« Je veux tes yeux »: le deuxième clip d’Angèle nous a tapé dans l’œil!
© Charlotte Abramow

« Je veux tes yeux »: le deuxième clip d’Angèle nous a tapé dans l’œil!

Par Sophie Weverbergh
Temps de lecture: 2 min

Avec ce deuxième clip, Angèle qu’on présentait en 2017 comme « fille de » Laurence Bibot et Marka ou « sœur de » Romeo Elvis démontre à ceux qui ne l’avaient pas déjà compris qu’elle possède une identité musicale forte et un style rien qu’à elle…

Après La Loi de Murphy qui remporte plus de 40 millions de vues sur Youtube, la chanteuse de 22 ans nous revient avec un titre envoûtant aux accents acidulés et gourmands. La voix, le phrasé, la mélodie, le texte et l’image : tout dans ce deuxième opus réussit l’exploit de vibrer léger sans virer au futile. Une formule – magique ! – qui promet à la jeune femme une belle année 2018.

 

Lire aussi: “La loi de Murphy selon Angèle

 

Se dévorer des yeux

En femme bien de son temps, Angèle raconte l’histoire d’un amour qui se vit et surtout se voit sur l’écran d’un téléphone. Avec des mots redoutables de simplicité – une fois entendus, ils nous trottent dans la tête ! – la chanteuse trace les contours d’une passion maintenue à distance.

« Connecté, en ligne, mais pas à moi

J’attends ton signe, j’crois qu’y’en a pas

J’ai vu qu’t’as vu, tu réponds pas ».

Il suffira d’un signe… Peut-être bien mais le signe ne vient pas. Plutôt que de verser des larmes, la jeune femme bat des paupières et en retraite ! Et affirme (pieux mensonge !) que les yeux sans la peau lui suffisent.

 

Lire aussi: “Si vous aimez Roméo Elvis, vous aimerez… Swing”

 

Rouge toujours

Pour mettre en image cette idylle hésitante, Angèle fait appel à la photographe Charlotte Abramow qui a déjà réalisé son premier clip. Le film débute sur un battement de paupières. L’instant suivant, Angèle apparait vêtue d’une superbe robe rouge à manches longues. La bouche ourlée d’une même teinte sanguine, le Chaperon Rouge aux airs de diablotin joue des yeux et des mains. Les doigts sagement posés sur l’écran d’un téléphone tactile (rouge lui aussi !) puis enfoncés dans une gelée bordeaux écœurante, Angèle semble nous confier qu’elle se fourre le doigt dans l’œil !

En guise de clin d’œil : l’apparition en ombres chinoises de Léo Walk — qui chorégraphiait il y a peu le dernier clip de Cœur de Pirate.

Un visuel rouge toujours, féminin et fort, et contenant ce qu’il faut de folie pour un succès garanti !

Angèle je veux tes yeux

Charlotte Abramow

Notons enfin que cet impressionnant single est une production indépendante. En dépit des nombreuses propositions émanant de l’industrie musicale, Angèle n’a pour l’heure signé aucun contrat… Ce qui n’empêchera pas la bruxelloise de remplir le Trianon pour son concert du 22 mai prochain.

Si cet article vous a plu, allez faire un tour sur « Roméo Elvis: un homme à ma table« , « Notre rencontre au Mad avec Broken Back » et “Les d6bels Music Awards, on y était!

Charlotte Deprez Voir ses articles >

Foodie assumée, obsédée par les voyages, la photographie et la tech, toujours à l'affût de la dernière tendance Instagram qui va révolutionner le monde.

Tags: Angèle, Artiste belge, Roméo Elis.