Netflix : 8 films et séries à dévorer d’urgence en mai
© Netflix

Netflix : 8 films et séries à dévorer d’urgence en mai

Par Enya Torrez  & Charlotte Deprez
Temps de lecture: 4 min

Chaque mois, Marie Claire sélectionne les meilleures nouvelles séries et les meilleurs films Netflix.

Voici nos favoris pour le mois de mai. Enjoy !

/

Monster — Film — 7 mai

Monster avait été présenté en avant-première au Festival de Sundance en 2018 (!), mais Netflix vient seulement de mettre la main sur les droits du film. Celui-ci raconte l’histoire de Steve Harmon (Kelvin Harrison Jr.), un étudiant en cinéma ambitieux de 17 ans dont le monde s’écroule lorsqu’il est accusé de meurtre.

 

Lire aussi : « Netflix : When They See Us, la mini-série coup de poing à voir absolument »

 

La bataille juridique complexe qui s’ensuit pourrait aboutir à une condamnation à perpétuité, voire à la peine de mort. En plus de Harrison, que l’on connaît grâce à ses rôles dans 12 Years a Slave ou, plus récemment, The Trial of the Chicago 7, les autres personnages du drame sont campés par Jennifer Hudson, A$AP Rocky, Jeffrey Writh, Jharrel Jerome et John David Washington. On a déjà vu pire casting.

/

Halston — Mini-série — 14 mai

La mini-série en cinq parties Halston nous plonge dans le New York des années 70 et 80 dans les pas de légendaire créateur de mode américain Halston (joué par Ewan McGregor, on a hâte!), qui utilise ce nom inventé pour créer un empire de la mode synonyme de luxe, de sexe, de privilège et de célébrité.

 

Lire aussi : Critique : Unorthodox, une mini-série fascinante à voir d’urgence

 

Il accède à la gloire à la vitesse de l’éclair, puis comme souvent, sa vie déraille complètement. Un rachat hostile l’oblige finalement à se battre pour son bien le plus précieux… le nom même de “Halston”.

/

The Woman in the Window — Film — 14 mai

A New York, Anna Fox (Amy Adams, rien que ça) vit seule dans une maison qu’elle ne quitte pratiquement jamais car elle souffre d’agoraphobie. Pour maîtriser ses peurs, elle commence à boire dès le matin en regardant de vieux films en noir et blanc et en espionnant ses voisins.

 

Lire aussi : « Netflix : 5 séries totalement sous-estimées à regarder absolument »

 

Mais plot twist, une nouvelle famille parfaite emménage dans la maison d’en face et Anna est ravie de pouvoir garder un œil sur eux. Jusqu’à ce qu’une nuit, un crime brutal ait lieu et qu’elle en soit témoin. L’incertitude et les doutes la frappent immédiatement. L’a-t-elle vraiment vu, ou était-ce la boisson ? Le film est basé sur le roman The Woman in the Window de A.J. Finn. Et oui, nous aussi, ça nous fait penser à “La fille du train”.

/

Ferry — Film — 14 mai

L’histoire commence en 2006 dans la capitale néerlandaise Amsterdam. Ferry Bouman travaille pour le baron de la drogue Ralph Brink, un puissant criminel qui est aussi son mentor. Un jour, le gang est cambriolé et le fils de Ralph est gravement blessé. Lorsque toutes les pistes mènent à un groupe de campeurs dans le Brabant, Ferry est envoyé à la recherche des coupables.

Lire aussi : « Workin’ Moms, la série décomplexée et décomplexante dont on ne parle pas assez »

 

Après des années d’absence, Ferry revient dans son Brabant bien-aimé. Les retrouvailles difficiles avec sa famille éloignée, le retour à la vie de camping qu’il avait quittée et la rencontre avec sa charmante voisine Danielle, entrent progressivement dans le coeur de Ferry. Son voyage va donner lieu à des résultats inattendus et tester la loyauté de Ferry comme jamais auparavant.

/

The Beguiled — Film — 17 mai

Sofia Coppola a déjà marqué l’histoire du cinéma avec The Beguiled (“Les Proies”) en mai 2017. En effet, elle est devenue la première Américaine à remporter le prix de la meilleure réalisation à Cannes avec ce film. Bonne nouvelle, le film pourra enfin être visionné sur Netflix à partir du 17 mai !

 

Lire aussi : The Queen’s Gambit : l’histoire derrière la nouvelle série addictive de Netflix

 

Récapitulons : pendant la guerre civile américaine, le soldat blessé John McBurney se retrouve dans un pensionnat de jeunes filles confédérées. Alors qu’il se remet de ses blessures, les jeunes filles et femmes du pensionnat tombent lentement sous son charme, générant tensions sexuelles et dangereuses rivalités. Les rôles principaux ne sont autres que ceux de Colin Farrell, Nicole Kidman, Kirsten Dunst et Elle Fanning.

/

The Sinner — Saison 3 — 23 mai

Dans la saison 3 de The Sinner, nous suivons à nouveau le détective Harry Ambrose (Bill Pullman) alors qu’il enquête sur un tragique accident de voiture à Dorchester, New York. Ambrose découvre un crime caché qui deviendra l’une des affaires les plus choquantes et dangereuses de sa carrière.

 

Lire aussi : « Netflix : tout ce qu’on a détesté dans la série Emily in Paris »

 

Le principal suspect, Jamie Burns (joué par Matt Bomer, helloooo), est un professeur respecté à la réputation irréprochable, du moins en apparence. La victime Nick (Chris Messina) est un ancien camarade de classe, ce qui ne fait que rendre les choses plus complexes…

/

The Kominsky Method — Saison 3 — 28 mai

Sandy Kominsky (Michael Douglas, lauréat d’un Academy Award) découvre à quoi ressemble la vie sans son vieil ami Norman Newlander à ses côtés. Dans la troisième et dernière saison de The Kominsky Method, la vie ne fait que se compliquer avec l’arrivée de Roz Volander, l’ex-femme de Sandy. La célèbre relation instable du couple s’enflamme encore plus lorsqu’elle vient à Los Angeles pour passer du temps avec leur fille Mindy et son petit ami Martin.

/

Lucifer — Saison 5, Partie 2 — 28 mai

Le souverain de l’enfer, Lucifer (Tom Ellis), renonce à son titre et échange son royaume contre l’agitation de Los Angeles. Il trouve rapidement l’excitation dont il a besoin dans sa vie en aidant la police de Los Angeles à punir les criminels. Dans cette cinquième saison, Lucifer doit également faire face à son frère jumeau maléfique, Michael (Tom Ellis).

Si vous avez aimé cet article, vous devriez lire : Netflix : « Dirty John », la série basée sur des faits réels qui fait froid dans le dos , Fleabag : 5 bonnes raisons de regarder la série jubilatoire et féministe récompensée aux Emmy Awards ou encore Workin’ Moms, la série décomplexée et décomplexante dont on ne parle pas assez

Charlotte Deprez Voir ses articles >

Foodie assumée, obsédée par les voyages, la photographie et la tech, toujours à l'affût de la dernière tendance Instagram qui va révolutionner le monde.

Tags: Netflix.