Lumière bleue : quels dangers pour ma peau et comment se protéger?
© Imaxtree

Lumière bleue : quels dangers pour ma peau et comment se protéger?

Temps de lecture: 2 min

Après la qualité de sommeil et la santé des yeux, voilà qu'on découvre les dangers de la lumière bleue pour la peau. Comment se protéger de ce que certains appellent le nouveau fléau du 21 e siècle?  On vous dit tout.

La lumière bleue aura-t-elle raison de notre peau? Les écrans, sous toutes leurs formes, ont envahi notre quotidien. A moins de vivre dans un ashram, on ne compte plus les heures durant lesquelles notre organisme est soumis à la lumière artificielle dégagée par les écrans des appareils électroniques. Et quid des lampes LED qui en émettent aussi?

 

Lisez aussi: 5 conseils d’une esthéticienne pour une peau saine.

 

La video beauté du jour :
Chute de cheveux quel traitement pour moi

C’est prouvé: il suffit d’une exposition de 30 minutes par jour devant un écran, pour que la lumière bleue ait des effets néfastes sur la peau. Quand on sait qu’on passe en moyenne 6 heures par jour devant, il y a de quoi s’inquiéter… C’est la raison pour laquelle les scientifiques ont commencé à se pencher sur la question.

/

C’est quoi la lumière bleue?

La lumière bleue, c’est une fraction visible de la lumière. On l’appelle également Lumière à Haute Energie (HEV). Sa longueur d’onde se situe entre 400 nm et 500 nm, elle peut varier du bleu violet au bleu turquoise. Elle représente de 7 à 10 % du rayonnement solaire, aux côtés des Ultra Violet (UVA et UVB).

On la retrouve également sous forme artificielle. Et c’est là que ça se corse. Elle est présente en forte proportion (30 à 40 %) dans les écrans plats de télévision, ordinateurs, tablettes, smartphones mais aussi dans les lampes LED et l’éclairage basse consommation.

 

Lisez aussi: Verdict: The Float Tank, le caisson d’isolation sensorielle.

 

Bien qu’étant un phénomène naturel, une exposition trop intense à la lumière bleue peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé. Ainsi, en plus d’une fatigue oculaire et une vision floue, il est scientifiquement prouvé que le lumière bleue a une influence sur la qualité du sommeil, et donc de notre humeur. C’est parce qu’elle fait ralentir la production de mélatonine, l’hormone naturelle qui favorise l’endormissement.

/

Quel impact pour ma peau?

Pas terrible en fait. Les chercheurs ont découvert que la lumière bleue a un effet pro-oxydant et un impact direct sur le métabolisme mitochondrial des fibroblastes cutanés.

Également appelées ‘batteries’ des cellules, les mitochondries produisent l’énergie nécessaire pour assurer le bon fonctionnement des cellules. Elles jouent un rôle important lorsque les cellules sont sous l’effet d’un stress métabolique ou environnemental.

 

Lisez aussi: Atelier cosmétologie maison: mon sérum bonne mine MakeSenz.

 

En d’autres termes, ça veut dire que si elles fonctionnent au ralenti, le mécanisme d’auto-réparation des cellules cutanées est altéré.

Et quand la peau ne peut plus répondre efficacement aux attaques radicalaires dont elle fait l’objet (UV, stress, pollution), et bien elle vieillit. En fait, la lumière bleue est un des trois premiers facteurs de vieillissement cutané après les UV et la pollution. Le teint devient plus terne, moins homogène.  Des taches brunes apparaissent sur les endroits exposés à la lumière bleue.

/

Comment s’en protéger?

Pour se protéger des effets de la lumière bleue sur la peau, on opte pour des soins qui contiennent des actifs antioxydants. Découvrez ci-dessous notre sélection.

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à « Le soleil, ce meilleur ennemi : 4 idées reçues sur le bronzage« , « Notre sélection de highlighters pour un teint lumineux cet été » et « 5 étapes pour obtenir un bronzage parfait« 

Belen Ucros Voir ses articles >

Experte dans le domaine de la beauté et du bien-être, je n'hésite pas à mouiller mon maillot pour vous aider à faire le tri dans l'abondance de nouveautés.

Tags: Anti-âge, Cosmétique, Lumière bleue.