5 bonnes raisons de mettre vos enfants dans les mouvements de jeunesse
© Focus features (2012) - Moonrise Kingdom

5 bonnes raisons de mettre vos enfants dans les mouvements de jeunesse

Par Lucie Delplanque
Temps de lecture: 2 min

Ce 22 février, c'est la journée mondiale du scoutisme. On appelle cette journée le Thinking day. En 1907, Baden-Powell créait le scoutisme pour permettre aux jeunes d'être de véritables acteurs de leur éducation. 111 ans plus tard, les mouvements de jeunesse sont toujours aussi populaires. Si vous n'êtes pas encore convaincue, voici 5 bonnes raisons de mettre vos enfants chez les Scouts ou au Patro.

Ils apprennent à vivre en communauté et à respecter les autres

La base des mouvements de jeunesse, c’est la vie en communauté. Les enfants apprennent à vivre avec les autres et surtout à les respecter. Ils y découvrent des personnes différentes de celles qu’ils côtoient au quotidien ou à l’école. C’est aussi une bonne manière d’apprendre à aller vers les autres. De plus, ils vont aussi se confronter à d’autres mentalités et parfois, à d’autres milieux. Les Scouts ou le patro, c’est un moyen comme un autre d’apprendre à cultiver la différence.

 

Lire aussi: « Transmettre: 5 conseils inspirants »

 

La video lifestyle du jour :
Petit-déjeuner express 3 recettes à base de graines de chia

Ils repoussent leurs limites

Devoir s’intégrer dans un groupe peut-être compliqué si vos enfants sont timides. Pourtant, ils parviennent rapidement à se faire une petite place dans cette communauté. Ils apprennent à repousser leurs limites et à sortir de leur zone de confort. Ils sont forcés de passer du temps avec les autres, de parler avec les gens qu’ils connaissent moins et d’oser donner leurs idées ou leurs opinions. S’ils parviennent à repousser leurs limites, ils en sortiront grandis et d’autant plus fiers.

Ils apprennent à se débrouiller

Plusieurs jours par mois durant l’année et quelques semaines pendant l’été, ils apprennent à vivre sans vous. Vous, ça vous permet de souffler un peu. Et eux, ils découvrent les joies de l’indépendance. Estime de soi ou gain de confiance, ils parviennent rapidement à se rendre compte qu’ils sont capables de beaucoup de choses. Votre aide n’est pas forcément indispensable. Ils apprennent aussi à gérer une situation avec ce qu’ils ont en leur possession. C’est aussi l’occasion pour eux d’apprendre de nouvelles choses: faire un feu, créer des structures avec du bois, repérer les éléments comestibles de la nature par exemple.

Scoutisme

Unsplash. Daiga Ellaby

Lire aussi: « Transformez vos enfants en alliés ménagers! »

 

Ils se créent des souvenirs

Pour celles qui l’ont vécu, les étés en camp scout ou les journées de réunion sont rapidement devenus des souvenirs impossible à oublier. En plus de se créer un répertoire de connaissances gigantesque (parce que le scoutisme est un sujet qui réunit), ils se créent des souvenirs heureux. On repense tous à la situation cocasse que l’on a partagé avec une amie, il y a 10 ans et le fou-rire revient aussitôt! Pareil pour les excursions ou les voyages, ils découvrent une façon de voyager différente du farniente sur la plage.

Ils prennent conscience du monde dans lequel ils vivent

Ils découvrent que le monde ne se résume pas à la télévision ou à la console. En menant des actions parfois humanitaires avec leur unité, ils prennent conscience de la chance qu’ils ont de vivre dans un pays où ils sont heureux ou bien d’être dans une famille qui a les moyens pour vivre correctement. Ils s’éloignent peu à peu du matérialisme dont souffrent beaucoup d’adolescents. Ils parviennent à s’amuser dans la nature et avec les choses simples de la vie.

Si le sujet vous intéresse, lisez aussi « 5 cadeaux pour enfants intellos » ; « Les mamans les plus cools d’Instagram » ; « Dis maman, c’est quoi la liberté? »

Tags: éducation, Enfant, Nature, Partage, Responsabilité, Scoutisme, Valeurs, Vivre ensemble.