Préparation des repas : se simplifier la vie
©

Préparation des repas : se simplifier la vie

Temps de lecture: 8 min

Soyons honnêtes : le partage des tâches 50-50, ce n'est pas encore une réalité dans tous les foyers. Pour la plupart d'entre nous, c'est double charge : à peine la journée de travail terminée, voici que démarre la deuxième journée de travail. Tâches quotidiennes du foyer (ménage, courses, etc.), s'occuper des enfants (devoirs, jeux, douche, etc.), préparation des repas…

Quand on est seule à gérer, que ce soit parce qu’on est maman solo, parce que les horaires du conjoint sont différents ou parce qu’il « ne sait pas quoi faire à manger », il nous revient quasiment toujours la tâche de faire la cuisine pour toute la famille. Or, cela demande beaucoup de temps lors que l’on veut manger équilibré et correctement. Ok pour la soirée pizza de temps en temps, mais quelles sont les autres solutions pour se simplifier la tâche concernant la préparation des repas ?

Se faire livrer des plats cuisinés maison

Commander des repas livrés à domicile pour la famille, nous l’avons toutes déjà fait, mais en général on le réserve plutôt pour une soirée junk food. Pourtant, se faire livrer des plats familiaux à partager, sains et équilibrés, cuisinés maison, c’est possible ! Plus besoin de coacher chéri qui n’a jamais fait d’omelette de sa vie, de se demander qu’est-ce qu’on mange ce soir, ni de réfléchir à comment équilibrer les repas pour que les enfants ne passent pas leur semaine à manger des pâtes. Des chefs cuisiniers élaborent pour nous des menus équilibrés, délicieux et gourmands pour toute la semaine, et vous pouvez vous abonner pour recevoir chez vous des plats à conserver au frais et à réchauffer juste avant de servir.

Des plats savoureux et sains

Loin des barquettes micro-onde des supermarchés, ces plats cuisinés maison sains et bons ont les mêmes bienfaits que ce que vous auriez pu préparer vous-même si vous preniez le temps d’aller au marché, de choisir des produits bio et frais et de suivre scrupuleusement une recette. Mais clairement, avec notre rythme de vie actuel, c’est quasiment mission impossible de faire ça tous les jours.

Préparation des repas : se simplifier la vie - 1

Se faire livrer des repas à la semaine : rentable ou pas ?

Et au niveau du prix ? Comme pour tout, se faire livrer des plats maison sains à partager a un coût. Il pourrait sembler élevé par rapport au prix des ingrédients qu’on achète soi-même, mais quand on parle du prix de la cuisine maison, on oublie souvent de compter le temps qu’on y passe. Le temps de réfléchir au menu, d’aller faire les courses en esquivant les horaires de couvre-feu, de couper, d’éplucher et préparer les aliments, de les cuire et de les transformer, puis de servir… et cela tous les soirs, entre l’heure de fin de travail et l’heure de coucher des enfants, en plus de toutes les autres tâches à faire !

Mais le temps passe vite le soir, et le lendemain, il faut recommencer. Alors si vous avez envie de consacrer du temps de qualité à vos enfants et à votre couple (ou tout simplement pour vous-même) sans le passer en cuisine, vous pouvez, sans vous sentir coupable, déléguer la préparation des repas de la semaine à un partenaire de confiance. Surtout si ce partenaire propose des formules d’abonnement au mois ou à la semaine : c’est toujours moins cher qu’à la carte ! Les plats maison préparés dans des conditions sanitaires aux normes HACCP peuvent se conserver près de 15 jours au frais, mais vous pouvez aussi les congeler par portions ou en plat entier. Et rien ne vous empêche d’en emmener un morceau au travail pour le repas du midi.

De la variété et de la fraîcheur au menu

Ce qu’on apprécie particulièrement avec l’abonnement à la livraison de plats à domicile, c’est la rotation des menus à la semaine. Plus besoin de se casser la tête sur la variété des plats et à faire, sur les courses (d’autant plus que l’on oublie souvent un élément au supermarché, ou qu’il n’était pas disponible sur le moment), ou à imaginer une énième façon d’associer les coquillettes et le jambon.

Si vous en avez assez de manger toujours la même chose ou de revenir aux sachets de pommes de terre sautées surgelées faute d’idées, si vous bavez devant les plats magnifiques des Instagrammeuses qui spamment un véritable foodporn indécent d’esthétique « green » et de nutrition bio, vous n’êtes plus obligée de passer par la case cuisine ! Notez que si vous surveillez votre ligne, certaines sociétés de livraison à domicile de repas proposent des menus basses calories en portions adaptées, spécialement élaborés pour répondre à vos besoins nutritionnels sans que vous ayez faim dans l’heure qui suit.

Se faire livrer des repas ponctuellement

Si la formule d’abonnement à la semaine ne vous convient pas, il est toujours possible de se faire livrer ponctuellement des repas de restaurant, au moyen des plateformes de livraison comme JustEat, Deliveroo, UberEats, etc. C’est le genre de service parfait pour s’organiser une soirée pizza, burger ou même poké bowl. Le problème avec ce type de soirée, c’est qu’on a une forte tendance à choisir des plats comfort food. On pense surtout à se faire plaisir et rarement à équilibrer ses menus sur la semaine. Encore plus avec les enfants qui adorent la combinaison hamburger-frites (et nous aussi…), les boissons sucrées et les desserts industriels !

Toutefois, la tentation a un prix, celui des menus plus celui de la livraison, auquel il faut ajouter la commission du site qui prend les commandes (selon l’appli que vous utilisez). Certains restaurants demandent un montant minimum de commande, d’autres ont un rayon de livraison limité et les frais augmentent selon la distance. Parfois, aller directement chercher un bucket de tenders au KFC en voiture vous reviendra bien moins cher que de vous le faire livrer à la maison.

Si s’offrir un petit plaisir coupable de temps en temps est tout à fait acceptable, en revanche cette solution ne peut pas tenir sur la durée. D’abord pour une question de prix, mais aussi pour une question d’équilibrage alimentaire. On se tournera donc vers la livraison de snacks et de burgers à l’occasion d’une soirée Netflix en famille, mais on évitera d’y faire appel sur une base systématique.

Préparation des repas : se simplifier la vie - 2

Les box d’ingrédients à préparer

Pas le temps de faire les courses, entre le travail, les enfants et le couvre-feu ? Des producteurs et des cuisiniers s’associent pour créer des paniers d’ingrédients frais à livrer à domicile. Il peut s’agir de paniers paysans de fruits et de légumes locaux, souvent bio, que vous devrez préparer et transformer vous-même. Mais certains vont plus loin et vous proposent carrément une box d’ingrédients liés à une recette bien précise. Vous ne savez jamais quoi faire à manger ? Vous n’êtes pas très douée en cuisine ? Le menu complet vous est livré en pièces détachées avec la recette détaillée, et vous n’avez plus qu’à éplucher et cuire. Parfait pour ceux qui aiment cuisiner sans se prendre la tête !

La cuisine à la maison, une affaire de femmes ?

C’est une bonne solution pour mettre chéri à la cuisine. Rien de plus agaçant qu’un partenaire qui accepte de prendre les courses ou le repas du soir en charge, mais qui revient vous demander toutes les cinq minutes comment faire telle ou telle chose ou ce qu’il doit acheter… Malheureusement, la charge mentale de la préparation des repas de la famille revient encore trop souvent à la femme. Si certaines apprécient ce rôle de mère nourricière et ont à cœur de mettre en pratique leurs talents de cordon-bleu pour prendre soin de leur famille, d’autres sont épuisées à l’avance rien qu’à l’idée de devoir éplucher un kilo de carottes puis batailler avec les enfants pour leur faire manger.

Le piège de la facilité

Trop souvent, on se tourne par facilité vers les sacs de surgelés, les produits transformés industriels si faciles à réchauffer à la poêle ou au micro-ondes. En plus, les enfants adorent et ne rechignent jamais à avaler cordons bleus, coquillettes et frites industrielles pleins de gras, de sel et de sucres ajoutés… alors qu’ils boudent systématiquement la belle assiette de légumes biologiques que vous aviez pris tellement de soin à préparer. La tension monte, comme chaque soir, et le repas se transforme en drame pendant que chéri, qui n’aime pas les choux de Bruxelles ni les poireaux, fait l’autruche sous la table. Cette situation vous est-elle familière ?

Faites retomber la pression et assumez d’être une mère indigne qui n’a pas toujours le temps de « tout bien faire » ou qui préfère consacrer son peu de temps à d’autres tâches, comme de passer du temps avec ses enfants. Vous n’êtes pas un modèle de femme au foyer des années 50 ? Tant pis, vous avez d’autres qualités et surtout d’autres solutions pour amener la famille à manger sainement !

Le batch cooking

Pour celles qui veulent absolument garder la main sur ce qu’elles mangent et qui sont prêtes à mettre la main à la pâte, voici une technique bien pratique quand on a peu de temps pour cuisiner maison : le batch cooking. Importée des États-Unis et popularisée par l’adoption des robots de cuisine, l’astuce est toute simple : elle consiste à cuisiner en grandes quantités le week-end, quand on a le temps, puis à séparer le plat en portions et à les congeler pour la semaine.

Une excellente façon de toujours avoir sous la main de délicieux plats maisons équilibrés tout en variant les repas, pourvu qu’on ait les idées de recettes. En famille, il est même possible de sortir une portion d’un plat pour l’aîné et d’un autre plat pour le petit frère en fonction des goûts ou de l’âge de chacun. Il faut juste prendre le temps de peser (ou de faire à l’œil) pour séparer les portions, d’emballer, de dater et d’étiqueter chaque sachet ou boîte et bien sûr avoir l’espace disponible dans le congélateur pour stocker tout ça.

Préparation des repas : se simplifier la vie - 3

Idées recettes pour batch cooking

Voici une liste de recettes qui se prêtent bien au batch cooking. En deux heures, avec une bonne organisation, vous pouvez cuisiner assez de portions pour toute la semaine ! N’hésitez pas à mettre les enfants au travail en cuisine : les plus petits peuvent « touiller » et « verser » tandis que les grands seront ravis de pouvoir vous aider à éplucher les légumes ou à surveiller la cuisson du riz. Vous en ferez une activité plaisante à faire en famille et les amènerez plus facilement à accepter de goûter des choses différentes qu’ils auront eux-mêmes aidé à préparer.

  • les lasagnes, à décliner sous toutes les formes : à la viande, au saumon, aux légumes…
  • les quiches, à varier selon les saisons : aux courges, aux légumes verts, etc.
  • les gratins et tajines, aux légumes, aux pâtes…
  • le riz et les pâtes, les basiques du congélateur à associer avec tout, mais aussi les lentilles et le blé,
  • les purées : pommes de terre, patate douce, carottes, butternut, panais, brocolis, petit pois, etc.
  • le pain de viande,
  • les cakes : aux légumes, à la viande… mais aussi les cakes sucrés ! N’oubliez pas les desserts !

L’art de cuisiner les restes

Le riz de la veille, les pâtes de ce midi, les petits légumes sautés prévus pour ce soir… il vous en reste toujours dans le frigo ? Profitez-en pour organiser une soirée wraps, fajitas ou crêpes salées afin de « passer » les restes avec un menu à la carte où tout le monde pioche dans ce qu’il a envie. Vous pouvez aussi passer vos restes dans des salades composées, des quiches et des gratins maison délicieux, mais aussi des cakes, des pizzas, des galettes ou des beignets. Osez les associations de céréales avec des légumes moins connus comme le panais ou la butternut !

La cuisine de tous les jours est surtout une affaire de débrouillardise, pour trouver des idées tout en mangeant sain et bon. Mais tout le monde n’a pas le temps ou l’imagination à consacrer à la cuisine après une semaine épuisante ou simplement une mauvaise journée au travail. Et même les meilleures volontés du monde s’émoussent souvent sur la durée : les bonnes résolutions cuisine prises au nouvel an ne tiennent pas toujours, face à la pression du quotidien. Alors, ne culpabilisez pas d’en avoir assez, surtout si c’est sur vous que repose la majeure partie de la charge mentale du foyer !