Testé pour vous : une cure de soin d’endermologie LPG pour combattre la cellulite
© Instagram @lpgendermologie

Testé pour vous : une cure de soin d’endermologie LPG pour combattre la cellulite

Par Alice Barbieux
Temps de lecture: 3 min

Raffermir la peau et lisser la cellulite, telles sont les promesses du massage LPG. Mais est-ce que ça fonctionne vraiment ? On a testé pour vous une cure de soin d'endermologie grâce au Cellu M6 de la marque LPG, et on vous dit tous sur cette technique réputée miraculeuse.

Au fil des années, on commence à prendre confiance en soi et à accepter son corps comme il est. Malgré tout, certains complexes sont parfois bien ancrés en nous. Du coup cette année, on a voulu s’attaquer à notre complexe ennemi numéro 1 : la cellulite. Cette cellulite tenace qui, malgré les séances de sport et une alimentation équilibrée, continue à élire domicile sur nos cuisses. Pour ce combat on a voulu tester la star des soins anti-cellulite : l’appareil Cellu M6 de LPG.

/

Le concept

Concrètement c’est quoi ? La machine Cellu M6 de la marque LPG est une technique d’endermologie qui, par un système d’aspiration avec rouleaux, reproduit l’action du palper roulé. La promesse ? Déstocker les graisses, lisser la cellulite et raffermir la peau. Différentes zones peuvent être traitées grâce à cette technique : les bras, le dos, le ventre, les fesses, les cuisses, les genoux et les mollets. De plus le LPG aide à combattre les jambes lourdes grâce au massage effectué qui stimule la circulation.

 

Lire aussi : « Testé pour vous : CelluBlue, la ventouse anti-cellulite »

La video santé du jour :
5 sports à pratiquer facilement avec votre bébé

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LPG endermologie (@lpgendermologie) le

/

À l’essai

On a donc voulu tester cette technique de soin qu’on nous a vendue comme miraculeuse. Trouver un institut qui propose les soins LPG est assez simple car les instituts Yves Rocher proposent cette technique. Il y a différents programmes possibles : on peut choisir entre 6, 10 ou 12 séances et entre 1 à 2 zones ou 3 à 4 zones. Nous choisissons 3 zones, ce qui correspond à l’avant des cuisses, l’arrière des cuisses et les fesses qui sont donc les endroits où notre cellulite se situe. Nous optons pour une cure de 6 séances, ce qui nous semble assez pour préparer nos jambes pour l’été.

 

Lire aussi : « Objectif belles jambes : tous les gestes pour sublimer nos gambettes »

 

La première séance, on commence par un diagnostic où l’on nous pose une série de questions sur notre hygiène de vie. Ensuite, on regarde les zones que l’on souhaite traiter et l’esthéticienne détermine le type de cellulite afin de créer un programme complètement personnalisé. Vient enfin le moment où on passe au concret, on enfile une combinaison en résille (c’est assez déstabilisant la première fois, mais elle évite d’avoir des bleus) pour commencer la séance. C’est parti pour 35 minutes qui vont permettre de traiter localement nos jambes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Centre Esthétique Nãmãste (@centre_namaste) le

/

L’atout

Dès la première séance on remarque une différence. Non pas au niveau de la cellulite ou de la perte de centimètres mais au niveau du fessier qu’on trouve remonté. Au fil des séances, à raison de 2 séances par semaine (il faut attendre 48 heures entre chaque séance), on commence à remarquer un réel changement au niveau de la cellulite, elle n’a pas disparu, mais elle a clairement diminué (cette coquine n’est visible que lorsque l’on pince la peau).

 

Lire aussi : « Testé pour vous : l’EMS, ou le sport par électrostimulation »

 

Le réel atout, c’est l’absence de douleur. D’ailleurs, si on ressent une douleur durant la séance, il faut en avertir tout de suite l’esthéticienne qui modifie alors l’intensité de la machine. En effet, le soin n’est pas supposé faire mal ni provoquer de bleus. C’est même tellement agréable et relaxant que durant les séances, on ne peut s’empêcher de s’assoupir…

/

La faille

On ne va pas se le cacher, le seul frein pour passer le cap d’une cure LPG est le prix des séances. Les séances avec la machine Cellu M6 ont un coût. Chez Yves Rocher, la cure de 6 séances nous est revenue à 330 €, auxquels s’ajoute le prix de la combinaison personnelle (15 €). Cette dernière est cependant offerte si l’on prend une cure de 10 ou 12 séances. C’est donc un réel investissement.

 

Lire aussi : « Testé pour vous : la kinésiologie, pour dialoguer avec son corps »

 

On nous conseille aussi de faire attention à notre alimentation et de faire une activité physique régulière car ce n’est pas de la magie. Pour avoir des résultats, il faut donc une bonne hygiène de vie à côté, sans quoi le LPG n’obtiendrait pas d’aussi bons résultats. Il faut donc ce trio gagnant pour avoir des résultats assurés.

/

Verdict

On est conquises, même si on émet quelques réserves. En effet, même si les résultats correspondent à ce que l’on attendait, il faut savoir qu’ils ne sont pas définitifs. Il est donc conseillé de revenir faire une séance tous les mois pour entretenir les résultats obtenus après la cure. Ça vaut donc le coup si l’on veut se remettre en forme et optimiser les bienfaits d’une alimentation saine combinée au sport.

 

Lire aussi : « On a testé pour vous : une semaine de détox avec Pack’N Joy »

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LPG endermologie (@lpgendermologie) le

Vous avez aimé le sujet de cet article ? Alors vous aimerez aussi : « Testé pour vous : la culotte menstruelle qui révolutionne les règles », « Testé pour vous : le Gua Sha, la technique de massage du visage qui prend Instagram d’assaut » ou encore « Testé pour vous : la routine Miracle Morning pour s’accorder du temps pour soi »

Tags: Cellulite, LPG, Soins corps.