Verdict: le Polaroid Insta-Share Printer Moto Mod
© Polaroid

Verdict: le Polaroid Insta-Share Printer Moto Mod

Temps de lecture: 2 min

Les accessoires Moto Mods, adaptés aux smartphones de la collection Moto Z Play, se diversifient. Après l'enceinte stéréo, le zoom optique et le projecteur, voici l'imprimante portable instantanée de Polaroid. Notre banc d'essai.

Le Concept

Grâce à un système d’aimants puissants les gsms de la gamme Moto Z Play se transforment en un clips en polaroïd. Il suffit d’accrocher l’imprimante – qui fonctionne sans encre ! – de prendre une photo et – ziiip -, dix secondes plus tard, on obtient un petit cliché instantané que l’on peut coller où l’on veut. Peur de gâcher la pellicule? L’application permet également de sélectionner nos meilleurs souvenirs depuis Google Photos, Instagram et Facebook.

 

Lire aussi: “10 astuces pour être réussie sur toutes vos photos Instagram”

 

À l’essai

N’étant pas une Motorola native, je perds quelques minutes à prendre mes repères. Au bout de quelques minutes (après une bonne heure), je réalise que pour utiliser le Moto Mods, il faut télécharger au préalable l’app gratuite Insta-Share Printer. Bingo. Je peux choisir l’option ‘instantanée’ (comme un polaroid : on ne découvre qu’à la sortie le résultat final sans y avoir touché) ou ‘travaillée’ (on joue sur la luminosité, le constraste, la saturation, on ajoute ou un on un cadre, une perruque ou une fausse moustache, voire on personnalise d’un petit texte avant d’imprimer). La photo met dix secondes pour sortir de la machine.

L’atout

Transformer saon smartphone en Pola permet d’éviter de trimballer deux appareils en soirée ; la possibilité de pouvoir sélectionner les meilleurs clichés avant d’imprimer de sérieuses économies (même si les puristes crieront au #fakeshot!) ; et la face autocollante qui permet de faire de les utiliser comme stickers.

 

Lire aussi: “Verdict: l’Instax Square SQ10”

 

La faille

La plus importante? Le manque de disponibilité de la machine. Pour pouvoir l’utiliser, il faut qu’elle ‘chauffe’ avant de pouvoir imprimer. Etrange car j’étais pourtant dans mon intérieur et non à l’extérieur, j’ai du la mettre sur le radiateur pour qu’elle daigne imprimer mes clichés ! Donc au lieu des dix secondes d’impression, j’ai du attendre une demi-heure. Balot. Seconde faille : quand on passe dix minutes à ‘travailler’ un cliché, on aimerait un rendu soit fidèle. Peu mieux faire: côté couleurs, on dirait qu’un filtre gris a été déposé.

Le Verdict

Idée séduisante (elle est d’ailleurs déclinée pour tous les téléphones avec la HP Sprocket, et les iPhones, avec la Prynt Pocket) mais qui demande de sérieux aménagements pour viser la perfection : alléger la masse, améliorer le respect des couleurs, augmenter l’autonomie de la batterie, développer l’ergonomie et permettre une vraie instantanéité. Il n’empêche que ces imperfections n’ont visiblement pas découragé les fans de Polaroïd puisque l’imprimante est déjà en rupture de stock deux semaines à peine après sa mise sur le marché…

En pratique

Combien? 168 € l’imprimante, 29,99 € les 50 papiers Zink

Moto Mods Polaroid Insta-share Printer

Polaroid

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à “Verdict: l’Instax Square SQ10“, “5 conseils pour réussir vos portraits photos” et « 7 applications utiles pour vos vacances »

Valentine Van Gestel Voir ses articles >

Amoureuse de la diversité, éternelle gourmande, tendre passionnée et maman curieuse et imparfaite, je partage avec enthousiasme mes découvertes.

Tags: Accessoires, MotoMod, Partage, Photo, Polaroid, Verdict.