Fire is Gold : le festival urbain à ne pas manquer à Anvers

par Marine Lemaire
Marie_Claire_Fire_is_gold_festival
©presse

Le samedi 24 août se tiendra la troisième édition du Fire is Gold festival, à Anvers. Au programme : musique, sports, street art et fashion. Un véritable condensé de culture urbaine dans une ambiance conviviale !

1/

Fire is Gold : le festival urbain déménage

Cette année, le festival quitte sa terre natale de Vilvoorde pour prendre ses quartiers au Middenvijver, dans la région d’Anvers. Ce nouvel environnement, en pleine nature, promet une expérience culturelle plus riche que jamais. Plus qu’un « simple festival », le Fire is Gold est un lieu de rencontre pour tous ceux qui partagent un attachement particulier à l’univers urbain. Le but ? Offrir aux millenials belges une journée hors du temps, placée sous le signe de l’ouverture d’esprit. Ici, on encourage toutes les formes d’expression, on célèbre la diversité et on est réunis par un amour partagé de la communauté urbaine. Peace & love.

 

Lire aussi : Que faire ce mois d’août : Code(s) et Couleur(s), l’exposition street art au château de Seneffe

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FIRE IS GOLD (@fireisgoldbe) le

2/

Une affiche éclectique

Les artistes bien de chez nous côtoient des têtes d’affiche internationales. Si le multiculturel est à l’honneur, le Fire is Gold fait également la belle part aux groupes locaux, notamment à travers un tremplin pour les jeunes talents.

Pour sa programmation, le festival peut compter sur le soutien de nombreux curateurs de qualité. Le Bloody Louis, en collaboration avec le promoteur FADED, invite sur scène la Reine de la pop Aya Nakamura, le prince Nigérian Mr Eazi et le producteur néerlandais Jarreau Vandal. Les organisateurs Vunzige Deuntjes quant à eux honorent les Pays-Bas avec leurs hôtes : Ronnie Flex, Bizzey et Leafs. Et last but not least, Zwanguere Guy – le petit protégé de notre Roméo Elvis national – mettra le feu au Fire is Gold !

 

Lire aussi : L’exposition “White Trash” consacrée à Blase débarque à Bruxelles

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FIRE IS GOLD (@fireisgoldbe) le

3/

Un festival multiculturel

Si la musique reste l’attrait principal du Fire is Gold, bien d’autres activités culturelles seront organisées dans le domaine du Middenvijver. Une zone dédiée aux sports, premièrement, vous permettra d’exercer vos talents de basketteur, skateur ou danseur ! Des ateliers de street art feront appel à votre grande créativité. Et des talks viendront compléter le tableau, abordant des thématiques socio-culturelles, musicales et lifestyle. Des questions sociétales telles que la diversité et les drogues animeront le débat. Finalement, ne partez pas sans un souvenir fashion de l’événement le plus stylé de l’été : un merchandising designé pour l’occasion sera vendu sur place.

 

Lire aussi : Namur : 5 activités à faire en août

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FIRE IS GOLD (@fireisgoldbe) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FIRE IS GOLD (@fireisgoldbe) le

Fire is Gold festival, le 24 août 2019 au Middenvijver (Anvers). Tickets : 35€. Site Internet de l’événement ici.

Le sujet vous intéresse ? Jetez un oeil à :  « Bruxelles : nos restaurants italiens préférés » , « 7 adresses comfort food à Bruxelles » et « 4 adresses où savourer un bon ramen à Bruxelles »

| | | |
Tags: Anvers, Aya nakamura, Festival, Fire is gold.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures