Mexique : 6 activités à faire dans le Yucatán

par Eva Diaz Gonzalez
marieclaire_yucatan
©Getty Imges

Marre de ce froid glacial ? Et si on allait déballer nos cadeaux sous les palmiers mexicains ? On fonce se dorer la pilule sous le soleil du Yucatán !

Le Mexique ce n’est pas que des sombreros et des fajitas, loin de là. Dans cet article, on vous emmène dans le Yucatán, la péninsule qui se trouve sur le golfe du Mexique. Les plages y sont faites de sable blanc et l’eau y est turquoise. Si avec ça vous n’êtes toujours pas convaincu, voici 6 activités à faire sur place qui devraient vous persuader…

1/

S’émerveiller dans les cenotes

Les cenotes (prononcés cénotés en espagnol) sont des sources d’eau douce situées dans des gouffres formés par l’effondrement de grottes. On peut s’y baigner comme y faire de la plongée car ces piscines sauvages sont très profondes. Certains cenotes peuvent aller jusqu’à 30m de profondeur. Autrefois considérés comme des lieux sacrés par les Mayas, elles sont aujourd’hui un incontournable à voir pour tous visiteurs. Pour une expérience au top il est préférable de choisir un cenote parmi les moins célèbres et éviter les afflux touristiques pour vous sentir seul en communion avec la nature.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amazing🔸Adventure🔸Travel (@hiptriptips) le

Lire aussi : « Où partir en décembre? Nos 6 destinations préférées » 

2/

Visiter les sites Mayas

Ces merveilles archéologiques sont implantées là depuis plus de 2500 ans. Les sites Maya ne sont pas composés que de grandes pyramides en ruine, la plupart comprenaient également des sites pour observer les étoiles ou encore des terrains de jeu. Dans ces derniers était pratiqué un jeu de balle. Selon la légende, les gagnants avaient « l’honneur » de se faire exécuter et les perdants étaient condamnés à construire les pyramides. Parmi elles se trouve « El Castillo », la pyramide à degrés du célèbre site de Chitzen Itza qui est l’une des sept merveilles du monde. Il n’est aujourd’hui plus autorisé de l’escalader pour ne pas la détériorer encore plus, mais elle reste impressionnante à admirer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🌼🌵🦋🌙J U L Í (@julielivelaughlove) le

Lire aussi : « On a testé le Janzu, une danse aquatique thérapeutique dérivée du chamanisme »

3/

(Ne pas se baigner) dans le Lac Rose de Las Coloradas

Las Coloradas est un village de pêche qui se situe dans le nord de la péninsule. Si vous êtes à la recherche d’un endroit au calme et rustique, c’est ce qu’il vous faut. Encore préservé de l’afflux touristique, pour y loger il faut vous rendre jusqu’au village de Rio Lagartos. Ce village est réputé pour son magnifique lac rose que nous vous conseillons d’aller voir le matin pour un rendu de couleurs encore plus impressionnant. Il interdit de s’y baigner mais il vaut tout de même le détour. Une fois là-bas, vous pouvez également faire des bains de boue ou aller voir les Flamands roses.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tea PJ (@tea_pj) le


4/

Isla Holbox

Autour de la péninsule, vous trouverez plein de petites îles comme la Isla Holbox (qui se prononce « Holboche »). Sur cette île, les rues sont recouvertes de sable et on s’y déplace en voiturette de golf. On adore le charme de ses petits bâtiments colorés et les oeuvres de street art qu’on retrouve partout dans ses rues. Pour en prendre pleins les yeux, on se rend sur ses plages sui sont faites de sable blanc et d’eau transparente… un vrai petit bout de paradis.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yannick De Pauw (@yannickdepauw) le

5/

Se balader dans les villes coloniales

Au XVIe siècle, le Mexique est colonisé par les espagnoles. Aujourd’hui, certaines villes en restent les témoins architecturaux avec entre autres des haciendas (d’immenses exploitations agricoles) et des cathédrales. C’est le cas de la ville de Valladolid ou encore celle de Mérida. Il est très agréable de s’y balader et d’assister à des danses traditionnelles dans les rues. Dépaysement assuré…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nhat Vy (@nhatvy44) le


6/

La réserve naturelle de Sian Ka’an

Tout près de la ville de Tulum, se trouve la réserve de biosphère de Sian Ka’an. Cette réserve classée à l’UNESCO est située sur la Riviera Maya et propose des excursions des plus impressionnantes. Vous pouvez prendre des guides pour avoir toutes les informations nécessaire mais il est également possible de visiter cet endroit par soi-même. Avis aux amoureux des animaux, cette excursion est l’occasion de rencontrer des tortues, des dauphins ou même des crocodiles! Une réelle expérience.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @borny_baby le


Vous avez aimé cet article? Les articles suivants ont des sujets similaires qui pourraient vous plaire:« Guide voyage : 48h pour visiter la Normandie » , « New York : 5 spots photogéniques à ne pas louper » et « Best in Travel: quelles sont les villes à visiter en 2019 selon Lonely Planet ? »

| | | |
Tags: Culture, Voyage.