Juillet 2021 : 6 points positifs à retenir de ce premier mois de vacances
© Devin Avery

Juillet 2021 : 6 points positifs à retenir de ce premier mois de vacances

Par Margaux Glamocic
Temps de lecture: 4 min

On ne vous le présente plus, voici l’article mensuel de la bonne humeur ! Comme tous les mois, découvrez quelques faits d’actualités positifs à travers le monde qui - on l'espère - vous (re)donneront le sourire jusqu’au mois prochain.

/

La pêche électrique est interdite en Europe

C’est désormais chose faite : la pêche électrique est interdite dans l’ensemble des eaux européennes. Elle était déjà supposée être prohibée dans la zone, mais des dérogations étaient cependant accordées aux Pays-Bas. Depuis le 1er juillet, cette méthode de pêche est dorénavant interdite dans tous les pays européens. On a envie de dire « c’est pas trop tôt », puisque la lutte durait depuis plus de 20 ans. Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais…

pêche

Dorothea Oldani

/

Le Groenland interdit la prospection pétrolière en Arctique

Les événements météorologiques des dernières semaines dûs à la crise climatique sont désastreux. Inondations en Allemagne et en Belgique, incendies en Sibérie, inondations en Chine… Il est (plus que) temps de prendre soin de notre belle planète. C’est ce que le Groenland a décidé de faire en suspendant l’exploration pétrolière en Arctique. Le Gouvernement du pays a déclaré dans un communiqué que « l’avenir ne réside pas dans le pétrole, mais qu’il appartient aux énergies renouvelables ». Une décision qualifiée de « fantastique » par Greenpace, et que nous applaudissons également !

 

Lire aussi: “Solidarité: 4 actions concrètes pour venir en aide aux sinistrés des inondations”

 

Arctique

Rolf Gelpke

/

L’Argentine lance l’option « X » pour indiquer le sexe sur les documents d’identité

Une première en Amérique latine : les documents d’identité possèdent maintenant la case « x » pour indiquer le sexe du détenteur. Après avoir reconnu le mariage homosexuel en 2010 et le changement d’identité en 2012, l’Argentine décide maintenant d’éliminer les barrières du genre. Depuis le 21 juillet, celui-ci n’est donc plus limité à « masculin » ou « féminin ». L’option x est dédiée aux « non-binaires, indéterminés, non spécifiés, non renseigné, auto-perçus, non consignés, ou à toute autre personne qui ne se sentirait pas incluse dans le binôme homme-femme ».

 

Lire aussi: “Musique : 11 festivals qui auront bien lieu cet été en Belgique”

 

La Fédération argentine LGBT a salué cette avancée :  « bien que l’utilisation du X ne soit pas totalement inclusive dans la reconnaissance du large éventail d’identités qui existent, c’est un pas important sur la voie d’une réelle égalité des droits».

LGBTQ

Yoav Hornung

/

Des progrès dans le monde du plastique

Un professeur de l’Université de Cambridge a annoncé qu’il était possible d’utiliser les déchets plastiques dans la construction. On vous explique : il suffit de trier les déchets, de les nettoyer et de les broyer.

Alors que nous connaissons une pénurie de sable et une augmentation de plastique, cette pratique permettrait de recycler les déchets et constituerait une alternative au sable utilisé dans la construction. « Nous avons découvert que 10% du sable du béton pouvait être remplacé par du plastique. Il a la même résistance et la même longévité. Si cette méthode était utilisée en Inde, cela permettrait d’économiser 820 millions de tonnes de sable par an », a expliqué le Dr. Orr. Alors, une maison en plastique, ça vous dit ? (Attention : recycler les déchets c’est bien, mais évitez d’en produire davantage, c’est mieux).

Lire aussi: “Objectif zéro déchet : 4 astuces simples et efficaces pour réduire vos déchets”

 

Et pour rester dans le même thème, voici une autre bonne nouvelle concernant le plastique : son usage unique est à présent interdit dans l’Union européenne. Voici la liste des articles à ne plus produire, acheter, exporter ou importer en vue de lutter contre la pollution : contenants alimentaires, pailles, assiettes et couverts à usage unique, cotons-tiges, bâtonnets mélangeurs, gobelets en polystyrène expansé et tiges de ballon. Une période de latence est prévue afin de permettre aux vendeurs de vider leurs stocks, avant d’entamer de nouvelles discussions concernant les sacs et les bouteilles.

Plastique

Hermes Rivera

/

L’écart salarial de la Maison-Blanche est presque comblé

En 2021, l’écart salarial entre les femmes et les hommes est malheureusement encore présent. Cependant, il y a du progrès du côté de la Maison-Blanche… Et ça nous donne de l’espoir ! En effet, l’écart de rémunération enregistré actuellement entre les sexes est le plus étroit de toutes les administrations américaines depuis 1995. Sous la présidence de Donald Trump, les femmes gagnaient 69 ¢ contre chaque dollar gagné par les hommes. Actuellement, les chiffres s’élèvent à 99 ¢ pour les femmes contre 1$ pour les hommes. C’est pas encore ça, mais on progresse… Merci Joe Biden !

Maison-Blanche

Rene Deandra

/

La langue irlandaise a (enfin) ajouté « personne de couleur » à son lexique officiel

On ne sait pas trop si on doit sauter de joie ou pleurer pour le délai d’attente, mais c’est enfin arrivé : les personnes noires ne sont plus des “personnes bleues”. Vous ne comprenez rien ? C’est normal, on vous explique : pendant des générations, les locuteurs irlandais utilisaient des termes étranges, voir (complètement) racistes pour définir les personnes de couleur. Voici deux exemples traduits pour vous : « n fear dubh » (un homme de n’importe quelle couleur avec les cheveux noirs ou la peau noire) et « duine gorm » (personne bleue). Mais heureusement, cette époque est enfin révolue, puisqu’il existe à présent le mot « duine de dhath » qui signifie « personne de couleur ». Alléluia !

Dictionnaire

Aaron Burden

Si cet article vous a plu, vous devriez aimer : “Juin 2021 : 6 points positifs à retenir du mois écoulé”, “Mai 2021 : 5 points positifs à retenir de ce cinquième mois de l’année”, et aussi “Avril 2021 : 6 points positifs à retenir avant d’entamer le mois de mai”

Tags: Climat, LGBTQ.