On a testé pour vous : l’EMS, ou le sport par électrostimulation

par Lucie Delplanque Eloïse Pirard
mc_ems
©Lucie Delplanque

Qu’on se le dise, faire du sport n’est pas au goût de tout le monde. On a testé pour vous l’EMS, une nouvelle manière de bouger qui promet des résultats rapides et durables.

1/

Le concept

cours d'éléctrostimulation

Shutterstock

Concrètement, l’EMS ou le sport par électromyostimulation consiste à stimuler le corps et ses cellules en lui envoyant des impulsions électriques. Dit comme ça, c’est effrayant mais c’est sans douleur. Une séance de 15 minutes équivaut, selon les spécialistes du sujet, à 1h30 de sport traditionnel. Le rêve ! 

 

À lire aussi: « Running: les 5 conseils de la sprinteuse Naomi Sedney pour s’y mettre » 

2/

À l’essai

J’ai décidé de tester l’EMS chez Sensyl Sbb: le cadre est sympa, tout comme l’équipe. À mon arrivée, Sylvie, la responsable, me tend un formulaire à compléter. Sécurité avant tout, il sert à vérifier que ma santé me permet de tester l’exercice. Une fois le feu vert reçu, elle me tend une combinaison. Je me dirige alors vers une petite salle de bain et elle m’explique comment je vais devoir procéder. Ici, pas besoin d’une tenue de sport. Deux combinaisons se superposent: j’humidifie la première et elle branche la machine sur la seconde.

La séance peut commencer. Ensemble, nous choisissons la puissance des impulsions électriques. C’est très doux, comme des vibrations. Contrairement à ce que j’appréhendais, ça ne fait pas du tout mal. Les exercices sont traditionnels: squat, gainage, flexions, tout y passe. Au bout de 15 minutes, la séance se termine… et heureusement parce que mon corps est réellement fatigué. J’ai l’impression d’avoir couru 10 kilomètres. Le lendemain, j’ai quelques courbatures mais elles s’estompent rapidement.

 

À lire aussi: 4 applications running pour (enfin) s’y mettre!

3/

L’avantages et inconvénients ?

gros plan sur une séances d'électrostimulation

Shutterstock

Lorsque l’on entame un programme, on obtient rapidement des résultats. On peut aussi choisir le type de séance en fonction des attentes que l’on a: perte de poids, diminution de la cellulite, remise en forme… L’autre avantage non négligeable consiste en un gain de temps considérable. Alors qu’il vous faudrait parfois 1h de sports pour les mêmes résultats, ici, une séance de 15 minutes suffit. Sans oublier que vous n’avez absolument pas besoin d’investir dans du matériel car la salle vous fournira toujours l’équipement nécessaire lors de vos entraînements.

En ce qui concerne les inconvénients, il faut d’abord savoir que l’électrostimulation ne convient pas à tout le monde. Certains personnes plus à risques ne pourront donc pas suivre ce type d’entraînement. Ensuite, il ne faut pas oublier qu’il s’agit également d’un investissement. Chez Sensyl Sbb, comptez 40 euros pour une séance de 15 min par exemple.

 

Lire aussi: »C’est mieux de manger avant ou après le sport? »

4/

Le verdict

Après une séance, pas encore de résultat visible, c’est évident.

sport

Sylvie Kettel

Mais j’ai rencontré Béatrice, 44 ans qui pratique l’EMS toutes les semaines. En 6 mois, elle est passée d’une taille 44 à une taille 36. Elle a commencé avec un programme métabolique, drainant avec peu d’exercices. Aujourd’hui, elle fait des séances beaucoup plus intenses. Elle a perdu du poids sans frustration parce qu’elle a continué à se faire plaisir niveau nourriture. En plus d’avoir perdu du poids, elle a le sentiment d’avoir récupéré en dynamisme. Pour Béatrice, le suivi personnel est très important et intéressant. Elle a le sentiment d’avoir améliorer son niveau de vie.

 

Envie de commencer en douceur à la maison ? Retrouvez tout le matériel qu’il vous faut ici : Shop it

 

 

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à « Sport : est-ce que s’entraîner dehors quand il fait froid est bon pour la santé ? », «5 sports à pratiquer facilement avec votre bébé  » et « Verdict: les SoundSport Free, les écouteurs sans fil de Bose »

| | | |
Tags: Activité, Bien-être, Bruxelles, Sport.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures