Quel est le vrai message derrière Don’t Look Up, la satire de Netflix ?
© Netflix

Quel est le vrai message derrière Don’t Look Up, la satire de Netflix ?

Par Jess Pullar
Temps de lecture: 4 min

Voici ce que le film Don't Look Up essaie *vraiment* de nous dire.

/

Vous vous êtes senti.e personnellement attaqué.e par le film de comédie sombre Don’t Look Up : déni cosmique ? Pareil, et à juste titre.

Le film met en évidence plusieurs failles majeures dans le fonctionnement de la société telle que nous la connaissons, mais il le fait sous le couvert d’une comète apocalyptique fictive qui se dirige tout droit vers la Terre, découverte par un astronome de renom et une candidate au doctorat. Avec un casting de stars comprenant Jennifer Lawrence, Leonardo DiCaprio, Meryl Streep, Jonah Hill, Cate Blanchett et bien d’autres, il est difficile de passer sous silence ce film dans la nouvelle offre de Netflix.

 

Lire aussi: « Sex & The City est de retour, voici ce qu’on en a pensé »

 

Mais la réunion d’une telle équipe d’élite hollywoodienne n’est pas le fruit du hasard : oui, c’est une comédie brillante et divertissante en soi, mais Don’t Look Up a une signification beaucoup plus profonde, et pour certains, cela fait l’effet d’une bombe (bravo au réalisateur Adam McKay et au co-scénariste David Sirota).

Don't Look Up Leonardo DiCaprio Jennifer Lawrence

Netflix

Mais qu’est-ce que McKay, Sirota, DiCaprio, Lawrence et toutes les autres personnes qui ont participé à la réalisation de ce film veulent vraiment nous dire ? Continuez à lire, nous allons tout vous expliquer.

/

Que se passe-t-il dans Don’t Look Up ?

Au début du film, on nous présente un monde qui n’est pas sans rappeler le nôtre aujourd’hui. Les tabloïds traquent les célébrités, les gens ont les yeux rivés sur les médias sociaux, la rupture d’une vedette fait la une des journaux – cela vous dit quelque chose ?

Nous retrouvons Kate Dibiasky (Jennifer Lawrence), candidate au doctorat en astronomie, qui effectue des recherches à l’aide du télescope Subaru lorsqu’elle découvre une comète à proximité de la planète Terre qui se déplace rapidement. Elle alerte immédiatement son professeur, le Dr Randall Mindy (Leonardo DiCaprio), qui transmet l’information à la NASA. Dans les dix minutes qui suivent, il apparaît clairement que la comète est suffisamment grande pour provoquer une extinction.

 

Lire aussi: « Critique du film House of Gucci : amour, gloire et châtiments »

 

Ils sont ensuite envoyés à la Maison Blanche où ils rencontrent la présidente des États-Unis, Janie Orlean (Meryl Streep), qui balaie d’un revers de main leur avertissement paniqué. La suite est une série de tentatives frustrantes, et parfois incroyables, de Dibiasky et Mindy pour alerter le monde sur cette comète apocalyptique. Ils supplient pour avoir du temps d’antenne, ils insistent sur le fait que l’événement pourrait être retardé, voire évité si le monde agissait, mais entre-temps, la célèbre pop star Riley Bina (Ariana Grande) s’est séparée de son petit ami, et le monde est bien trop préoccupé par cela.

Don't Look Up Meryl Streep

Netflix

/

Que se passe-t-il à la fin de Don’t Look Up ?

Vers la fin du film, Mindy, Dibiasky et le reste du monde aperçoivent enfin la comète qui se dirige vers eux depuis l’espace. C’est à ce moment-là que les gens réalisent (enfin) à quel point cette menace est bien réelle. Peu après, il devient évident qu’il est maintenant trop tard pour faire quoi que ce soit. La comète frappe et détruit la Terre dans une scène obsédante au ralenti.

 

Lire aussi: « On regarde quoi ce mois-ci sur Netflix ? »

 

La présidente Orlean parvient à s’échapper à bord d’un vaisseau spatial financé par le milliardaire de la technologie Peter Isherwell (Mark Rylance), où ils sont ensuite congelés. La scène finale du film montre leur vaisseau atterrissant sur une autre planète, loin dans le futur. Les occupants sont dégelés et débarquent entièrement nus (pour info, le postérieur dénudé de Meryl Streep appartient en fait à une doublure), mais une grande créature ressemblant à une autruche attaque Orlean, la tuant probablement.

 


/

Que signifie réellement Don’t Look Up ?

Bien que le film soit extrêmement satirique par nature, il dresse un portrait terriblement réaliste de la tendance de l’humanité à repousser des vérités difficiles à avaler, qui ne peuvent pas nécessairement être vues de manière tangible, au profit d’un drame facilement détachable.

Dans Don’t Look Up, la comète représente vraisemblablement ce contre quoi les scientifiques nous mettent en garde depuis des années : le changement climatique. Dans l’ensemble de l’humanité (et en particulier au sein de nos gouvernements), il y a souvent un sentiment alarmant d’oubli des véritables défis qu’il posera à l’avenir. Oui, tout semble aller pour le mieux aujourd’hui, mais il n’en sera pas toujours ainsi, et c’est maintenant qu’il faut agir.

Bien sûr, certaines choses bougent. L’Accord de Paris avait tout d’un cadre durable qui pourrait avoir un impact majeur sur le rythme du réchauffement climatique (ses principaux objectifs sont de maintenir l’augmentation de la température de la Terre en dessous de 2 degrés et de parvenir à des émissions nettes nulles d’ici 2050), mais comme nous l’avons tous constaté lors du dernier sommet de la COP26, de nombreux pays ne parviennent pas à atteindre ces objectifs – reste à savoir si les gouvernements adopteront réellement les politiques nécessaires pour que cela soit viable.

Don't Look Up Rob Morgan

Netflix

Et puis, il y a l’autre élément, à savoir la façon dont le changement climatique est perçu dans les médias grand public par rapport, disons, à une rupture avec une vedette. Si le développement durable et l’environnement sont des sujets de conversation courants, on ne peut nier que c’est souvent un scandale hollywoodien qui a tendance à prendre le dessus – et c’est ce sur quoi se concentrent les médias de masse.

Ironiquement, Don’t Look Up met en scène l’un des visages clés du mouvement pour le changement climatique (qui n’est pas un scientifique, bien sûr) : Leonardo DiCaprio. L’acteur est réputé pour utiliser sa plateforme afin de sensibiliser l’opinion publique et d’inspirer un changement dans la façon dont les humains réagissent à ses effets. Et c’est lui, plus que quiconque dans le film, qui fait passer le vrai message.

Car dans cette scène finale où la Terre s’effondre au ralenti, c’est presque comme si le quatrième mur était supprimé lorsque son personnage Mindy prononce ses derniers mots, qui étaient une suggestion de DiCaprio lui-même : « Nous avions vraiment tout, n’est-ce pas ? Je veux dire, si on y pense.« 

Cela résume bien la situation.

Don’t Look Up : déni cosmique est disponible sur Netflix.

 

Cet article est paru pour la première fois sur Marie Claire Australia.

Si cet article vous a plu, lisez également : « 7 livres inspirés d’une histoire vraie qui vont vous bouleverser« , « 10 films d’hiver à regarder encore et encore » ou encore « 12 films feel good à (re)voir de toute urgence« .

Malvine Sevrin Voir ses articles >

Tags: Culture, Film, Netflix.