8 mars : 8 femmes belges qui font la différence
© Presse

8 mars : 8 femmes belges qui font la différence

Par Alice Barbieux
Temps de lecture: 3 min

Elles sont chefs, artistes ou encore entrepreneuses. Ces femmes belges osent défier les codes dans notre petit pays. Voici une galerie de portraits de femmes belges qui montrent la voie et qui agissent au quotidien pour construire un monde plus divers et plus inspirant.

/

Sofie Dumont

Sofie Dumont est une chef cuisinière qui a gagné plusieurs prix culinaires. Entre 1996 et 2000, on la retrouve dans les rangs de Witamer en tant que chocolatière et pâtissière. Par la suite, elle ouvre en 2000 son propre restaurant, Les Eleveurs, où elle exerce en tant que chef et pâtissière jusqu’en 2013.

 

A lire aussi : 8 mars : 15 citations féministes inspirantes pour chacune d’entre nous

 

En 2009, elle se aussi fait connaitre en tant que chef à la radio ainsi qu’à la télévision en cuisinant des recettes qu’elle créée toutes les semaines. Sofie Dumont est une chef moderne qui au fil des années est devenue une personnalité appréciée et respectée des deux côtés de la frontière linguistique.

8 mars : 8 femmes belges qui font la différence - 1

Presse

/

Sophie Coucke

Sophie Coucke fait ses études à Saint Luc, à Liège, et part à Paris pour se consacrer à sa première passion : la restauration d’œuvres d’art. Là-bas elle apprend les différentes techniques de la restauration du verre et de la céramique. Ensuite elle revient à Bruxelles, où elle s’initie aux différentes techniques de restauration de tableaux. Chaque rencontre l’encourage à élargir son savoir-faire. Elle collabore avec des grands artistes comme Jean Luc Moerman ou encore Lionel Jadot.

 

A lire aussi: 8 mars : les héroïnes qui ont marqué l’histoire du féminisme

 

Sophie Coucke est aussi une décoratrice, passionnée par les couleurs, les matières nobles et l’aménagement d’espaces. Elle organise également des activités de coaching en couleur, de décoration d’intérieur et de création de mobilier.

8 mars : 8 femmes belges qui font la différence - 2

Presse

/

Marie Pok

Marie Pok est la directrice du Cid Grand-Hornu. C’est une romancière passionnée par l’art et le design. Elle a été journaliste indépendante, elle a écrit pour un grand nombre de magazines spécialisés. En 2006, elle a co-fondé le festival Design September, dont elle a été la directrice artistique jusqu’à la fin 2011.

 

A lire aussi: L’origine du 8 mars, Journée Internationale pour les Droits des Femmes

 

Elle est également commissaire indépendante et a organisé plusieurs actions de promotion du design belge à l’étranger pour Designed in Brussels et d’autres organisations publiques.

8 mars : 8 femmes belges qui font la différence - 3

Presse

/

Geraldine Hubot

Geraldine Hubot est la directrice de l’Affordable Art Fair en Belgique. Affordable Art Fair a été lancé il y a plus de vingt ans à Londres. Cette année, la Foire se tiendra à Bruxelles sur le site de Tour & Taxis du 20 au 22 mars 2020 et accueillera les visiteurs désireux de découvrir l’offre des 95 galeries belges et internationales.

 

A lire aussi: 8 mars : les nouvelles figures féministes qui nous inspirent

 

8 mars : 8 femmes belges qui font la différence - 4

Presse

/

Sophie Helsmoortel

C’est en 1991, que Sophie ouvre Cachemire Coton Soie, une boutique de marques haut de gamme. Sophie a pris conscience de la nécessité de se concentrer sur la qualité des pièces et un minimalisme à cultiver avec soin. Elle propose des basiques essentiels et sophistiqués, intemporels et durables. Le commerce accueille aujourd’hui une soixantaine de maisons prestigieuses et rares, dont la sélection, souvent unique à Bruxelles, s’enrichit au fil des saisons.

 

A lire aussi: 8 mars : les 10 pays où être une femme est le plus dangereux

 

En 2018, Sophie a été nommée présidente des Brussels Exclusive Labels (BEL), un réseau d’artisans unis par la volonté de promouvoir le luxe et le service de qualité en Belgique.

8 mars : 8 femmes belges qui font la différence - 5

Serge Anton

/

Liv Vaisberg et Clélie Debehault

Clélie Debehault et Liv Vaisberg sont les créatrices du salon Collectible. Le salon est exclusivement consacré au design contemporain de collection du 21e siècle, et revient pour sa troisième édition (déjà!) cette année!

 

A lire aussi: 5 illustratrices féministes à suivre sur Instagram

 

Clélie Debehault est une consultante en arts et design basée à Paris et à Bruxelles. Elle a travaillé comme directrice à la galerie Vedovi à Bruxelles. Aujourd’hui elle conseille des entreprises, des galeries, des architectes et des designers, sur le développement de leurs activités dans le domaine de l’art et du design. Liv Vaisberg, la directrice artistique du salon, apporte ses idées innovantes et son expérience des foires d’art. Elle est l’initiatrice de Poppositions – une foire d’art située à Bruxelles, et l’ancienne co-directrice d’Independent Brussels.

8 mars : 8 femmes belges qui font la différence - 6

Presse

/

Isabelle de Borchgrave

Isabelle de Borchgrave est une artiste belge qui a créé de nouvelles directions dans la création contemporaine. Elle réalise des œuvres en bronze, elle a peint et écrit des installations sur commande d’organismes publics et de foires internationales. Isabelle est une exploratrice infatigable d’un nouvel art à travers sa peinture et ses installations.

8 mars : 8 femmes belges qui font la différence - 7

Presse

Si vous avez aimé cet article, vous devriez lire : « 8 mars : la sorcière, icône féministe depuis la nuit des temps », « 9 femmes inspirantes qui ont marqué l’année 2019» ou encore « Pourquoi le violet comme couleur représentative des féministes ? »

Tags: 8 mars, Femmes inspirantes.