Mal des transport : les remèdes naturels pour le diminuer pendant vos road-trips
© Averie Woodard

Mal des transport : les remèdes naturels pour le diminuer pendant vos road-trips

Par Margaux Glamocic
Temps de lecture: 3 min

Vous adorez voyager mais vous avez le mal des transports ? Pas évident pour vos projets de globe-trotter… Pas de panique, on vous donne quelques astuces pour continuer à voyager sans avoir la nausée.

/

Le mal des transports, c’est quoi ?

Le mal des transports, aussi appelé cinétose ou naupathie, se manifeste par une série de troubles survenant lors des voyages en voiture, train, avion, bateau ou tout autre moyen de locomotion. Il résulte d’un problème de coordination entre la vue et l’audition. En effet, les informations reçues par ces deux sources ne sont pas toujours en accord et n’arrivent pas à la même vitesse jusqu’au cerveau, ce qui créé un déséquilibre sensoriel auquel le corps répond par certains symptômes. On vous explique.

 

Lire aussi: “7 astuces makeup à connaître si vous avez des taches de rousseur”

 

Lors d’un trajet en transport, les yeux perçoivent le mouvement tandis que l’oreille interne analyse l’équilibre grâce aux informations envoyées par le vestibule. Si vos yeux entrevoient un virage, mais que votre vestibule ressent un balancement du corps alors que celui-ci n’est pas en mouvement, les informations envoyées au cerveau ne sont pas en accord et celui-ci pense donc halluciner. Les hallucinations étant généralement provoquées par un toxique, l’encéphale déclenche une réponse antipoison via des nausées, des vomissements, un ralentissement de l’activité digestive et un phénomène de somnolence.

/

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes de la cinétose varient d’une personne à l’autre, et selon le moyen de transport utilisé. Il n’y a donc pas de généralité, mais voici quelques effets indésirables récurrents :

  • Maux de tête
  • Sensation de malaise
  • Somnolence
  • Nausées
  • Vomissements
  • Salivation importante
  • Pâleur
  • Sueurs froides et transpiration abondante
  • Troubles de l’équilibre (surtout en bateau)
road-trip

Ethan Hoover

/

Comment prévenir le mal des transports ?

Le mal des transports peut être aggravé par certains facteurs environnementaux comme les odeurs, le bruit et la chaleur ou par un manque d’espace et des troubles de l’anxiété. Il est donc préférable de :

  • Manger légèrement avant de partir.
  • Éviter les aliments gras ou épicés avant et pendant le trajet.
  • Ne pas consommer d’alcool, de tabac et de café avant et pendant le trajet.
  • Ouvrir les fenêtres du véhicule ou se placer à un endroit aéré.
  • Fixer un point à l’horizon à l’extérieur du véhicule et s’y tenir.
  • Réduire les mouvements de la tête et du corps.
  • Ne pas porter des vêtements trop près du corps.
  • Ne pas lire, ni fixer un objet en mouvement (téléphone, tablette, télé, jeu, …).
  • Réduire le bruit en diminuant le son de la radio.
  • Se distraire en discutant, en chantant ou en jouant à des jeux oralement (devinettes etc).
  • Se placer dans le sens de la marche (si voyage en train, bateau, etc).
  • Faire une pause toutes les heures pour se dégourdir les jambes et s’aérer.
  • Préférer la position semi-couchée si nécessaire.

 

Lire aussi: “Tabagisme : 6 astuces naturelles pour vous aider à arrêter de fumer”

 

Les remèdes naturels pour diminuer le mal des transports :

Si ces quelques techniques ne suffisent pas, il existe également des remèdes naturels pour diminuer le mal des transports lors de vos voyages :

  • Le gingembre pour contrer les nausées et vomissement.
  • Le thym pour favoriser la digestion.
  • La mélisse sur un sucre pour diminuer les symptômes.
  • Les bracelets d’acupression anti-nausées.
  • La stimulation durant 3 ou 4 minutes du point de réflexologie situé 2 pouces au-dessus du pli du poignet, sur la face interne de la main.
  • La fleur de Bach pour diminue l’apathie provoquée par la cinétose.
  • L’huile essentielle de basilic tropical, de mandarine ou d’orange douce et de menthe sur un sucre pour diminuer les nausées.
  • Les mélanges d’huiles essentielles sous forme de roller à appliquer sur les tempes ou le cou pour réduire le stress et calmer les symptômes.
  • L’huile essentielle de citron pour ses vertus digestives.
  • Les granules homéopathiques Cocculus indicus 9 CH, remède contre le mal des transports.
/

Shopping spécial mal des transports

Si cet article vous a plu, vous devriez aimer : “Bien-être : 6 astuces pour calmer l’anxiété naturellement”, “Retour de vacances : 5 astuces pour une reprise en douceur”, et aussi “Crises d’angoisse : comment surgissent-elles et que faire pour les calmer ?”

Tags: Santé, Voyage.