Sesame, une deuxième vie (design) pour les oblitérateurs de la STIB

par Aline Dricot
marieclaire_sesame
©MikoMiko Studio

Recycler d’anciens oblitérateurs STIB, pour les reconditionner en boîtes à clés vintage, telle est l’idée du projet Sesame. La STIB, Bruxelles Propreté, Recy-K et L’Ouvroir se sont associées au designer Pierre-Emmanuel Vandeputte pour réaliser les boîtes à clés Sésame, disponibles dès à présent.

Il s’agit de 1.500 anciens oblitérateurs, de couleur orange, vidés de leurs composants électriques, qui se sont transformés. La collection Sesame est en vente depuis le 13 novembre.

1/

Sesame, ouvre-toi!

En 2016, la Société des transports intercommunaux de Bruxelles a changé de fonctionnement. C’est ainsi que les lecteurs MOBIB rouges ont remplacé 3.700 oblitérateurs oranges. Parmi ces derniers, sensés être recyclés, 1.500 ont désormais trouvé une nouvelle vie.

Recy-K, plateforme de réemploi et de recyclage, a d’abord vidé les boîtes de leurs composants électriques. Ensuite, Pierre-Emmanuel Vandeputte a travaillé sur un design réfléchi pour transformer l’objet public en objet privé. La forme reconditionnée a été orientée vers l’accès au domicile, une boîte à clés : Sesame. Des plaques de bois la composent pour remplacer des circuits imprimés et des élastiques pour le courrier ou les photos.

 

Lire aussi: Crush of the day : la collection design pétillante de H&M home et Jonathan Adler

 

C’est l’Ouvroir, une des premières entreprises de travail adapté, qui a contribué à la réalisation des 1.500 boîtes en vue de leur commercialisation. Il y a donc une dimension écologique et sociale donnée à ce projet, grâce à la collaboration entre différents partenaires.

Sesame est une véritable boîte pour se souvenir de nos clés, de nos listes, de notre passé collectif. Elle est reconditionnée dans un esprit de développement social et économique, mais aussi créatif et écologique. La rédaction adore l’idée!

Les 1.500 produits sont commercialisés en plusieurs salves pour une facilité de production. Le stock est fréquemment mis à jour, donc pas de panique, quand y en a plus, y en a encore !

Ces oblitérateurs sont disponibles depuis le 13 novembre, entre autres à l’Ouvroir, au STIB STORE Rogier, sur le site e-commerce de la STIB, et d’autres points de vente au prix de 84 euros. 

Si vous avez aimé cet article, vous pourriez également lire : DIY : nos astuces pour réaliser votre calendrier de l’Avent personnalisé, Jeux Olympiques 2020 : à Tokyo, les médailles seront… recyclées! ou encore Déco : les dressings canons qui nous inspirent.

| | | |
Tags: Bruxelles, Design.