NewB, le projet de banque éthique et durable made in Belgium

par Marine Lemaire
Design sans titre
©Presse/NewB

NewB, c’est une coopérative belge dont l’objectif est de créer la banque de demain. Une banque locale, citoyenne, éthique, durable et transparente. Un projet porteur de valeurs fortes, donc, qui pourrait bien voir le jour en 2020, si les citoyens le décident.

1/

NewB, c’est qui ?

Derrière ce projet se cache Bernard Bayot… et des milliers de citoyens engagés. Parce que NewB, c’est une coopérative, et que chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. En avril 2018, elle pouvait déjà compter sur quelque 50.000 coopérateurs et 150 organisations de soutien. Tous ont envie de croire en une banque où chaque voix compte et où les droits humains sont respectés. Une banque par et pour les citoyens, en résumé.

 

Lire aussi : Sesame, une deuxième vie (design) pour les oblitérateurs de la STIB

 

Mais aujourd’hui, NewB doit rassembler 30 millions d’euros afin de concrétiser son projet de banque éthique et durable. C’est pourquoi nous sommes tous (potentiellement) concernés. Avec sa campagne publique de levée de fonds #changerlabanque, la coopérative cherche à mobiliser la population belge. Depuis le 26 octobre 2019, elle est parvenue à récolter 7.128.320€. Il lui reste quelques jours – jusqu’au 28 novembre – pour atteindre son objectif final, encore lointain. Mais rien n’est joué : tout citoyen peut devenir acteur de la transition qui bat son plein. Le capital humain occupe une place centrale dans cette aventure, par son soutien financier, mais aussi sa participation au processus de prise de décision de NewB. Une personne égal une voix.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par NewB (@newb_coop) le

2/

Vers une banque plus éthique et durable ?

L’épargne totale des Belges représente plus de 260 milliards d’euros cumulés. Et moins d’1% de ce montant est consacré à l’épargne durable. À l’heure actuelle, le secteur bancaire continue d’investir dans les énergies fossiles, l’armement, et on en passe. Les faillites et les scandales (blanchiment, extorsion, etc.) sont la preuve que les banques sont complètement saturées.

 

Lire aussi : Sophie Wilmès, première femme à occuper le poste de Premier ministre

 

Mais NewB souhaite proposer une alternative éthique à cela. Son plan d’attaque ? Utiliser l’argent qui dort sur nos comptes pour financer des projets utiles à la société et respectueux de la planète et des droits humains. Grosso modo, ce serait une banque qui valorise l’économie sociale, locale et solidaire. En effet, pour l’instant, 84% des banques présentes en Belgique sont d’origine étrangère. NewB veut, pour sa part, agir au niveau local pour que notre argent serve des projets proche de nous, avec une véritable plus-value. Si le pari est fou, la cause est noble. Et nous, on a envie d’y croire, à la banque de demain…

Il est possible de devenir membre de NewB à partir de 20€. Si la coopérative n’obtient pas d’agrément bancaire, les investisseurs récupèreront 100% de la somme investie dans le cadre de la campagne. Toutes les infos sont disponibles sur NewB.coop.

Le sujet vous intéresse ? Jetez un oeil à : L’origine du 8 mars, Journée Internationale pour les Droits des Femmes et Opinion : quand l’Arabie saoudite recrute des influenceurs pour redorer son image et booster son tourisme

| | | |
Tags: Banque, Durable, éthique, Newb.