Vélo électrique : l’essayer, c’est l’adopter (+ nos modèles préférés) !

par Marine Lemaire
marieclaire_velo_electrique
©Getty Images

Faire du sport, d’accord. Mais suer sur son vélo par 35°C, non merci. La solution à notre problème ? Le vélo électrique, véritable bijou de technologie. Propulsé par son moteur puissant, il nous emmène partout en un temps record. Moins d’effort, plus de vitesse : le combo gagnant !

Filer à toute allure, les cheveux au vent, confortablement assise sur votre vélo ? C’est maintenant chose possible, grâce aux vélo et VTT électriques. Maniables et rapides, ils séduisent de plus en plus de cyclistes novices et aguerris.

1/

Le vélo à assistance électrique : kézako ?

Doté d’un moteur discret, le vélo à assistance électrique – ou VAE pour les intimes – facilite vos trajets au quotidien. Le fonctionnement est simple : quand vous pédalez, le moteur s’actionne. Pour vous rendre au travail ou partir en balade, il booste vos déplacements, réduisant considérablement le temps nécessaire pour vous rendre d’un point A à un point B. Son utilisation quotidienne n’émet ni polluant, ni gaz à effet de serre. Grosso modo, on gagne du temps, sans abandonner l’effort. Le vélo électrique permet aux sportifs, mais également aux débutants, convalescents et personnes âgées de faire de l’exercice sans forcer. Une solution idéale pour tous, donc.

 

Lire aussi : Se déplacer à vélo: les 5 villes les plus bicycle-friendly

 

Certes, le vélo électrique reste aujourd’hui un certain investissement. Mais son prix s’est largement démocratisé ces dernières années. Pour moins de 1.000€, vous trouvez déjà un modèle de ville basique de bonne qualité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cowboy (@cowboy_hq) le

Design, poids, robustesse, confort, ergonomie, autonomie… sont autant de facteurs qui varient d’un modèle à l’autre. Mais de manière générale, les marques s’adaptent au marché pour proposer des vélos zéro défaut. Et ça fonctionne ! Ici et ailleurs, le VAE connait un franc succès.

2/

Le VTT électrique, allié de vos randonnées nature

La première fois qu’on l’a essayé, on a ressenti une sensation de liberté totalement grisante. Le VTT électrique a épargné à nos mollets de nombreuses crampes. Imaginez un peu : le soleil sarde brille de 1.000 feux et vous louez votre VTT en bord de mer, dans un cadre idyllique. Mais votre objectif – le sommet – se trouve à 500 mètres l’altitude. Mission impossible ? Et bien non, pas avec l’aide précieuse d’un petit moteur (puissant !).

 

Lire aussi : Tous à vélo: la marque Katusha fait ses débuts en Belgique!

 

Le VTT électrique procure des émotions fortes et permet de parcourir de longs sentiers à un rythme déchainé. Grimper des côtes raides sans difficulté pour descendre avec encore plus de plaisir, voilà qui résume bien l’idée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TROLIB (@trolib) le

3/

Shopping : les meilleurs vélos et VTT électriques du marché

Du belge, du design, du bon marché… Voici notre sélection de vélos électriques préférés.

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à : « Sport et gastronomie: 5 gares gourmandes à découvrir le long du RAVeL », « En Afghanistan, les petites reines de Kaboul luttent pour la liberté des femmes grâce au vélo », « Citytrip: 48h à Amsterdam »

| | | |
Tags: Ebike, Transport, Vélo électrique, VTT électrique.