Évasion : 5 bonnes raisons de voyager au Liban

par Camille Vernin
marieclaire_liban2
©Unsplash

Le Liban… Ses lumières fascinantes, ses richesses culturelles et son sens de l’hédonisme en font un pays à mettre illico sur votre liste « voyages ». Les paysages sont magnifiques, on y mange bien et difficile de trouver plus chaleureux que les Libanais. Toujours pas convaincu ? On vous présente 5 bonnes raisons d’organiser vos prochaines vacances au Liban.

 

Lire aussi : Carnet de voyage : L’Afrique du Sud dans les pas des Big Five

 

Tourné à la fois vers l’Orient et l’Occident, le Liban fut longtemps surnommé « la Suisse du Moyen-Orient ». Le pays est aussi célèbre pour sa cuisine riche et généreuse reconnue à l’international. Ici, on célèbre l’art du mezze. Il s’agit d’un assortiment succulent de petits plats chauds ou froids que l’on déguste autour d’une grande table (houmous, labné, arayes, kebbé, kefta,…) Là-bas, l’hospitalité et la famille sont des valeurs chères et on aime les partager autour d’un repas copieux.

Finalement, le Liban est un petit pays, à peu près un tiers de la taille de la Belgique. Il est donc ultra facile d’explorer le pays. Petit tour d’horizon des étapes incontournables :

 

1/

La vallée de Qadisha pour un trip en terre sacrée

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Francois Bacha (@frencheagle) le

 

Cette vallée servit de refuge dès les premiers siècles du christianisme. Son destin est particulièrement lié à celui des Maronites qui profitèrent de son relief accidenté et de ses grottes bien cachées pour échapper aux persécutions religieuses. Aujourd’hui, plusieurs monastères chrétiens témoignent avec nostalgie de leur présence. Le monastère de Qannoubine est l’un des plus célèbres et des plus anciens. Perché à flanc de falaise, cet édifice creusé dans la montagne surplombe nonchalamment la vallée. Derrière son architecture austère se niche une véritable oasis de paix et de silence.

 

Lire aussi : Voyage : cet été, on opte pour un road trip sauvage en Norvège

 

Une autre visite incontournable : le musée Khalil Gibran. L’auteur du « Prophète » vécut la majeure partie de sa vie aux États-Unis. Il légua pourtant l’intégralité de son œuvre à son village d’origine, Bcharré. On peut aujourd’hui admirer celle-ci dans l’ancien monastère Mar Sarkis construit au XVe siècle. Terrain de jeu de son enfance, c’est ici que l’auteur demandera très jeune d’être enterré. Son tombeau a ainsi été aménagé au sous-sol. On peut y lire les mots célèbres de l’auteur : « Je suis en vie comme vous et je me tiens à vos côtés. Fermez les yeux et regardez autour de vous, vous me verrez devant vous. » Il est vrai que, sous les arcades de ce petit musée intimiste, l’esprit de Gibran jaillit de partout.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Georges Kfoury (@georges_kfoury) le

 

Finalement, impossible de ne pas faire étape à la Réserve de la Forêt du Cèdre de Dieu. Le cèdre est l’emblème national du Liban. Malheureusement, il fut victime d’une déforestation massive dès l’Antiquité. Cette réserve protégée demeure donc l’un des derniers vestiges de l’ancienne forêt de cèdres du Liban. Le site permet une promenade émouvante à l’ombre de plus de 300 cèdres épargnés dont 12 millénaires.

 

2/

La plaine de la Bekaa pour un retour de 1 800 ans dans le passé

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M (@michtawil) le

 

Ce territoire à la frontière avec la Syrie a longtemps été un espace de lutte entre les deux pays pour exercer leur influence. Bien qu’il soit déconseillé de s’y déplacer seul, le contexte sécuritaire actuel permet une visite d’un des plus prestigieux sites du pays : les ruines de Baalbek.

 

Le site antique de Baalbek regroupe un ensemble de temples colossaux qui témoignent de la richesse de la Rome impériale. Parmi ceux-ci, l’acropole construite par les Romains en hommage au Dieu soleil demeure le plus impressionnant. Une œuvre si démesurée qu’elle suscita les légendes les plus folles, comme la présence d’extraterrestres ou de géants.

 

3/

La grotte de Jeita et ses trésors insolites

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Live Love Beirut (@livelovebeirut) le

 

À une vingtaine de kilomètres au Nord de Beyrouth, la grotte de Jeita est un véritable joyau libanais. Composée d’une galerie supérieure et d’une galerie inférieure accessible en barque, la grotte renferme des galeries fantastiques aux lumières féeriques. Des stalagmites et des stalactites se dessinent en dentelle dans une ambiance brillante et bleutée. Ce n’est pas pour rien qu’elle se glissa parmi les finalistes des sept merveilles naturelles du monde en 2011.

 

Lire aussi : Portrait : Alice Dewert, la photojournaliste belge qui voyage en solo pour immortaliser le Moyen-Orient

4/

Le palais de Beiteddine pour goûter au luxe

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Irina Catescu (@irinacatescu) le

 

Ce palais d’architecture libanaise fut construit par l’émir Bachir II au début du XIXe siècle. Les appartements privés, entourés de 60 000 m² de jardins et de vergers, sont constitués de harems, d’un hall de réception somptueux, de cuisines, de bains et de hammams fastueux. Parmi les plus belles salles du palais, les écuries décorées de mosaïques variées et insolites.

 

5/

Beyrouth, la fabuleuse

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Live Love Beirut (@livelovebeirut) le

 

La capitale est en pleine reconstruction. Elle a laissé derrière elle les conflits de l’été 2006 et les attentats réguliers. On croise encore dans la ville les vestiges de la guerre civile au travers d’une maison criblée de balles ou d’un immeuble détruit par les bombes, mais les reconstructions successives ont transformé le paysage en une ville vivante et résolument tournée vers le présent. L’ambiance y est dynamique, jeune et festive. Beyrouth est un contraste entre présent et passé, modernité et destruction, beauté et laideur. La saleté y côtoie le luxe. C’est aussi tout ce qui fait le charme de cette ville aux allures d’Orient et aux accents pourtant profondément occidentaux.

 

Lire aussi : Vacances en famille : 6 hôtels kids-friendly à découvrir avec votre tribu

 

Il serait vain d’essayer de dresser une liste exhaustive des meilleures adresses de Beyrouth tant elles sont nombreuses. Pour se cultiver, on pourra citer le célèbre musée Sursock, une superbe maison située en plein cœur du quartier historique d’Achrafieh. Pour les amateurs d’art contemporain, la fondation Aishti regroupe plus de 2 500 oeuvres d’artistes internationaux dans un complexe commercial en bord de mer de plus de 32 000 m2.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Leila Min Lebnen (@leilaminlebnen) le

 

Si vous voulez goûter tous les grands classiques de la gastronomie libanaise dans une ambiance rétro, foncez dans un des restaurants Kahweit Leila. Un endroit qui devient rapidement sa cantine. C’est simple, on veut tout goûter. La carte des desserts est particulièrement incroyable !

 

Envie de se prélasser toute la journée en bonne compagnie? Le très huppé Sporting Club Beach vous donne l’occasion de lézarder au soleil dans une ambiance chic et relax.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Orient 499 (@orient499) le

 

En matière de déco, la référence reste la boutique Orient 499. Cette dernière s’organise selon un enchevêtrement de pièces uniques en leur genre. Une véritable caverne d’Ali Baba.

 

Pour une promenade nostalgique en bord de mer, Zaitunay Bay est l’endroit idéal. Au bout de la digue, vous pouvez admirer le mythique hôtel Saint-Georges, symbole de l’âge d’or de Beyrouth et témoin de la guerre civile qui l’a dégradé.

 

Pour sortir le soir, rendez-vous dans le nouveau quartier tendance de Mar Mikhael. En journée, il est aussi possible d’explorer ses boutiques, ses cafés agités et ses galeries d’art.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Live Love Beirut (@livelovebeirut) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Live Love Beirut (@livelovebeirut) le

Lire aussi : 10 activités à faire avec vos enfants pendant les vacances de printemps

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Live Love Beirut (@livelovebeirut) le

 

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à : Voyage : cet été, on opte pour un road trip sauvage en NorvègePortrait : Alice Dewert, la photojournaliste belge qui voyage en solo pour immortaliser le Moyen-OrientWeekender bag : 17 sacs de voyage parfaits pour votre prochaine escapade

| | | |
Tags: Beyrouth, Liban, Voyage.