Paris Fashion Week : retour sur le défilé Dior et la collection Automne-Hiver 2019

par Monica Mirkos
marieclaire_defile_dior_automne_hiver_2019

Mardi avait lieu le très attendu défilé Dior, au Musée Rodin, à Paris. La nouvelle collection Automne-Hiver 2019 est inspirée des années 1950 et ses Teddy Girls. Découvrez les nouveautés de la créatrice Maria Grazia Chiuri ici.

1/

Retour dans les années 1950

Maria Grazia Chiuri, la Directrice Artistique de Dior, porte un grand intérêt pour les Teddy Girls, la version féminine des Teddy Boys. Pour elle, c’est une façon de revisiter les années 1950. Pourquoi cette période-là?  Car c’est lors de cette période d’après-guerre que Christian Dior a apporté un vent nouveau dans la mode française avec son New Look. Pour cette collection Automne-Hiver 2019, les Teddy Girls Dior étaient vêtues de vestes masculines aux cols de velours au style édouardien, des jupes amples, des jeans et des blousons de cuir noir.

 

A lire aussi: Mode: Victoria Beckham n’utilisera plus de cuir exotique dans ses futures collections

 

Le tailleur Bar est donc revisité par un style plus masculin à travers sa coupe, son col et son tissus. Associées à lui, des jupes froncées et assouplies par les matières techniques. Les robes sont inspirées par les silhouettes à la taille marquée de Christian Dior. Cette réinterpretation des années 1950 est d’esprit sportif tout en étant mêlé à l’élégance Dior. Lors de ce défilé, la princesse Margaret était associée à ce nouveau style inspiré des années 1950 car Christian Dior lui-même était fasciné par le mélange de classicisme, d’élégance et de rébellion propre à la culture anglaise.

2/

Un aperçu des nouvelles pièces

 

A lire aussi: Virginie Viard: 5 choses que vous ne savez pas sur celle qui succède à Karl Lagerfeld

3/

Une scénographie digne de la maison Dior

Le tableau a été imaginé par Tomaso Binga, une artiste italienne au pseudonyme masculin dans le but de se moquer des privilèges accordés qu’aux hommes. La scénographie était composée de corps féminins qui représentaient des lettres. Le tout visait à lier les pièces de la collection à une féminité qui transcende le corps et le genre. Un projet identitaire important aux yeux de Maria Grazia Chiuri, souhaitant réinterpréter l’histoire de Dior.

 

A lire aussi: Mode: 7 tendances incontournables de ce printemps/été 2019

4/

Signé Dior

Si vous avez aimé cet article, lisez aussi: 3 marques de lunettes de soleil qui font de l’ombre à la haute couture, Crush of the day: Jack, la nouvelle collection de bijoux multifonctions de Boucheron et Street style: les plus beaux looks de la Fashion Week de Copenhague.

| | | |
Tags: Défilés, Dior, Mode, Paris fashion week.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures