Pourquoi se rendre sans tarder à la Manufacture Urbaine à Charleroi?

par Camille Hanot
marieclaire_lamanufactureurbaine
©Presse

Aménagée sur trois étages, la Manufacture Urbaine à Charleroi fait bien plus que torréfier son café, brasser sa bière et pétrir son pain. Ce lieu pluriel, brasseur de la culture en tous sens, offre un lieu de partage et vous fait la promesse d’un moment de convivialité autour d’un bon repas!

Un lieu pluriel

Volontaire de participer au développement de Charleroi et désireux de concevoir un lieu de partage, la Manufacture Urbaine est née lors d’une soirée dans la tête du Carolo Jürgen De Wijn. Rejoint par ses deux compatriotes, Olivier Genin et Olivier Geraci, Carolos d’adoption, ce qui devait à la base être une microbrasserie s’est rapidement transformé en un concept singulier. Pourquoi ne pas, en plus de la bière, fabriquer du café et du pain, utiliser ces produits pour l’espace restauration et promouvoir la culture? La boucle était bouclée, la Manufacture Urbaine était née!

Après avoir rénové l’ancienne médiathèque, lieu rempli d’histoire pour les Carolos, tout en veillant à préserver l’âme et le fameux puits de lumière du bâtiment, la Manufacture Urbaine a ouvert ses portes le 15 mai dernier.

1/

L’épicerie

En créant sa bière, son pain et son café, la Manufacture Urbaine cherche à faire ressortir les arômes et les saveurs de ces aliments du quotidien dont le véritable goût est bien souvent oublié. Torréfié au deuxième étage, le café est ensuite mis en vente à l’épicerie située, elle, au rez-de-chaussée.

Le pain est également pétri et cuit sur place selon un processus de longue fermentation pour recréer un pain à l’ancienne. L’équipe de la Manufacture a choisi d’utiliser sa propre bière comme levure. En vente à l’épicerie, ces produits sont également disponibles sur plusieurs marchés aux alentours de Charleroi et à déguster dans l’espace bar-restaurant.

2/

Le bar – restaurant

Des plats composés uniquement de produits frais et locaux sont à la carte de la Manufacture Urbaine. Des tartines de pain maison, des plats gourmands dont le fameux Hot Dog MU et une offre végétarienne régalent les clients de la Manufacture Urbaine. En dessous de l’espace de restauration se situe, au deuxième étage, l’espace lounge. Les boissons bio de Simone à Soif, des vins belges et, bien évidemment, les sept bières produites par la Manufacture se retrouvent à la carte.

3/

L’offre culturelle

Ne voulant pas uniquement se limiter à un débit de boisson, la Manufacture Urbaine complète son concept en proposant une offre culturelle accessible à tous. Expositions, notamment les travaux de l’Académie de Charleroi, concerts le vendredi et samedi soir, conférences, jeux de société, l’équipe souhaite connecter les gens par la culture.

La Manufacture Urbaine de Charleroi, c’est l’histoire de brasser la bière et brasser la culture dans un même lieu!

La Manufacture Urbaine, rue de Brabant 2, 6000 Charleroi. Ouvert du mardi au jeudi de 11h à 22h et du vendredi au samedi de 11h à 00h. Plus d’infos: manufacture-urbaine.com

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à: Hotspot: Winery ouvre à Boitsfort, CŎCĪNA ouvre un aperitivo bar & pizzeria à Flagey!, Bruxelles: un nouveau restaurant Ellis Burger place Flagey

| | | |
Tags: Charleroi, Culture, Food, Hotspot, Hotspots.