Recherche
Recette: la célèbre tarte tropézienne
© Antonin Bonnet

Recette: la célèbre tarte tropézienne

Par Alexandra Goffart
Temps de lecture: 3 min

A Saint-Tropez, parmi les must have on retrouve le rosé à la piscine, les "do you do you" jusqu'au bout de la nuit, les balades le long du port, ... Et, au milieu de tout ce plaisir grisant estival, la fameuse, la célèbre : la tarte tropézienne.

Et si vous ne pensiez pas qu’une pâtisserie pouvait devenir une icône en soi, on vous prouve le contraire par règle de 3. Avec une jolie recette en prime.

/

BB tropézienne

Petit cours d’histoire gourmande : c’est en 1955 qu’Alexandre Micka, jeune polonais, ouvre sa pâtisserie dans le village de Saint-Tropez, alors seulement prisé par les intellectuels en recherche de paix et d’inspiration. Il crée alors une brioche à la crème qui lui rappelle ses origines.

 

Lire aussi : « 5 recettes simples et rapides aux flocons d’avoine »

La video lifestyle du jour :
Neuf des plus beaux voyages en train à travers l’Europe

 

C’est lors du tournage de « Et Dieu… créa la femme » que Brigitte Bardot, l’unique, tombe sous le charme de cette pâtisserie diablement délicieuse. Elle conseille alors au pâtissier de l’appeler « la tarte tropézienne » : une simple dénomination qui pourtant changea tout, puisqu’elle créa une véritable institution dans la région.

/

Secret bien gardé, jamais égalé

La raison du succès ? La combinaison entre deux crèmes différentes au coeur d’une brioche moelleuse parsemée de morceaux de sucre perlé. Rien que ça. Le succès est tel que les boutiques « La Tarte Tropézienne » se sont multipliées en France, allant même jusqu’à pousser la gourmandise en dehors des vacances. A présent, une boutique a ouvert à Saint-Germain des Prés, pour les impatients qui ne veulent pas attendre l’été pour déguster ce précieux petit gâteau.

 

Lire aussi: « 4 façons de se faire un café glacé maison »

 

En Belgique nous sommes aussi plusieurs à avoir succombé aux saveurs tropéziennes, et plusieurs enseignes proposent leur propre recette. Cependant, comme la recette originale est carrément secrète, difficile de retrouver le même goût qui nous fait replonger en vacances illico, telle une madeleine de Proust des temps modernes.

/

La recette gourmande

Pour pallier à votre manque, ou pour tester une nouvelle recette et ainsi découvrir la fameuse brioche, nous vous proposons une recette de la tropézienne « classique ». Si les astuces de l’originale sont gardées précieusement, rien n’empêche d’essayer de la reproduire !

Recette pour 6-8 personnes.

Ingrédients pour la brioche :

  • 220g de farine
  • 15 g de levure de boulanger (1 ou 2 sachets)
  • 3 œufs
  • 3 càs de lait
  • 60g de beurre mou
  • 30 g de sucre en poudre
  • 2 càc de sucre glace
  • 2 càs de sucre en grains
  • 1 pincée de sel

 

Lire aussi : Où et comment prendre un « Fika » – l’art de la pause café suédoise – à Stockholm? 

 

Ingrédients pour la crème pâtissière : 

  • 250 ml de lait
  • 1 pincée de vanille
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 1 gousse de vanille
  • 100 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 20 g de maïzena
  • 20 cl de crème liquide (froide)
  • Facultatif : 1 càs d’eau de fleur d’oranger

Préparation de la pâte :

  • Mélanger la levure dans 2 cuillerées de lait tiédi. Dans un saladier, mélanger les 220g de farine, 1 pincée de sel, le sucre en poudre et 1 œuf.
  • Ajouter un par un les 2 autres oeufs ainsi que le beurre en noix, puis la levure précédemment délayée, en remuant d’abord à la spatule. Pétrir ensuite à la main jusqu’à ce que la pâte soit homogène et ne colle plus au saladier (si besoin, ajoutez un peu de farine).
  • Former une boule, la couvrir d’un torchon et placer dans un endroit tiède pour la laisser doubler de volume. Laisser 2 à 3h.

 

Lire aussi: « Un goûter gourmand à souhait avec des baghrirs marocains » 

 

  • Une fois la pâte bien gonflée, écraser la pâte au poing pour chasser l’air.
  • Etaler la pâte de façon à former un disque sur la plaque du four beurrée. A froid, laisser de nouveau doubler de volume (1 à 2 h).
  • Préchauffer le four à 180°.
  • Battre le dernier œuf avec le sucre glace et le reste de lait (1 càs). Enduire la surface de la pâte, parsemer de sucre en grains.
  • Enfourner pour 20 à 25 min.
  • Une fois cuite, laisser refroidir. Couper la brioche en deux dans le sens de l’épaisseur.

Pour la crème pâtissière :

  • Dans une casserole, faire bouillir le lait avec la vanille fendue. Dans un plat, battre les jaunes d’œufs et le sucre pour faire blanchir. Incorporer la maïzena, puis le lait chaud.
  • Reverser le tout dans la casserole et faire épaissir à feu doux en remuant régulièrement.
  • Une fois hors du feu, ôter la gousse de vanille, placer un film plastique sur la crème et réserver.

Pour la crème fraîche : 

  • Monter la crème froide en chantilly. Incorporer délicatement à la crème pâtissière.

Pour terminer : 

  • Prendre la tarte coupée en deux dans le sens de l’épaisseur.
  • Garnir la base avec le mélange des deux crèmes, poser par-dessus le “chapeau”, sans appuyer.
  • Garder au frais jusqu’au moment de servir.
  • A déguster avec un thé parfumé, un champagne ou un vin blanc sucré.

Découvrez plus de recettes savoureuses sur Marie Claire Belgique : « Recette: porridge gourmand à la cannelle et aux saveurs printanières », « Recette: cheesecake express sans cuisson », « Food: 5 recettes avec des fleurs dans nos assiettes »

Tags: Cuisine, Food, Recette.