in Netflix ».

Tags: Confinement, Documentaire, Netflix.