Meghan Markle évoque le racisme de la famille royale concernant la couleur de peau d’Archie
© Getty Images

Meghan Markle évoque le racisme de la famille royale concernant la couleur de peau d’Archie

Par Pauline Weiss
Temps de lecture: 2 min

Meghan Markle et le prince Harry ont accordé leur premier entretien télévisé à Oprah Winfrey, sur la chaîne américaine CBS depuis leur départ de la famille royale. Avant la naissance de leur fils, Archie, certains membres de Buckingham se sont inquiétés de sa couleur de peau.

Le prince Harry et Meghan Markle ont accordé leur première interview à la chaîne américaine CBS, depuis leur installation aux États-Unis, il y a presque un an, ce dimanche 7 mars. Face à Oprah Winfrey, le couple, qui a définitivement renoncé à ses titres royaux, est longuement revenu sur les raisons qui les ont poussés à commencer une nouvelle vie.

 

Lire aussi : Quelle va être la nouvelle vie de Meghan Markle et du prince Harry ?

 

Ils ont notamment révélé que la potentielle couleur de peau de leur fils Archie a fait l’objet de tensions particulières, lorsque la duchesse de Sussex était enceinte. Celle-ci a confié avoir eu des pensées suicidaires pendant sa grossesse, et affirme n’avoir reçu aucune aide de la part de Buckingham.

La famille royale inquiète de la couleur de peau d’Archie

Face à l’animatrice américaine Oprah Winfrey, choquée de ces révélations, Meghan Markle, actuellement enceinte de son deuxième enfant, a expliqué que plusieurs conversations auraient eu lieu entre des membres de la famille royale concernant la couleur de peau de son fils Archie, premier enfant du couple, alors qu’elle était enceinte.

L’épouse du prince Harry, métisse, est la fille d’une Afro-américaine et d’un père aux origines allemandes, anglaises et irlandaises.

Le prince Harry aurait été averti “d’inquiétudes et de conversations quant à savoir à quel point sa peau serait foncée quand il naîtrait”, a expliqué Meghan Markle, “et à quoi il ressemblerait”.

 

Lire aussi : Le prince Harry et Meghan Markle renoncent à leur rôle pré-établi dans la famille royale

 

Ni elle, ni le prince Harry n’ont donné de noms, alors qu’Oprah Winfrey leur a posé plusieurs fois la question. “Je pense que cela serait très dommageable pour ces personnes”, a précisé l’ancienne actrice.

Dans l’entretien, Harry a quant à lui mentionné une situation “étrange”. “J’étais sous le choc”, a-t-il concédé. Selon l’AFP, Oprah Winfrey a confirmé le 8 mars que ni la reine Élizabeth II, ni le prince Philip n’ont pris part à la conversation sur la possible couleur de peau de leur arrière-petit-fils.

Buckingham n’a pas encore commenté cet entretien exclusif, qui sera diffusé en intégralité en France, ce lundi 8 mars, à 21h15, sur TMC.

 

Lire aussi : « Je l’ai vue souffrir trop longtemps » : inquiet pour Meghan Markle, le prince Harry s’en prend aux tabloïds

 

Article paru initialement sur marieclaire.fr

Si cet article vous a plu, allez jeter un oeil à d’autres qui sont similaires: « Meghan Markle en huit points »« La biographie de Meghan Markle détaille son mariage raté et son obsession pour Lady Di » et « En quoi consiste la formation « duchesse » que doit suivre Meghan Markle ? »

Charlotte Deprez Voir ses articles >

Foodie assumée, obsédée par les voyages, la photographie et la tech, toujours à l'affût de la dernière tendance Instagram qui va révolutionner le monde.

Tags: Angleterre, Famille royale, Meghan Markle, Prince harry.