Journée Internationale du Sommeil: cheffe, une petite sieste svp!

marieclaire_journeeinternationaledusommeil
©Getty Images

Ce 16 mars, on célèbre la Journée Internationale du Sommeil. Voilà qui devrait faire lever un sourcil d’intérêt chez certaines.

Parce que notre humeur dépend fortement de la qualité de notre sommeil. Et notre productivité aussi. La fatigue étant l’un des maux dont se plaignent le plus les Belges. Quant aux statistiques, elles sont éloquentes : 1 Belge sur 4 souffre de troubles du sommeil. La nouvelle du jour : selon l’enquête réalisée par la start-up Sleepability, faire une sieste de 20 minutes par jour sur le lieu de travail augmenterait la productivité et contribuerait à prévenir le burn-out.

 

Lire aussi: « Brown-out: quand l’absurdité du travail mène à l’épuisement »

 

Autre maladie de ce siècle ou la pression sur les travailleurs est de plus en plus difficile à supporter. La preuve : selon l’Inami quelque 80.000 Belges souffriraient de burn-out chaque année. Personne n’est à l’abri, toutes les professions sont aujourd’hui impactées.  Résultat : devenez adepte de la micro-sieste.

Après le déjeuner, juste avant la reprise du travail, prenez 10 minutes pour vous reposer sur votre bureau. Il suffit de contrôler sa respiration pour ralentir le rythme cardiaque et de décontracter ses muscles. Effet garanti et plus sain que la 4ème tasse de café de la journée pour tenir le coup.

Si cet article sur la Journée Internationale du Sommeil vous a plu, allez faire un tour sur « La superfood s’invite dans nos assiettes« , « La technologie au service de notre sommeil » et « Rendez-nous le soleil! Comment lutter contre la dépression saisonnière?« 

| | | |
Tags: Journée du sommeil, Santé, Sommeil.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures