Guide de voyage: que faire et voir à Marrakech

marieclaire_marrakech_2
©C. Deprez

Depuis quelques années, Marrakech monte en flèche dans les tops de destinations à visiter. A moins de 4 heures de vol de Bruxelles et avec son histoire séculaire et sa météo clémente presque toute l’année, nous, on a craqué!

On vous livre, en 4 points, les lieux incontournables à voir lors d’un petit saut de quelques jours à Marrakech, mais aussi nos infos pratiques pour vous donner une longueur d’avance lors de votre arrivée!

1/

La Médina

Quartier des souks

Entrer dans les souks de la Médina de Marrakech, c’est entrer dans une carte postale: les vendeurs de rue, les ânes, les mobylettes — interdites dans l’enceinte de la Médina d’ailleurs, mais who cares? — les hommes qui servent le thé, les femmes qui vendent le pain… Tout semble mis en scène à la Truman Show pour que vous vous disiez « aah, ça y est, je suis bel et bien à Marrakech ».

Ce véritable labyrinthe à taille humaine est un dédale de magasins de rue, de ruelles et de culs de sacs. Nous vous recommandons donc chaudement de prendre un guide avec vous lors de votre visite de ce quartier très animé. Il saura faire en sorte que vous ne vous perdiez pas, vous faire découvrir les plus chouettes coins et vous expliquer les codes à respecter: faire attention au trafic, à qui donner une pièce ou non, etc.

 

Lire aussi: « 7 destinations classiques et leurs alternatives plus originales »

 

Préparez-vous à être totalement dépaysé, que ce soit par les couleurs, les gens, les odeurs — celle de la rue des tanneurs est particulièrement… Dépaysante — ou encore les habitudes. Dans ce quartier, tout s’achète, se vend et, surtout, tout se marchande. A noter tout de même qu’il vaut mieux éviter de s’y balader avec de jeunes enfants, le trafic y étant assez chaotique.

Place des Epices et Medersa Ben Yusef

La place des Epices se trouve en plein coeur des souks et est le point de chute idéal après une demi-journée à se perdre dans les souks! Toutes sa lumière et ses couleurs vous sautent au visage sans crier gare. Et le rooftop de son incontournable Café des Epices (voir ci-dessous) est le perchoir rêvé pour siroter un thé à la menthe à l’ombre.

Une fois les jambes un peu reposées, la Medersa Ben Youssef est à 5 minutes à pied. Il s’agit d’une école coranique exceptionnellement préservée et datant du 12ème siècle, rien que ça!

 

Lire aussi: « Citytrip: que faire et voir à Séville? »

 

Place Jemaa el Fna

La place Jemaa el Fna est le cœur vibrant de la Médina. Très touristique, nous vous conseillons de vous y rendre plusieurs fois pendant le séjour pour pouvoir l’apprécier aux différentes heures du jour ou de la soirée.

2/

Kasbah, Tombeaux Saadiens et Palais de la Bahia

Vous vous souvenez de la chanson « Rock the Casbah »? Eh bien oui, c’est un vrai mot qui désigne la partie fortifiée d’une ville en Afrique du Nord. La Kasbah de Marrakech renferme les Tombeaux Saadiens, site vieux de 450 années (à peu près). Il s’agit d’un impressionnant mausolée comprenant les tombes d’une soixantaine de membres de la dynastie Saadi, les anciens souverains du Maroc. A deux pas de là, le Palais de la Bahia cache une grande cour, des fontaines, des sculptures murales et de beaux jardins.

3/

Jardin Majorelle et Musée Yves Saint Laurent

Le jardin Majorelle est considéré comme le cadeau fait par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé à la ville de Marrakech. Et pour cause, ce jardin aux plus de 300 espèces de plantes (fans de cactus, vous allez halluciner) est une véritable oeuvre d’art vivante. Lorsque le couple a acheté la villa bleu électrique et son jardin, ils ont voulu préserver la vision de son propriétaire d’origine, le paysagiste Jacques Majorelle, et la garder ouverte au public. Elle renferme désormais le joli musée berbère, qui montre l’étendue de la richesse de cette culture.

 

Lire aussi: « Les endroits les plus photogéniques d’Europe »

 

Juste à côté du jardin se trouve, depuis peu, le Musée Yves Saint Laurent. Ce petit bijou d’architecture présente des collections de vêtements et accessoires haute couture, sélectionnés avec soin pour représenter au mieux les 40 années de travail du légendaire couturier Yves St Laurent. Un must pour les fans de mode et/ou de belles choses, tout simplement.

4/

Informations pratiques (et bien utiles)

Douane/arrivée à l’aéroport

Lorsque vous posez le pied sur le sol marocain à l’aéroport de Marrakech, courrez vers la douane. Oui, vous avez bien lu. La ville limite les survols et le résultat est très pénible pour les touristes, qui arrivent presque tous aux mêmes heures. Le flux d’arrivée à la douane est donc ingérable, et vous pouvez facilement y attendre 2 à 3 heures, debout et plus ou moins sans wifi.

Vous devrez remplir un petit formulaire d’arrivée, prévoyez un bic avec vous et prenez votre formulaire avec vous dans la file, vous aurez tout le temps de le remplir en attendant votre tour.

Négociation

Le prix que l’on vous donne, quel qu’il soit, est négociable. S’il vous paraît déjà bas et que vous avez la flemme, ne poussez pas. Mais si c’est quelque chose que vous voulez vraiment, divisez le prix que le commerçant vous donne par trois (voir quatre) et partez de la pour la négociation.

Pour le taxi, fixez le prix exact de la course avant de monter dedans! Histoire de vous éviter de mauvaises surprises à l’arrivée…

Acheter un tapis

Les tapis sont extrêmement faciles à trouver à Marrakech, mais pas toujours de qualité ou avec un prix honnête. Grâce aux hôtes de notre Riad, nous avons trouvé un beau et grand tapis bohème pour 1200 dirhams (105-110€) chez un grossiste rue Ank Jemel. Niveau « rapatriement », les vendeurs sont habitués et vous l’emballent dans la toile plastique solide — type sac FRAKTA IKEA — et créent même une poignée pour pouvoir le transporter facilement. A l’arrivée après 3h30 de vol, rien n’a bougé.

Le transport au Maroc

Le Maroc possède un réseau routier parmi les plus denses d’Afrique. Vous n’aurez donc aucune difficulté à circuler d’un endroit à l’autre pour rejoindre les différents sites d’intérêt que vous aurez repérés dans notre article « que faire et voir à Marrakech« . Pour voyager rapidement entre Tanger et Casablanca, vous pourrez emprunter la ligne de TGV. Pour effectuer des déplacements au sein des grandes villes comme Casablanca, Fès ou Rabat, vous pourrez compter sur les lignes de bus urbaines, une solution pratique et peu onéreuse. En soirée, pour rallier les banlieues ou l’aéroport, faites appel au taxi, en fixant le prix de la course au préalable.
 
Si vous souhaitez sillonner le pays librement, le moyen de transport le plus pratique reste néanmoins la voiture. Celle-ci vous permettra de vous arrêter pour profiter des sites et des paysages. Vous trouverez de nombreuses agences de location de voitures au Maroc, notamment à Ouarzazate. Pensez à emporter votre permis de conduire international dans vos bagages. Choisissez un véhicule adapté aux routes que vous allez emprunter, vérifiez l’état des pneus et la présence d’une roue de secours avant de prendre la route. Restez attentif tout au long du trajet. Vous partagerez la route avec d’autres automobilistes, cyclistes et motocyclistes, mais aussi avec des piétons, des charrettes, voire des animaux.

Vous avez aimé cet article? En voici d’autres qui peuvent vous plaire: « Tendance glamping: les 10 plus beaux camps de luxe à travers le globe », « Zoom sur 10 des lieux les plus incroyables de Nouvelle-Zélande« et « Guide de voyage: que faire et voir à Bali? (avec carte des hotspots) »

| | | |
Tags: évasion, Maroc, Marrakech, Voyage.