Rétention d’eau : nos conseils et astuces pour retrouver des jambes légères
© Apostolos Vamvouras

Rétention d’eau : nos conseils et astuces pour retrouver des jambes légères

Par Margaux Glamocic
Temps de lecture: 3 min

Vous faites de la rétention d’eau et vous ne savez pas comment la diminuer ? Pas de panique, vous n’êtes pas la seule. La rétention d’eau est un souci que rencontrent de nombreuses personnes. Mais à quoi est-elle due et comment l’atténuer ? On vous explique tout et on vous donne quelques petites astuces pour la calmer.

/

Qu’est-ce que la rétention d’eau ?

L’eau fait partie des éléments essentiels de notre corps. En effet, elle représente en moyenne 65% de notre poids. Elle est bien sûr répartie dans tout notre organisme, mais elle s’accumule parfois à des endroits indésirables. La rétention d’eau est donc une accumulation anormale de liquide dans certaines parties du corps, entraînant leur gonflement. Elle se manifeste généralement par des gonflements des membres inférieurs comme les jambes, les chevilles ou les pieds. Elle peut également être interne et se manifeste alors par une prise de poids ou par des gonflements au niveau des yeux, du ventre et/ou du visage. Mais comment cela peut-il arriver et à quoi est-ce dû ?

 

Lire aussi: “La vérité sur 5 idées reçues sur le cancer de la peau”.

 

/

À quoi c’est dû ?

Concrètement, la rétention d’eau, aussi appelée œdèmes, se produit lorsqu’on accumule plus d’eau dans notre corps que ce qu’on en évacue. Il existe de nombreuses causes qui la provoquent, comme l’excès de sel, le fait de voyager régulièrement, le fait de rester debout trop longtemps et trop souvent ou au contraire, à la suite d’une position assise de longue durée. Il existe d’autres facteurs favorisant la rétention d’eau, en voici quelques-uns :

  • La grossesse
  • La pilule contraceptive
  • La malnutrition
  • Les pathologies des reins
  • Les troubles cardiaques
  • Les pathologies chroniques pulmonaires
  • Les troubles de la thyroïde
  • La prise de certains médicaments à la cortisone ou contre l’hypertension
/

Que faire pour diminuer la rétention d’eau ?

Si les symptômes de gonflements persistent, il est préférable de consulter un médecin. Cependant, il existe quelques conseils et astuces pour l’atténuer et retrouver des jambes plus légères.

Conseils :

  • Limitez les positions assises et debout de façon prolongée.
  • Évitez les positions statiques.
  • Pratiquez une activité physique quotidienne.
  • Réalisez des exercices de mouvement des jambes 3 à 4 fois par jour pour favoriser la circulation sanguine (pédalage, squats, steps,…)
  • Réduisez le sel dans votre alimentation.
  • Diminuez les sucres et les graisses.
  • Évitez les plats préparés.
  • Privilégiez les aliments piquants, astringents et amers.
  • Hydratez-vous.
  • Faites le plein de protéines.
  • Favorisez les aliments drainants tels que le concombre, la courgette, le pamplemousse, le melon, l’ananas, le céleri, les asperges, les carottes, les brocolis, les artichauts et les choux.
  • Terminez votre douche au jet d’eau froide pour stimuler la circulation sanguine.
  • Évitez les vêtements trop serrés pour ne pas comprimer votre corps.
  • Évitez les sources de chaleur comme l’exposition prolongée au soleil ou les vêtements et bains trop chauds.
  • Portez des bas de contention lorsque vous êtes chez vous.
  • Offrez-vous un drainage lymphatique.

 

Lire aussi: “Crises d’angoisse : comment surgissent-elles et que faire pour les calmer ?”

 

Astuces :

  • Certaines plantes comme le pissenlit, l’ortie, la prêle des champs, la vigne, le persil, l’hibiscus, le carvi et la reine-des-prés ont des vertus diurétiques. N’hésitez donc pas à en boire sous forme d’infusion pour favoriser l’augmentation des sécrétions urinaires.
  • Il existe certains gels anti jambes lourdes. Lorsque vous en appliquez, réalisez des mouvements circulaires en remontant de la cheville à votre cuisse.
  • Le marron d’Inde, que l’on peut trouver sous forme de gélules, est un allié des jambes légères.
  • Le mélilot accélère la circulation lymphatique.
  • Le thé vert stimule le métabolisme et réduit la rétention d’eau.
  • Les huiles essentielles de cyprès et de lentisques pistachier décongestionnent les systèmes veineux et lymphatiques.
  • L’huile essentielle de cèdre stimule le drainage et la lymphe.
  • L’huile essentielle de genévrier est la numéro 1 des huiles drainantes.

Si cet article vous a plu, vous devriez aimer : “Tabagisme : 6 astuces naturelles pour aider à arrêter de fumer”, “Faut-il (vraiment) faire une cure de gélules solaires avant l’été ?”, et aussi “Mal des transports : les remèdes naturels pour le diminuer pendant vos road-trips”.

Tags: été.