Citytrip : que faire et voir à Séville?

marieclaire_seville
©Getty Images - Plaza de España

Séville, capitale de l’Andalousie (sud de l’Espagne) et ville la plus chaude d’Europe, risque bien de vous faire tomber à genoux devant sa beauté. Son architecture unique, ses quartiers vivants et ses habitants chaleureux en font l’une des perles du vieux continent, à visiter sans tarder.

1/

Plein la vue : la Plaza de España

La place emblématique de Séville a été achevée en 1929 pour l’Exposition ibéro-américaine. Il aura fallu 14 ans et 1000 hommes pour la construire, rien que ça! Ce qui rend cette place tellement impressionnante est sa taille, mais aussi son palais et ses canaux (voir image de couverture de cet article). Sur les murs du palais sont représentées en petits pavés peints (les « azulejos ») 48 des 50 provinces d’Espagne; manquent les villes autonomes de Ceuta et de Melilla.

 

Lire aussi : « Séjour à Santorin: 4 choses à faire sur l’île aux merveilles« 

 

Après avoir fait le tour de la Plaza de España, profitez-en pour vous balader dans le Parque Maria Luisa adjacent. Il s’agit d’un grand parc ombragé où vous pourrez admirer de jolis monuments et vous rafraîchir près de ses nombreux points d’eau.

2/

Faire du shopping: la calle Sierpes

Tous les magasins de grandes chaines, mais aussi plus locaux, se concentrent autour de cette longue rue ombragée du centre historique. Ce qui est assez génial quand vous faites du shopping à Séville, c’est que vous tombez sur de magnifiques petites places, églises et monuments à tous les coins de rue! A faire donc, même si vous ne comptez rien ramener.

 

Lire aussi : « Guide de voyage: que faire et voir à Bali? (avec carte des hotspots)« 

3/

Mise au vert : le Palais et les Jardins de l’Alcazar

Ce palais classé au patrimoine mondial de l’UNESCO est sans aucun doute l’un des plus beaux endroits de Séville. Comme sur beaucoup de bâtiments sévillans, on peut voir les différentes influences architecturales à l’oeil nu: gothique, arabe, mudéjar,… Les occupants consécutifs du palais ont voulu y mettre leur « patte », et c’est en fait très réussi. Vous pouvez vous promener de patio en patio et vous perdre dans les dédales de salons qui constituent ce splendide bâtiment.

 

Lire aussi : « Les endroits les plus photogéniques d’Europe« 

 

Autour du palais, les jardins sont le véritable joyau de l’endroit. Véritables oasis de calme au centre de la ville (l’Alcazar étant situé à quelques mètres seulement de la cathédrale et de sa Giralda), ils sont aménagés en terrasses verdoyantes où les orangers, les fontaines, les pavillons et les palmiers vous apporteront de l’ombre et de la fraîcheur.

4/

Respirer l’air sévillan : des places, des places et encore des places

Séville est une ville de « plazas », où chaque quartier se concentre autour d’une place centrale. Toutes ces places sont plus jolies les unes que les autres, mais celles à ne surtout pas rater sont:

  • La Plaza Nueva: il s’agit de l’une des plus grandes places de la ville, juste à côté du « Casco Antiguo » (centre historique) et sur laquelle trônent le monument dédié à Ferdinand III de Castille et l’hôtel de ville de Séville.
  • La Plaza de San Francisco: juste de l’autre côté de l’hôtel de ville se trouve la Plaza de San Francisco, plus calme, où il est agréable de boire un verre à l’ombre.
  • La Plaza del Salvador: un peu moins connue, cette place qui se trouve aussi dans le centre historique est une vraie explosion de couleurs. Elle doit son nom à sa magnifique église rouge, l’église del Salvador.

5/

Prendre de la hauteur : la cathédrale et sa Giralda

Autre monument classé au patrimoine mondial de L’UNESCO, la cathédrale de Séville a été construite entre le quinzième et le seizième siècle et a aussi subi de nombreux changements sous les occupations successives de la ville. De style gothique, son clocher était le minaret de la grande mosquée qui s’élevait à son emplacement. Ce clocher est appelé la Giralda et est l’un des meilleurs points de vue sur la ville… Si vous êtes prêt à monter à pied!

 

Lire aussi: « Les meilleures stations de ski pour un voyage en famille »

 

Les alentours de la cathédrale sont très jolis pour flâner après l’effort: baladez-vous sur l’Avenue de la Constitution en passant par le magnifique bâtiment des Archives générales des Indes et les nombreuses places qui l’entourent.

6/

Manger de vraies tapas: adresses et conseils

Règle d’or: des tapas au-delà de 2-3€, ça sent de piège à touristes! Notez aussi que les tapas sont rarement les plats les plus équilibrés qui soient, mais c’est le jeu. Les endroits que nous recommandons pour manger de bonnes tapas pas chères sont:

  • Le quartier de l’Alfalfa: plus connu pour ses cafés et sa vie nocturne, les bars à tapas alentours sont souvent très bons.
  • La Taberna Coloniales: c’est une véritable institution à Séville! Aimée aussi bien par les touristes informés que par les Sévillans pure souche, cet endroit qui ne paie pas de mine offre une variété immense de délicieuses tapas dans une ambiance chaleureuse.
  • La Bodega Santa Cruz Las Columnas: toujours bondée mais toujours joyeuse, cette bodega propose toutes sortes de tapas et des « montaditos », petits sandwiches fourrés adorés par les Andalous, à moins de 2,5€.

 

Lire aussi: « Sports d’hiver : 5 raisons de partir à la découverte de la Vallée d’Aoste »

 

Quant à ce qu’il faut commander dans un bar à tapas, la réponse est assez simple: TOUT, avec « una cervezita » (une bière). Durant votre séjour, vous aurez l’occasion de tester de nombreuses tapas, faites-le! Nous avons cependant un faible pour: le salmorejo, la ensaladilla rusa, les berenjenas con miel et les boquerones fritos (on vous laisse découvrir ce que c’est sur place).

7/

S’y rendre: éviter… L’été!

Comme mentionné plus haut, Séville est la ville la plus chaude d’Europe. Cela signifie qu’en été, il n’est pas rare que les températures avoisinent les 40 degrés… Si vous ne voulez pas cuire à l’étouffée, nous vous conseillons donc vivement d’y aller au printemps, quand les fleurs colorent la ville et les nombreux jardins et que le températures oscillent entre 20° et 30°. Octobre est aussi une super période pour y prolonger l’été, les températures dépassant toujours les 20° et les nuées de touristes ayant déserté la ville.

Pour ce qui est du transport, Séville dispose d’un aéroport où se rendent de nombreux vols Ryanair et Brussels Airlines, et en seulement 2h40. Bref, le soleil n’est pas si loin après tout.

Lisez nos autres articles : « New York : 5 spots photogéniques à ne pas louper »« Carnet de voyage : L’Afrique du Sud dans les pas des Big Five » ou encore « 3 endroits où partir skier à maximum 5 heures de route »

| | | |
Tags: Espagne, évasion, Guide de voyage, Séville, Sud, Vacances, Voyage.