Les puzzles, ces alliés neurologiques oubliés
© Shutterstock

Les puzzles, ces alliés neurologiques oubliés

Par Aline Dricot
Temps de lecture: 3 min

Les puzzles ont des propriétés neurologiques impressionnantes... auxquelles on ne pense pas assez. Pourtant, à l'ère du numérique, imbriquer ces pièces les unes dans les autres, pour réaliser des tableaux somptueux, pourrait régler certains soucis. Nous avons cherché leurs bénéfices, et sélectionné quelques puzzles qui vous donneront envie de les compléter.

Vous êtes plutôt du style puzzle de 500 pièces, réalisé en une après-midi, 3.000 pièces en une semaine, ou zéro pièces car les puzzles vous rendent dingues? Les puzzles reviennent sur le devant de la scène, pour leurs vertus relaxantes, et les bienfaits précieux qu’ils apportent à notre cerveau. Allez, en place, on pose les pièces, et on commence.

Il existe différentes manières de réaliser des puzzles, qui en disent long sur la personnalité des puzzleurs. Si vous commencez par étaler les pièces, puis définir les bords, vous êtes une personne cartésienne, qui aime les repères précis. Au contraire, si vous étalez toutes les pièces et commencez à les assembler au hasard, vous être plus créatif/créative. Enfin, si vous classez les pièces par nombre de côté… c’est que vous n’avez rien compris au principe!

Un bon anti-stress

Vous avez eu une journée chargée au boulot, avec la famille ou les amis? En rentrant dans le salon, vous voyez un puzzle, attrapez une pièce et commencez à chercher où la positionner. Le fait de vous concentrer sur un puzzle aide à relaxer votre cerveau, assailli par les responsabilités quotidiennes. Même si vous ne placez qu’une ou deux pièces -ou 50, selon le temps que vous y consacrez-, cette déconnexion des tracas quotidiens est bénéfique.

Les puzzles peuvent également être déstressants, si vous vous créez un espace rien qu’à vous, pour les réaliser. Loin des écrans, la pratique des puzzles remonte à… fort fort longtemps. Il s’agit presque du même principe que les casse-têtes chinois, sauf que les puzzles se veulent relaxants, et pas frustrants. Parmi les bienfaits développés par les puzzles et autres casse-têtes, on compte donc la concentration. Pour parvenir à la fin de cette activité, elle est nécessaire de fixer toute son attention sur la tâche à faire. Il y a une logique imparable dans un puzzle, qui amène un grand calme de l’esprit. Pour cela, il faut simplement la trouver. Cela peut prendre du temps, mais le résultat est gratifiant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Design Milk Everyday (@designmilkeveryday) le

Une compétition avec soi-même

Au diable le ménage, une pièce ne trouve pas sa place, et cela vous titille. Vous venez d’initier une compétition contre vous-même, ou plus particulièrement contre votre incapacité à résoudre ce problème. Observation, analyse des formes et des couleurs, ces paramètres vont vous permettre -peut-être- de trouver la solution.

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage – Jean de La Fontaine

La logique développée par les puzzles est également un atout à utiliser dans la vie quotidienne, dans les relations personnelles ou professionnelles. L’imbrication parfaite des pièces peut représenter les défis de notre existence, avec une logique imparable à la clé: vous pouvez trouver la solution à tous les problèmes, si vous y réfléchissez, prenez le temps, analysez la situation, et comprenez le mécanisme mis en oeuvre.

 

Lire aussi: 9 femmes inspirantes qui ont marqué l’année 2019

 

En vous battant contre vos réflexes primitifs, tels que l’abandon face à une tâche complexe, vous entraînez votre corps et votre esprit à être plus résistants. Au lieu de vous laisser guider par les émotions qui nous submergent jour après jour, pensez logiquement, visualisez votre vie telle un puzzle, avec des causes et des conséquences qui sont complémentaires, pour s’assembler et former l’image d’ensemble.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ravensburger (@ravensburgerglobal) le

Des capacités cérébrales accrues

La réalisation de puzzles est une activité complexe pour le cerveau. N’oublions pas que ce dernier est un muscle, qui a besoin d’exercice pour rester en forme. Plus le puzzle compte de pièces, et/ou est complexe, plus le cerveau doit fournir un effort soutenu pour assembler les pièces.

Patrick Fissler, chercheur en neurologie à l’université d’Ulm (Allemagne), a mené une étude sur des  adultes de plus de 50 ans et leurs capacités cognitives. Le chercheur a ainsi constaté que le casse-tête/puzzle stimule huit fonctions visuelles et spatiales, dont la perception, la flexibilité, la mémoire de travail, la rapidité ou la rotation mentale (utilisée par le joueur pour imaginer dans quel sens il va poser sa pièce). Selon Patrick Fissler, la pratique du puzzle améliore significativement certaines de ces compétences cérébrales.

Pour faire travailler son cerveau avec efficacité, il conseille de lui lancer des défis en s’imposant des activités nouvelles ou de plus en plus difficiles. L’étude de Patrick Fissler montre que le bénéfice est directement lié à la complexité du puzzle réalisé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ravensburger (@ravensburgerglobal) le

Sélection des puzzles qui nous donnent envie

A vos pièces, 3, 2, 1, partez !

 

Si vous avez apprécié cet article, vous pourriez également lire: Billie Eilish va chanter le générique du nouveau James Bond, Instagram : 6 comptes qui décomplexent la sexualité féminine ou encore Crush of the day : la nouvelle collection Adidas pour toutes les courbes féminines.

Tags: Puzzle.