No bra : 5 choses à savoir sur la tendance qui libère notre poitrine
© wearhuha

No bra : 5 choses à savoir sur la tendance qui libère notre poitrine

Par Margaux Glamocic
Temps de lecture: 2 min

Nous connaissons toutes ce sentiment de soulagement lorsque nous pouvons enfin enlever notre soutien-gorge à la fin de la journée. De plus en plus de femmes font le choix de ne plus s’infliger le port du soutien-gorge et de laisser leur poitrine en paix. Mais la pratique du « no bra » a-t-elle des impacts sur notre santé et si oui, lesquels ?

La tendance du « no bra » prend de plus en plus d’ampleur, et encore plus depuis le premier confinement. Selon une étude Ifop, 18% des Françaises de 18 à 25 ans ne portent jamais ou presque jamais de soutien-gorge depuis le confinement, contre 4% avant celui-ci.

 

Lire aussi: “Verdict: J’ai testé une semaine sans soutien-gorge”

 

Pour les femmes de plus de 25 ans, le taux est passé de 3% à 7% après le confinement. C’est donc l’occasion de se questionner sur les impacts positifs ou négatifs que cette pratique pourrait avoir sur notre corps. Si vous hésitiez à tester le « no bra » par manque d’information, voici 5 choses à savoir sur cette pratique de plus en plus courante.

/

Le « no bra » aiderait à développer votre poitrine

Compresser votre poitrine dans votre soutien-gorge ne l’aide pas à se développer et se renforcer naturellement. En effet, plus votre poitrine sera “livrée à elle-même”, plus celle-ci se maintiendra naturellement. En la laissant sans soutien-gorge, vos pectoraux se muscleront et cela raffermira votre poitrine, de quoi peut-être même gagner quelques bonnets sur le long terme.

/

Ne plus porter de soutien-gorge réduirait le risque de bactéries

Porter un soutien-gorge peut souvent vous donner un sentiment de pression et vous faire transpirer, ce qui peut amener de nombreuses bactéries à se loger dans le tissu de celui-ci et provoquer des allergies. En pratiquant la tendance du « no bra », ce phénomène est donc considérablement réduit.

/

Laisser vos seins respirer raffermirait la poitrine

Alors que beaucoup pensent que ne pas porter de soutien-gorge engendrerait des seins qui tombent, ce serait en fait le contraire qui arrive. Lorsque vous portez un soutien-gorge, les muscles de votre poitrine ne travaillent plus et ceux-ci s’affaiblissent, ce qui réduirait le maintien naturel de votre poitrine.

 

Lire aussi: Testé pour vous: la culotte menstruelle qui révolutionne les règles

 

Si vous choisissez de pratiquer le « no bra », les muscles de votre poitrine seront obligés de se remettre au travail et seront donc raffermis. Le mythe selon lequel ne pas porter de soutien-gorge rendrait vos seins tombants et donc faux, ce serait l’inverse.

/

Laisser votre poitrine sans soutien améliorerait votre circulation sanguine

Porter un soutien-gorge aurait un impact négatif sur votre système cardiovasculaire car celui-ci compresserait votre poitrine en appuyant sur vos vaisseaux sanguins. Laisser tomber le soutien-gorge aiderait donc à stimuler votre circulation sanguine et, par conséquent, votre énergie.

/

L’option « no bra » n’est pas conseillée pour tout le monde ni pour toutes les occasions

La pratique du « no bra » n’est pas conseillée pour les personnes en surpoids ou qui possèdent une forte poitrine car la structure des seins n’est pas la même et que ceux-ci perdent de leur vigueur. Le sein est suspendu au niveau des clavicules grâce à un tissu fin.  Au plus la poitrine est lourde, au plus le tissu s’affaiblit. Ne plus porter de soutien-gorge peut être bénéfique pour les petites et moyennes poitrines car cela inciterait le tissu à se renforcer. A contrario, les poitrines plus volumineuses, et par conséquent plus lourdes, ont besoin d’être soutenues afin de permettre au tissu de se reposer et d’éviter qu’il ne s’étire trop.

Cette tendance est également à éviter lors d’une pratique sportive. Cependant, il existe plusieurs choix de soutiens-gorge plus confortables comme par exemple les brassières ou les soutien-gorge sans armatures, appelés “bralettes”.

Si cet article vous a plu, vous devriez aimer: “Verdict: J’ai testé une semaine sans soutien-gorge” , “3 marques de sous-vêtements qui changent la donne” et aussi “Les plus belles collections de lingerie pour les fêtes”.

Tags: Lifestyle, Lingerie, Soutien-gorge.