Sylvothérapie : et pourquoi pas prendre un bain de forêt ?

par Marine Deschouwer
marieclaire_forêt
©Lukasz Szmigiel sur Unsplash

Saviez-vous que la forêt peut nous faire du bien? Le bain de forêt – ou la sylvothérapie – est une technique de ressourcement de soi qui nous vient tout droit du Japon. Elle est de plus en plus répandue chez nous, car elle serait porteuse de nombreux bienfaits, autant pour le corps que pour l’esprit. Explications!

1/

La sylvothérapie

« Shinrin-yoku », en japonais, est une activité qui consiste à passer du temps dans la forêt et à user ses 5 sens pour se connecter avec les éléments naturels, notamment les arbres. Née au Japon en 1982, cette expérience était assimilée à une « pratique de santé ». Ce n’est pas étonnant car la nature est sacrée chez eux. De plus, d’après la religion « Shinto« , les arbres et les pierres peuvent héberger des divinités.

 

Lire aussi : « Rhume des foins : 8 ingrédients naturels pour soulager les allergies saisonnières »

 

Le bain de forêt a connu une vague succès au début des années 2000, et le gouvernement japonais a même décidé d’investir davantage dans la recherche sur le  « Shirin-yoku ». Les résultas ont parlé d’eux-mêmes, puisqu’il s’est avéré que de nombreuses essences contenues dans les arbres étaient porteuses de bienfaits, entre autres sur l’humeur, le bien-être ou encore le système immunitaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par vashist _traveller 365 (@traveller_365days) le

2/

Comment ça marche?

C’est très simple, trouvez une forêt proche de chez vous pour vous y promener. Une fois sur place, laissez l’environnement vous imprégner. Pour cela, évitez d’emmener votre téléphone (ou alors éteignez-le), de même que tout autre objet qui pourrait vous distraire ; le but étant vraiment de vous déconnecter du quotidien et de vous détendre. Lorsque vous vous baladez, arrêtez-vous un instant et asseyez-vous à même le sol. Profitez de l’instant et contemplez ce qui vous entoure. C’est à ce moment que vos sens devraient être en éveil.

 

Lire aussi :  « 7 questions à vous poser pour trouver ce qui vous passionne »

 

Vous entendrez le vent sur les feuilles, les mouvements de petits animaux, le chant des oiseaux, et tant d’autres sons profondément rassurants. Pour ce qui est de l’odorat, respirez profondément et vous sentirez l’odeur des feuilles mortes, de l’écorce ou encore de la mousse. Ensuite, touchez l’arbre et laissez votre esprit se perdre dans ses pensées. Certaines personnes vont même jusqu’à enlacer les arbres. Cette pratique est la thérapie du « Tree hugging ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🙋🏽 Kiki und Nala 🐶 (@kiki_und_nala) le

3/

Privilégiez un espace déconnecté de la ville

Vous n’êtes pas obligé de pratiquer cela dans une immense forêt. Il est tout à fait envisageable de le faire dans un parc ou dans un jardin ; l’impératif étant que ce soit un lieu rendant impénétrables les bruits de la ville. Le bain de forêt peut se pratiquer seul ou entre amis, mais il est à noter que c’est une pratique silencieuse.

 

Lire aussi : « Comment adopter l’alimentation intelligente, pour être heureux et au top ? »

 

Une fois votre balade terminée, vous pourrez en sentir les bienfaits sur votre corps et votre esprit. Il est clair que ce genre de thérapie ne sauvera pas une personne qui souffre d’une maladie grave, mais c’est une alternative simple et facile à réaliser si l’on souhaite se couper pendant un petit instant de la pression du monde extérieur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emma Grm (@emma.grm.h) le

Vous avez aimé le sujet? Alors ces articles vous intéresseront aussi: « Les quatre comptes Vegan les plus délicieux à suivre sur Instagram » , « Mama is Cool à Namur, bien plus qu’une boutique cool », « Notre tendance food préférée du moment » et « Açai bowls: la tendance food healthy, vraiment? ».

| | | |
Tags: Bain de forêt, Sylvothérapie.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures