L’épilation à lumière pulsée : comment sauter le pas ?

par Camille Vernin
marieclaire_lumiere_pulsée
©Unsplash

L’été est bel et bien installé et vous rêvez d’avoir des jambes parfaitement épilées ? Plusieurs méthodes permettent d’obtenir des résultats à plus ou moins long terme. On pense à la bonne vieille épilation électrique, à la crème dépilatoire ou à la cire, par exemple.

Mais pour obtenir un résultat définitif, vous auriez tout intérêt à vous pencher sur la question de l’épilation par lumière pulsée. Le processus est totalement indolore, même s’il n’est pas sans risques. Il est donc important que vous respectiez un certain nombre de recommandations avant tout usage. On vous donne toutes les clés pour mieux comprendre ce qu’est la lumière pulsée et comment obtenir rapidement une peau douce et soyeuse, sans danger.

1/

Comment fonctionne l’épilation à lumière pulsée

Vous avez peut-être déjà entendu parler « d’épilation semi-définitive » ? Cette épilation fonctionne à l’aide d’un appareil qui va envoyer une lumière locale qui sera absorbée ensuite par le pigment noir du poil, au niveau de la racine. Cette lumière va contribuer à altérer la repousse, en endormant le bulbe responsable de la fabrication du poil. C’est ce qu’on appelle l’épilation par lumière pulsée, dont la chaleur atteint allègrement les 70 °C, mais sans brûler la peau.

 

Lire aussi : Objectif belles jambes : tous les gestes pour sublimer nos gambettes

 

Si vous souhaitez obtenir un résultat parfait ainsi que des conseils, on vous recommande de vous diriger vers un institut spécialisé ou sur ce comparatif. De cette façon, vous disposerez d’une véritable expertise et d’un équipement de haute qualité, que vous n’auriez pas en vous contentant d’acheter un épilateur à lumière pulsée dans le commerce. Notez que l’épilation par lumière pulsée n’est pas considérée comme un acte médical, il vous suffit simplement de vous rendre dans le centre esthétique correspondant le plus à vos attentes.

Par la suite, tout dépend du résultat que vous souhaitez obtenir et de la nature de votre peau. Par exemple, si vous disposez d’une peau mate, il vous sera recommandé de régler l’intensité de l’épilateur pour éviter les brûlures, selon les paramètres les plus doux possibles. En effet, l’appareil a tendance à ne faire aucune différence entre les pigments de la peau et ceux du poil. Il se fixe simplement sur les couleurs sombres comme le marron ou le noir.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CAMMY | Kamila Mraz (@cam_myy) le

 

Dans tous les cas, ne prenez aucun risque et optez pour un appareil bénéficiant d’un CE médical, qui offre plus de garantie que n’importe quel autre équipement. Pour vous assurer que votre peau est compatible avec l’usage d’un tel équipement, reportez-vous également aux indications de l’échelle Fitzpatrick, qui classifie les peaux selon les types I à VI. Les peaux allant jusqu’au type IV voir V sont davantage compatibles avec l’utilisation d’un épilateur domestique.

Le mieux est encore de vous rendre en institut pour accéder à des techniques innovantes pour les peaux sensibles, foncées et bronzées. En revanche, l’épilateur à lumière pulsée sera idéal pour un usage sur une peau claire ou très claire, car cela permet un contraste fort entre la peau et le poil – qui doit être le plus foncé et épais possible.

2/

Quels sont les avantages de l’épilation à lumière pulsée ?

On compare souvent l’épilation à lumière pulsée avec l’épilation au laser. Les deux méthodes permettent en effet de travailler à la racine du poil pour éviter la repousse à plus ou moins long terme.

Dans le cas d’une épilation par lumière pulsée, une lumière intense distribue ce qu’on appelle des « flashs », ce qui n’est pas le cas d’une épilation par rayon laser à haute puissance. On estime ainsi que la technologie à lumière pulsée ou « à lampe flash » est davantage efficace, et permet d’éliminer au moins 80% de la pilosité.

 

Lire aussi : Pourquoi l’épilation du pubis n’est pas sans danger

 

En contrepartie, plusieurs séances seront probablement nécessaires pour venir à bout de tous vos poils, mais leur repousse sera plus rare et les poils seront encore plus fins. On estime ainsi que 8 séances sont à envisager en moyenne pour obtenir un résultat satisfaisant.

Autre gros avantage de la lumière pulsée : vous ne ressentez aucune douleur, même si quelques picotements sont à prévoir sur certaines zones.

3/

Critères pour choisir un épilateur à lumière pulsée

Quel que soit l’appareil que vous choisirez, sachez que vous n’obtiendrez pas le même résultat d’un modèle à un autre. L’explication est simple : tout dépend en grande partie de votre peau. Vous devez donc choisir dans l’idéal un modèle d’épilateur correspondant à votre sensibilité.

Par exemple, si vous disposez d’une peau claire ou très claire, vous devriez orienter votre choix vers un modèle d’épilateur offrant un traitement sur des peaux de phototype I à IV. Pour les peaux bronzées de type V, on aura tendance à conseiller un appareil comme le Babyliss Homelight G934E. Si vous avez une peau très foncée qui rentre dans la catégorie VI, nous vous conseillons d’être très prudente et de demander les conseils à votre institut pour savoir si la lumière pulsée vous convient.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BaByliss Polska (@babylisspolska) le

4/

Utilisation d’un épilateur à lumière pulsée

Certaines zones plus sensibles du corps doivent faire l’objet de toute votre attention. C’est le cas par exemple des aisselles, du maillot ou encore du visage. Ainsi, si vous choisissez de vous épiler à domicile, nous vous recommandons d’investir dans un appareil disposant d’une fenêtre de taille d’environ 2 à 3 cm². Tournez-vous idéalement vers un modèle tel que le Babyliss Homelight G934E, ou l’épilateur Gilette Venus Naked Skin. Ce dernier appareil convient très bien pour une utilisation sur tout le corps et le visage.

 

Lire aussi : Une pub pour rasoir brise (enfin) le tabou des poils

 

Vous savez tout ! Il ne vous reste désormais plus qu’à prendre soin de votre peau et à prendre éventuellement rendez-vous dans un centre spécialisé. Il pourra vous faire signer un contrat d’engagement pour mieux connaître la sensibilité de votre peau ainsi que vos antécédents (si vous êtes ou avez été sous traitement photo-sensibilisant, par exemple).

 

Le sujet vous intéresse ? Jetez un oeil à : Toilette intime: ces pratiques à bannir (d’urgence)Sourcils au poil: nos conseils et nos produits préférésVacances: le rétroplanning beauté avant le départ

| | | |
Tags: Babyliss, épilation, épilation définitive, Gillette, Lumière pulsée, Poils.