Juin 2021 : 6 points positifs à retenir du mois écoulé
© Zachary Keimig

Juin 2021 : 6 points positifs à retenir du mois écoulé

Par Margaux Glamocic
Temps de lecture: 4 min

Qui dit fin du mois de juin, dit début des vacances (en tout cas pour certains). Et qui dit vacances, dit détente et bonne humeur. Pour vous rajouter une petite dose de smile (car non, on n’en a jamais assez), voici 6 faits d’actualité positifs qui se sont produits durant le mois écoulé.

/

Le Vatican punit (enfin) les crimes sexuels commis par les prêtres sur des mineurs

Le 1er juin, le Vatican a inscrit les crimes pédophiles dans son droit interne. Cet ajout, réclamé depuis longtemps par les victimes de pédophilie, incrimine les prêtres ayant commis des crimes sexuels sur des mineurs. Jusqu’à présent, le code du droit canonique qualifiait ces actes de non-respect au sixième commandement : « tu ne commettras pas l’adultère », ce qui semblait désuet en matière de justice civile pour les victimes.

 

Lire aussi: “Mai 2021: 5 points positifs à retenir de ce cinquième mois de l’année”

 

Depuis le mardi 1er juin 2021, le droit canon comprend désormais une modification. La section intitulée « délits contre la vie, la dignité et la liberté humaine » du code législatif a ajouté la notion de « délit contre le sixième commandement du Décalogue avec un mineur ou une personne habituellement affectée d’un usage imparfait de la raison ou avec une personne à laquelle le droit reconnait une protection similaire ». De plus, toute personne qui conduit un mineur à participer à des exhibitions pornographiques ou qui conserve des images pédopornographiques sera punie ou renvoyée de l’Église. Ces changements entreront en vigueur dès décembre 2021. Au vu du grand nombre de scandales pédophiles dévoilés ces dernières années au sein de l’Église catholique, on a envie de dire « ce n’est pas trop tôt » !

/

La NASA annonce deux nouvelles missions

La NASA a annoncé, le 2 juin 2021, qu’elle prévoit deux nouvelles missions d’exploration de Vénus entre 2028 et 2030. Les deux missions, baptisées Davinci+ et Veritas, serviront à cartographier la planète ainsi qu’à calculer la composition de son atmosphère pour mieux en comprendre son histoire. Davici+ consistera « en une sphère qui plongera dans l’épaisse atmosphère de Vénus, en faisant des mesures précises des gaz nobles et d’autres éléments ».

En ce qui concerne Veritas, sa mission consistera à « retracer les reliefs sur la quasi-totalité de la surface de la planète afin de créer une reconstruction en 3D de la topographie, et confirmer si des processus tels que la tectonique ou le volcanisme sont toujours à l’œuvre ». Le vaisseau spatial américain envoyé pour ces missions sera le premier depuis la mission Magellan en 1989.

nasa faits actualité positifs

History in HD – Unsplash

/

Des progrès concernant l’avortement

Deux bonnes nouvelles ce mois-ci concernant la légalisation de l’avortement. Premièrement, le Secrétariat à la Santé du Mexique a annoncé, le 17 juin 2021, la fin de l’objection de conscience quant à l’IVG. En effet, seul l’avortement thérapeutique est légal dans une grande majorité du Mexique. Selon le Secrétariat à la Santé, l’objection de conscience consisterait en un refus de soin. Tout médecin ou infirmier qui refuserait de pratiquer un avortement sur une femme qui en aurait besoin sera dès à présent sanctionné.

 

Lire aussi: “Avril 2021: 6 points positifs à retenir avant d’entamer le mois de mai”

 

Deuxième bonne nouvelle : la légalisation de l’avortement a été approuvée à une large majorité à Gibraltar lors d’un référendum le 24 juin 2021. Jusqu’à présent, Gibraltar possédait la législation la plus stricte d’Europe concernant l’interruption volontaire de grossesse. En effet, aucune exception n’était envisagée et les femmes enceintes ayant recours à l’avortement pouvaient être sanctionnées par une peine de prison à vie. L’amendement voté le 24 juin permet donc de légaliser l’avortement volontaire d’une grossesse de moins de 12 semaines si celle-ci risque d’affecter la santé mentale ou physique de la mère, ou plus dans le cas d’un risque de malformation du fœtus. Il reste du chemin à faire, mais on avance…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Morgane Mlynarski (@songecreatif)

/

L’épidémie Ebola en Guinée est terminée

L’OMS et la Guinée ont annoncé, le 19 juin, la fin de la deuxième épidémie d’Ebola dans le pays. Réapparue en février en Guinée, Ebola a fait 12 mots et 16 cas avérés. Grâce aux leçons tirées de l’épidémie entre 2014 et 2016, le pays a réussi à maîtriser cette deuxième invasion et stopper sa propagation. Quelques mois après sa réapparition, l’Organisation mondiale de la santé et les autorités guinéennes sont donc fières d’annoncer la fin officielle de l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par UNICEF Guinea (@unicefguinea)

/

Justice pour George Floyd

Le policier américain Derek Chauvin a été reconnu coupable du meurtre de George Floyd en avril 2021. Ce vendredi 25 juin, l’homme a été condamné à 22 ans et demi de prison. Une condamnation jugée « juste » par le président Joe Biden ainsi que par l’avocat de la famille, qui a salué le verdict : « Cette condamnation historique fait franchir à la famille Floyd et à notre nation un pas de plus vers la réconciliation en leur permettant de tourner la page et en désignant des responsables ». Une condamnation qui ne ramènera évidemment pas George Floyd à la vie, mais qui lui rend justice…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @justiceforgeorge

Si cet article vous a plu, vous devriez aimer: “Mars 2021 : 5 points positifs à retenir pour garder le sourire“, “4 accords à passer avec soi-même pour une année plus bienveillante” et aussi “13 points positifs à retenir de l’année 2020 (oui, vous avez bien lu)“.