Lecture : 6 livres inspirés d’une histoire vraie qui vont vous bouleverser

par Lucie Delplanque
mc_livres8
©Instagram.com/renard.andbooks (à gauche) et Instagram.com/candou.dyd (à droite)

L’écriture n’est pas réservée qu’aux auteurs ou écrivains confirmés. Pour s’en sortir, extérioriser ou pour prévenir, certains prennent la plume et racontent leur histoire. Voici plusieurs livres, basés sur des histoires vraies, qui ne vous laisseront pas de marbre.

1/

2 petits pas sur la sable mouillé

« Il faut ajouter de la vie aux jours lorsqu’on ne peut plus ajouter de jours à la vie. »  Anne-Dauphine Julliand est la maman de Thaïs, une petite fille de 2 ans. Un jour, à la plage, elle se rend compte que sa petite marche avec hésitation et que son pas est fort dirigé vers l’intérieur. Il a suffi de 2 petits pas pour que la vie de cette famille bascule. Le résultat tombe après une batterie d’examens: Thaïs est atteinte d’une maladie génétique orpheline.

 

Lire aussi : « A chaque pays son livre : des ambassadeurs conseillent LE livre à lire avant de visiter leur pays »

 

Il ne lui reste que peu de temps à vivre. Avec beaucoup d’amour et de bienveillance, la jeune maman promet une belle vie à sa petite fille. Un double combat pour le bonheur de Thaïs et la survie d’Azylis, sa toute jeune soeur à qui on diagnostique la même maladie. Un récit poignant qui aide autant qu’il émeut. Un livre sur la maladie mais aussi sur la vie qui doit continuer pour les personnes de l’entourage.

livres

Instagram.com/renard.andbooks

Livre disponible ici.

2/

Une larme m’a sauvée

Angèle Lieby fait un malaise, elle est transportée aux urgences à Strasbourg. Rapidement, des difficultés de langage apparaissent: elle perd connaissance. Pour l’intuber, les médecins la plongent dans un coma artificiel. Après plusieurs jours, elle ne se réveille pas. Cependant, elle est consciente et souffre dans un corps qui lui empêche toute réaction.

 

Lire aussi: « On a lu pour vous le nouveau Joel Dicker: la disparition de Stéphanie Mailler »

 

Pour le personnel de l’hôpital, elle est considérée comme morte. C’est inévitable, il n’y a plus rien à faire. C’est une larme qui va la sauver. Le jour de son anniversaire de mariage, sa fille aperçoit une larme qui coule au coin de son oeil: pour les médecins, c’est impossible. Elle finira par bouger le petit doigt. S’en suivent des mois et des mois de rééducation. Avec Hervé de Chalendar, un journaliste, ils décident d’écrire son histoire.

livres

Instagram.com/candou.dyd

Livre disponible ici

3/

Acquittée, je l’ai tué pour ne pas mourir

18 juin 2009, Alexandra Lange tue son mari d’un coup de couteau. Si cette histoire a tant fait parler d’elle c’est parce qu’il s’agissait de légitime défense: Alexandra, mère de 4 enfants était battue par celui qu’elle aimait. Des coups, des insultes, des viols à répétition et surtout la peur… Une peur qui l’a empêchée de partir pendant longtemps.

 

Lire aussi: « 3 livres pour (re)prendre goûts à la lecture »

 

Pourtant, sa décision est prise: elle et les enfants s’en vont. C’est la dispute de trop, celle qui pousse Alexandra à commettre l’irréparable. Son livre raconte son histoire (et tacitement celle de tant d’autres femmes) et montre comment la justice française a reconnu l’acte de légitime défense. Il s’agit ici de reconnaitre les victimes de violences conjugales et de lancer un appel à l’aide pour toutes celles qui sont encore en danger. En 2012, Alexandra Lange a été acquittée.

livres

Instagram.com/latornadedespages

Livre disponible ici

4/

Marion, 13 ans pour toujours

Le 13 février 2013, Marion se suicide. Elle n’a que 13 ans. Un foulard a suffit pour mettre fin au calvaire qu’elle vivait à cause du harcèlement. Son téléphone, elle l’a pendu aussi. Une manière pour elle de faire taire les personnes qui l’insultaient et la menaçaient tous les jours. Dans ce récit, Nora Fraisse, sa maman, lui rend hommage mais tente aussi de faire en sorte que la mort de Marion ne soit pas vaine.

 

Lire aussi: « 3 romans et thrillers à lire en attendant le nouveau Joel Dicker » 

 

Tout le monde a une leçon a en tirer. Elle s’adresse aux parents: pour qu’ils éduquent leur enfant à ne pas devenir des bourreaux et à savoir quand ils deviennent des victimes. Elle parle pour les écoles, pour qu’on y soit plus vigilant, plus à l’écoute, plus bienveillant mais aussi plus attentif aux enfants qui souffrent. Elle écrit pour dénoncer ce phénomène dont on entend énormément parler mais qui reste tout de même tabou.

livres

Instagram.com/ju_di_mi

Livre disponible ici.

5/

Vous n’aurez pas ma haine

À la base, Antoine Leiris est journaliste, ancien chroniqueur à France Inter et France bleu. Pourtant ce n’est pas son métier qui l’a poussé à écrire ce premier livre mais la mort de sa femme. Une mort tragique le 13 novembre 2015 alors qu’elle était au Bataclan pour passer une bonne soirée.

 

Lire aussi : « Enfants: un livre pour expliquer chaque petit tracas du quotidien »

 

La suite, tout le monde la connait… Hélène ne reviendra pas. Démarre alors une nouvelle vie avec Melvil, leur petit bout de quelques mois: une vie à trois qu’il faut continuer à deux. Dans son ouvrage, Antoine raconte les douze jours qui ont suivi le 13 novembre. Un témoignage bouleversant.

livres

Instagram.com/1semaine1livre

Livre disponible ici.

6/

Jamais assez maigre

Victoire Maçon Dauxerre a 17 ans lorsqu’elle est repérée en faisant du shopping à Paris. Elle est rapidement engagée par l’agence Elite mais un problème se pose: elle pèse 56 kilos pour 1,78m… Elle n’est pas assez mince. Pour perdre 9 kilos, elle ne se nourrit que de pommes, 3 fois par jour. C’est la seule manière pour elle d’y arriver et de répondre aux exigences des maisons de haute couture. Quelques mois plus tard, elle entre dans la taille 32 tant désirée. Une taille parfaite pour remporter les castings et être modèle pour la fashion week.

 

Lire aussi: « S’évader en images: 8 beaux livres photos à (s’)offrir »

 

Elle enchaine les grands défilés et devient une mannequin très demandée. Pourtant, le monde dans lequel Victoire vit est inhumain: les femmes sont traitées comme des objets, sélectionnées selon des critères odieux et la minceur voire même la maigreur leur est imposée. Rapidement, son corps se fatigue et elle entre dans un cercle vicieux: l’anorexie. Elle troque le cat walk contre le couloir d’un hôpital après une tentative de suicide. Derrière les strass et les paillettes, elle dénonce les abus du monde des top model.

livres

Instagram.com/lepetitmondedemar

Livre disponible ici

Si le sujet vous intéresse, lisez aussi « S’évader en images: 8 beaux livres photo à (s’)offrir » ; « 8 beaux livres pour enrichir sa culture mode » et aussi « Pourquoi il faut lire le nouveau roman d’Alia Cardyn » 

| | | |
Tags: Histoire vraie, Lecture, Livre, Maladie, Roman, Témoignage, Témoignages.