Dix pour cent : 4 sujets de société soulevés par la série française la plus drôle du moment

par Monica Mirkos
marieclaire_dix_pour_cent
©Netflix

Après trois saisons, « Dix pour cent » s’est imposée comme LA série française incontournable. Mais sous ses airs de comédie caustique, elle soulève des sujets de société importants. Explications.

« Dix pour cent » est une série française qui a misé sur un format innovant. En effet, chaque épisode tourne autour d’une célébrité qui y joue son propre rôle! Les trois saisons, disponibles sur Netflix, racontent l’histoire d’une agence artistique parisienne au destin peu sûr et aux agents surprenants.

 

A lire aussi: Netflix : « Dirty John », la série basée sur des faits réels qui fait froid dans le dos

 

Avec leurs personnalités propres et leurs répliques à mourir de rire, ils font de cette agence un endroit unique et attachant. Mais à travers l’humour, cette série aborde des sujets de société qui s’inscrivent dans l’air du temps. Voici ce que l’on a retenu de cette série.

Attention, cet article contient des spoilers.

1/

« Dix pour cent », la série française au succès international

La série « Dix pour cent » est apparue sur le petit écran en 2015. Depuis, elle a parcouru du chemin et est actuellement diffusée sur Netflix, ce qui lui vaut une grande visibilité sur la scène internationale. Diffusée via Netflix au Canada sous le nom « Appelez mon agent » et dans les pays anglophones sous « Call my agent », les Américains, les Canadiens et les Anglais sont tombés sous le charme de cette série typiquement française, tant dans les répliques que dans les sujets abordés.

2/

Une agence fictive inspirée de la réalité

Le design raffiné et moderne de l’agence ASK a été inspiré par deux agences artistiques parisiennes qui existent vraiment: Artmedia, pour les fauteuils en cuir et la moquette et Adéquat, pour le style moderne et les bureaux entourés de vitres.

 

A lire aussi: Game of Thrones: tout ce que vous devez savoir sur la huitième et dernière saison

3/

Des causes défendues malgré l’humour

L’agence en question se nomme ASK (Agence Samuel Ker). Très réputée à Paris, elle compte des dizaines d’acteurs connus comme Monica Belluci, Cécile de France, Laura Smet, Nathalie Baye, Gérard Lanvin, Jean Dujardin et bien d’autres. Les agents eux, sont quatre: Andréa Martel, l’agent déterminé et prêt à tout pour arriver à ses fins, Mathias Barneville, l’agent sournois qui mène une compétition rude contre ses collègues, Arlette Azémar, l’agent à la longue carrière et Gabriel Sarda, l’agent tête en l’air mais attachant.

 

A lire aussi: Netflix: 6 séries à binge-watcher d’urgence en mars !

 

Ajoutez à cela Hicham Janowski, le nouvel actionnaire majoritaire de l’agence, nouveau dans le milieu, qui cause une certaine pagaille au sein de l’entreprise. Nous avons les trois assistants: Camille Valentini, la fille cachée de Mathias Barneville, Hervé André-Jezack qui rêve de devenir agent et Noémie Leclerc, l’assistante de Mathias qui deviendra sa maîtresse par la suite. Enfin, il y a Sofia Leprince, l’hôtesse d’accueil qui arrivera à quitter son poste et à devenir actrice à force d’acharnement. Tous les personnages de la série s’inscrivent à un moment donné dans un des sujets de société abordés par la série.

 

A lire aussi: « Les Chatouilles », le film autobiographique d’Andréa Bescond qui dénonce la pédophilie dans le cercle familial 

 

L’homoparentalité

Andréa, lesbienne, tombe enceinte d’Hicham accidentellement. Étant amoureuse de Colette Brancillon, l’inspectrice du fisc qui a examiné tous les comptes de l’agence, Andréa décide de garder l’enfant et de l’élever avec sa dulcinée. À travers cette histoire, l’homoparentalité est abordée tant pour montrer que cela est possible et acceptable par la société, que pour témoigner des difficultés administratives que Colette rencontre afin de pouvoir être le deuxième parent de la petite Flora.

 

À lire aussi : Netflix : 7 films romantiques et intemporels

 

Hicham arrive alors devant un dilemme: revendiquer sa paternité ou abandonner ses droits pour que Colette puisse avoir la place qu’elle désire dans la vie de l’enfant.

Le congé maternité

Fanny Herrero, la scénariste de la série, a elle aussi donné naissance à son enfant entre la première et la deuxième saison. C’était un sujet presque logique à aborder. Dans la série, Andrea est contrainte de devoir assumer son travail d’agent même pendant son congé maternité tout en s’occupant de son bébé. La série pointe ce congé qui n’en est pas vraiment un.

 

A lire aussi: La WTA va faciliter le retour des joueuses après une grossesse (merci Serena Williams)

 

La paternité non-assumée

Camille Valentini monte à Paris pour travailler mais aussi pour rendre visite à son père, Mathias Barneville. Ce dernier, n’ayant pas reconnu sa fille à sa naissance, se met à tout faire pour l’évincer de Paris. Sauf que Camille arrive à obtenir un emploi chez ASK et se voit être en contact avec son père au quotidien. Une situation que Mathias gère très mal car sa femme n’est pas au courant de la place importante de Camille dans sa vie. Un jour, Mathias avoue tout, assume sa paternité et intègre Camille dans sa vie à part entière.

 

A lire aussi: « Mon instinct était de les croire » : rencontre avec l’auteur de « Leaving Neverland », le documentaire choc sur Michael Jackson

 

Le sexisme dans le monde cinématographique

Béatrice Dalle se bat contre le réalisateur du film qu’elle tourne pour ne pas apparaitre nue dans une scène car selon elle, ce n’est pas pertinent par rapport au contexte. Ce dernier, mécontent, se braque et met en péril le film. Les deux protagonistes arrivent à dialoguer et Béatrice lui explique alors qu’elle a tourné trop souvent des scènes de nu alors qu’elle ne le voulait pas et que cela lui a pris du temps de pouvoir dire « non » à un réalisateur.

 

A lire aussi: #ThisIsNotConsent : un hashtag pour dénoncer la culpabilisation des victimes d’agressions sexuelles

 

Sofia est elle aussi confrontée au sexisme lors de ses castings. Étant la compagne de Gabriel, les directeurs de casting ne la prennent pas au sérieux et la ridiculisent car selon eux, elle décroche ses rendez-vous parce qu’elle entretient une relation avec son agent. Pendant tout le long de la série, Sofia se bat pour contrer cette représentation que les gens se font d’elle et qui est fausse.

4/

Une quatrième saison arrive

La date de sortie de la quatrième saison de « Dix pour cent » n’a pas encore été révélée. Ceci étant dit, nous savons déjà qu’il y a un changement de scénariste. En effet, Fanny Herrero quitte la série pour laisser place à Vianney Lebasque et Victor Rodenbach. Toutefois, la saison 3 nous a laissés sur notre faim avec plein d’interrogations. Hicham décide de passer plus de temps avec son fils qui vit à Londres et propose donc à Andréa de devenir directrice générale de l’agence, Mathias échoue à son plan de reprise d’ASK et officialise sa relation avec Noémie. Quant à Sofia, elle apprend qu’elle est nommée aux Oscars et on ne sait toujours pas où en est sa relation avec Gabriel. Quel est l’avenir d’ASK ? Tous ces points nous tiennent en haleine et nous font attendre la saison 4 avec impatience !

Si vous avez aimé cet article, lisez aussi: Netflix : 7 films romantiques et intemporels, 5 choses qui nous ont rendues accro à la série « YOU » et Netflix : 5 séries totalement sous-estimées à regarder absolument.

| | | |
Tags: Culture, Lifestyle.