Netflix : 6 séries à binge-watcher d’urgence en mai
© Netflix

Netflix : 6 séries à binge-watcher d’urgence en mai

Temps de lecture: 3 min

En mai, binge-watch ce qu'il te plaît! On sait que vous avez le temps de vous faire tout le catalogue Netflix encore ce mois-ci, mais on vous a sélectionné la crème de la crème des nouveautés à regarder. Visite guidée des sorties Netflix de mai!

/

Into the Night — saison 1 — le 1 mai

Cocorico! La Belgique fait enfin le grand saut dans la piscine “Netflix” avec la série catastrophe Into the Night. L’histoire commence avec un changement climatique soudain, le soleil étant inexplicablement devenu mortel tout à coup.

 

À lire aussi : Netflix : 5 séries totalement sous-estimées à regarder d’urgence

 

La série se concentre sur les petits veinards, les passagers et membres d’équipage d’un vol de nuit au départ de Bruxelles, qui tentent de voler vers l’ouest pour rester en sécurité dans la nuit noire. Bref, une série sous haute tension qu’on a hâte de découvrir.

/

Hollywood — saison 1 — le 1 mai

Attention, alerte casting de luxe! En même temps, avec un nom de série comme “Hollywood”, pas étonnant. Dans cette nouvelle production Netflix, un groupe d’acteurs et de cinéastes en herbe du Hollywood de l’après-Deuxième Guerre mondiale est prêt à tout pour percer.

 

Lire aussi: « Piquante, comique et libératoire : pourquoi il faut regarder The Marvelous Mrs. Maisel »

 

Darren Criss (Glee, The Assassination of Gianni Versace: American Crime Story), Laura Harrier (Spider-Man: Homecoming, BlacKkKlansman) ou encore Jim Parsons (Sheldon, dans The Big Bang Theory) se partagent la vedette dans cette ode/satire du show biz.

/

The Eddy — saison 1 — le 8 mai

Damien Chazelle, réalisateur de Whiplash et de La La Land, revient (enfin!) avec un mini-série musicale, baptisée “The Eddy”. Dans celle-ci, Damien Chazelle nous prouvera une fois de plus son amour pour la musique. « The Eddy se situe dans un Paris multiculturel et s’attache aux histoires d’un club de jazz, de ses propriétaires, un d’un groupe de musique, tous évoluant dans un décor parisien tumultueux », décrit Erik Barmack, le vice-président des contenus internationaux de Netflix.

 

Lire aussi: Fleabag : 5 bonnes raisons de regarder la série jubilatoire et féministe récompensée aux Emmy Awards

 

Le réalisateur américain sera entouré d’une équipe de choc car on retrouvera à ses côtés le producteur Alan Poul (Six Feet Under, The Newsroom), le scénariste Jack Thorne (This is England, Star Wars : Episoe IX, Wonder) et Glen Ballard, le producteur des albums «Bad» et «Dangerous» de Michael Jackson.

/

Dead to Me — saison 2 — le 8 mai

Si vous n’avez pas vu la saison 1 de Dead to Me, on va vous éviter les spoilers en vous dévoilant simplement que, dans la saison 2, tout part en vrille pour Jen et Judy. Après l’incident de la fin de la première saison, leur vie leur échappe et elles doivent se serrer les coudes pour tenter de garder la situation et les secrets sous “contrôle”. Une fois encore, on sent qu’on va beaucoup rire!

 

Lire aussi : “Netflix : 5 séries à binge-watcher d’urgence en mars”

 

/

White Lines — saison 1 — le 15 mai

Attention, alerte série sulfureuse! L’histoire commence quand le cadavre d’un DJ star de Manchester est découvert vingt ans après sa disparition à Ibiza. Sa sœur revient alors sur l’île (oui, ça va vous donner envie de bains de soleil et de piscines à débordement) pour tenter de découvrir la vérité et se retrouve dans l’univers des clubs, où mensonges et dissimulations règnent.

/

Somebody feed Phil — saison 3 — le 29 mai

Probablement la meilleure nouvelle de ce mois de mai : Phil revient avec encore plus de destinations et de food porn! Pour rappel, dans ce docu série, le créateur du soap Everybody Loves Raymond Phil Rosenthal parcourt le monde avec ses airs de Mr. Bean et ses yeux d’enfant émerveillé pour nous faire découvrir les univers et spécialités culinaires les plus variés.

 

Lire aussi : “Critique : Unorthodox, une mini-série fascinante à voir d’urgence”

 

Au fil de ses rendez-vous et de ses rencontres, il se retrouve dans des endroits incroyables à faire et manger des choses incroyables. La grande force de Somebody Feed Phil est sans hésitation la joie de vivre de Phil et sa faculté à communiquer ses émotions. Et ses parents, avec qui il ne manque jamais de prévoir un petit Skype call pour partager ses trouvailles du jour. Et nous, ça nous met en joie!

Séries disponibles sur netflix.com.

Si vous avez aimé cet article, vous devriez lire :  « Netflix : « Dirty John », la série basée sur des faits réels qui fait froid dans le dos »« Killing Eve, la série exquise que vous avez peut-être loupée » ou encore « Critique : « Plan Coeur » saison 2, la logique ignorée »

Charlotte Deprez Voir ses articles >

Foodie assumée, obsédée par les voyages, la photographie et la tech, toujours à l'affût de la dernière tendance Instagram qui va révolutionner le monde.

Tags: Netflix.