Comment décrypter sa crème solaire et selon quels critères la choisir ?
© Getty Images

Comment décrypter sa crème solaire et selon quels critères la choisir ?

Par Margaux Glamocic
Temps de lecture: 6 min

Qui dit été, dit soleil (normalement). Ce n’est pas le cas en Belgique pour l’instant, mais on garde espoir. Si on en parle, il pointera peut-être le bout de son nez ? Et si c’est le cas (on espère), il faudra bien se protéger. Alors comment choisir sa crème solaire et comment la décrypter ? On vous explique tout.

SPF, UVA, UVB, ingrédients naturels, biologiques, … Qu’est-ce que ça signifie exactement ? On décrypte tout ça pour vous et on vous donne quelques conseils pour bien protéger votre peau durant l’été.

/

UVA/UVB : quelle différence ?

Nous le savons, les rayons du soleil sont composés de particules énergétiques comme les ultraviolets et les infrarouges, qui peuvent plus ou moins pénétrer la peau. Il existe trois types de rayons ultraviolets invisibles : UVA, UVB et UVC. Mais quelle est la différence entre les trois ? Pour résumer, ces rayonnements lumineux n’ont pas la même longueur d’onde.

Premièrement, les UVC sont arrêtés par la couche d’ozone de l’atmosphère et n’atteignent donc théoriquement pas la terre. Les UVB, eux, transpercent la couche d’ozone et sont arrêtés dans l’épiderme, tandis que les UVA pénètrent directement les couches plus profondes de la peau, y compris le derme.

 

Lire aussi: “Faut-il (vraiment) faire une cure de gélules solaires avant l’été?”

 

En conclusion, les UVB font des dégâts épidermiques (ou cutanés) alors que les UVA, eux, engendrent des modifications dermiques (c’est-à-dire dans la couche plus profonde de la peau). Les UVA et UVB agissent différemment sur la peau, mais peuvent tous les deux avoir des effets nocifs. Il n’y a donc pas de choix à faire, il faut choisir une crème solaire qui protège contre ces deux types de rayonnements solaires.

crème solaire été

Antonio Gabola – Unsplash

/

SPF, c’est quoi ?

Un SPF, ou « Sun Protection Factor », indique le temps que mettra votre peau à prendre un coup de soleil lorsqu’elle sera protégée. Par exemple, s’il vous faut 10 minutes pour prendre un coup de soleil sans protection, il vous faudra 5h pour rougir avec une protection d’indice 30 (30×10 = 300 minutes). La concentration de chaque crème solaire varie selon son indice, et peut donc être traduite en pourcentage. Un indice SPF 15 filtre 93% des UV, un indice 30 en filtre 97% et un indice 50 ou plus en filtre 98%. Bien sûr, plusieurs éléments sont à prendre en compte. La puissance des UV, la quantité de produit appliquée, la couleur de peau et la sensibilité au soleil de chaque personne sont des éléments à prendre en considération lors d’un choix d’indice SPF pour votre crème solaire.

/

Quel SPF pour quel type de peau ?

La pigmentation naturelle, aussi appelée la couleur de peau, est un facteur essentiel des capacités de protection contre les UV. En effet, une peau claire sera protégée moins efficacement du soleil qu’une peau plus foncée… Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant que cette dernière pourra se passer de crème solaire ! C’est pourquoi il est primordial d’utiliser une crème solaire adaptée à chaque type de peau. Plus votre peau est claire, plus celle-ci sera sensible aux rayons du soleil. Il faudra donc privilégier un SPF élevé.

 

femmes plage

Getty Images

 

La réverbération du soleil varie également selon l’endroit où vous vous trouvez. Les rayons seront plus puissants en montagne ou dans le désert, il faut donc appliquer une crème solaire avec un SPF 50 peu importe votre type de peau. Si vous vous trouvez au bord de l’eau et que vous n’avez que très rarement des coups de soleil, vous pouvez opter pour une crème d’indice 30. Si vous avez la peau noire ou métisse, un SPF 15 est suffisant si vous ne vous exposez pas trop longtemps aux rayons. Dans le cas contraire, privilégiez un indice 30.

 

Lire aussi: “La vérité derrière 5 idées reçues sur le cancer de la peau”

/

Comment bien protéger sa peau ?

  1. Choisissez le bon produit pour votre peau en fonction de la couleur de celle-ci et de l’endroit où vous vous rendez en vacances.
  2. Appliquez votre crème généreusement, ne faites pas d’économie sur votre santé. Pour protéger efficacement votre visage, appliquez une couche, laissez-la sécher et appliquez-en une deuxième.
  3. Appliquez du produit toutes les deux heures (minimum) afin d’obtenir une protection à la hauteur de l’indice indiqué sur le produit.
  4. Évitez de vous exposer au soleil entre 12h et 16h. Durant ce créneau, les rayons ultraviolets attaquent l’épiderme et vieillissent votre peau. On ne voudrait pas paraître plus âgé.e que ce qu’on est, pas vrai ?
  5. N’oubliez aucune zone. On zappe souvent les oreilles ou les orteils, mais un coup de soleil est vite arrivé.
  6. Renouvelez vos produits solaires chaque année car les ingrédients utilisés pour leur composition sont fragiles. Leur formule peut donc être altérée d’année en année à cause de la température, du vent et de leur manipulation régulière.

 

crème solaire produit

Getty Images

/

Décryptage des ingrédients et formulations

Pour améliorer la protection solaire ou l’effet conservateur, certains ingrédients sont ajoutés à la formule des crèmes. Pourtant, la toxicité de certains d’entre eux n’est plus à prouver. Mais alors, quels ingrédients sont à éviter et lesquels sont à privilégier ?

Les ingrédients à éviter

  • Les parabens (metylparaben, butylparaben, ethylparaben, isobutylparaben, propylparaben) car ce sont des perturbateurs endocriniens.
  • Le rétinyl palmitate car il est potentiellement cancérigène s’il est présent en trop grande quantité.
  • Les benzophénones (dont l’oxybenzone) qui sont susceptibles d’avoir des effets toxiques et ostrogéniques ainsi que d’engendrer des dérèglements hormonaux.
  • Les molécules à base de camphre ( benzylidène camphre et méthylbenzylidène camphre) qui sont des perturbateurs endocriniens probables.
  • L’octyl-méthoxycinnamate qui peut engendrer une perturbation des œstrogènes et de la fonction thyroïdienne.

 

Lire aussi: “Shopping : nos lunettes de soleil préférées pour cet été”

 

Les ingrédients à surveiller :

  • L’oxyde de zinc et le dioxyde de titane sous forme de nanoparticules car ils sont susceptibles de passer à travers la peau et d’entrainer des cancers.

Les ingrédients à privilégier

  • Parsol 1789 ou avobenzone
  • Mexoryl (SX et XL)
  • Octocrylène
  • Tonosorb ou bemotrizonol
/

Crème solaire bio ou naturelle, quelle différence ?

Dans les crèmes solaires classiques, les formules utilisées comportent souvent des ingrédients pétrochimiques qui peuvent être cancérogènes, allergisants, perturbateurs endocriniens ou polluants et toxiques pour l’écosystème marin.

 

filles crème solaire plage

Getty Images

 

Lire aussi: “Maillots de bain : quel modèle choisir selon ma morphologie ?”

 

Les crèmes solaires naturelles, elles, utilisent des ingrédients naturels, mais aucun pourcentage minimal n’est obligatoire. De plus, un produit, même 100% naturel, ne donne pas d’informations claires sur la provenance des matières premières ou sur l’impact écologique lié à sa production. En ce qui concerne les crèmes solaires bio, les filtres de protections utilisés sont minéraux et extraits de la nature. De plus, la propreté des ingrédients est prouvée car la fabrication du produit se fait avec des matières premières suivies et contrôlées, de leur implantation à leur incorporation dans le contenant. Il n’y a donc aucun risque de dommage pour votre corps ou pour la nature qui vous entoure.

/

Les crèmes vegan, c’est quoi ?

Les cosmétiques vegan n’autorisent aucune matière animale dans leur formulation et interdisent les tests sur les animaux. Des ingrédients comme le miel, la kératine, la cire d’abeille, le lait ou les protéines de lait ne sont donc pas autorisés. Les cosmétiques vegan peuvent afficher différents labels, en voici quelques-uns :

  • « Vegan Society » : cosmétique à base de plantes, sans aucun ingrédient d’origine animale et sans test sur les animaux.
  • « Cruelty free et vegan PETA » : cosmétique sans aucun ingrédient d’origine animale, aucun test ni maltraitance sur les animaux et aucune implantation de la marque dans un ou plusieurs pays où les tests sur les animaux sont obligatoires.
  • « Certified Vegan » : cosmétiques sans ingrédients d’origine animale et sans test sur les animaux.
/

Comment choisir sa crème solaire ?

Vous l’aurez compris, choisir une crème solaire n’est pas une mince affaire. La crème la plus adaptée à votre peau dépendra de la couleur de celle-ci, de l’endroit où vous partez en vacances, des ingrédients utilisés pour sa fabrication ainsi que de vos croyances et idéologies personnelles. Il y a donc un tas d’éléments à prendre en compte, et qui ne sont pas toujours faciles à décrypter… C’est maintenant chose faite, vous pouvez profiter de votre été !

Si cet article vous a plu, vous devriez aimer: “10 crèmes solaires plus respectueuses de l’environnement”, “Pourquoi inclure les cosmétiques à base de CBD à votre routine beauté? (+ notre shopping)”, et aussi “Faut-il vraiment utiliser une crème de nuit ? Notre avis et sélection”

Tags: Crème solaire, été.