Carnet de voyage : le Québec, hors des sentiers battus

marieclaire_quebec
©Charlotte Deprez

Dans l’imaginaire collectif, le Québec, région francophone du Canada et savant mélange des cultures européenne et américaine, se limite souvent aux villes de Québec et Montréal. Mais qu’y a-t-il si l’on va au-delà? Nous avons remonté le fil du fleuve Saint-Laurent, à la découverte des contrées trop peu connues du Québec.

1/

Nature et vélo sur l’Isle-aux-Coudres

A deux heures au nord de la ville de Québec, le long du Saint-Laurent, se trouve la petite ville de Saint-Joseph-de-la-Rive et son Musée Maritime. C’est de là que nous prenons le traversier, direction l’Isle-aux-Coudres. En trente minutes à peine, nous voilà sur une petite île d’un silence assourdissant, où seuls le clapotis de l’eau et le vol des oiseaux viennent déranger le calme des lieux. Nous sommes là depuis cinq minutes et nous nous sentons déjà reposés.

 

Lire aussi : « Italie : nos bonnes adresses pour un week-end food et culture à Turin »

 

Pour profiter au maximum des grands espaces et des panoramas typiquement québécois qu’offre l’île, l’idéal est d’en faire le tour, un peu plus de 20km, à vélo. La première halte se fait à la cidrerie Pedneault, fabricant-artisan de produits fins de fruits depuis 1918, pour une dégustation de cidres en tous genres. On en repart le panier chargé de cidre de glace « Le Glacier », fait en hiver à partir de pommes gelées. La seconde halte se fera aux Moulins emblématiques de l’île: le moulin à eau et le moulin à vent sont parfaitement restaurés et toujours en activité. Pour le reste, cette jolie balade à vélo permettra aux amoureux de la nature de poser le pied de temps à autre pour prendre le temps d’admirer les paysages… Et pour se reposer après l’une des côtes crapuleuses de l’île!

Pour finir en beauté, direction l’auberge La Fascine qui propose des chambres mais aussi un menu simple et bon, parfait après notre tour.

Lire aussi : « Carnet de voyage : L’Afrique du Sud dans les pas des Big Five »

En pratique

2/

Grandes balades et maisons historiques à Baie-Saint-Paul

Juste en face de l’Isle-aux-Coudres se trouve la petite ville de Baie-Saint-Paul, berceau du Cirque du Soleil et ville d’art par excellent, où les maisons pittoresques côtoient les grands espaces et la rivière du Gouffre. Avant le repas du soir, quand le soleil nous offre sa plus belle lumière, une grande balade entre forêt, plage et marina nous donne l’impression qu’un petit ours à collier pourrait sortir des bois à tout instant.

 

Lire aussi : « Guide de voyage: que faire et voir à Bali? (avec carte des hotspots) »

 

De retour à notre auberge historique « La Muse », l’appétit ouvert, le menu de l’éco-bistro tombe à pic. Car ici, gastronomie rime avec local et fait maison. Et ce sens du terroir se goûte dans l’assiette!

En pratique

Auberge et Bistro La Muse, 39, St-Jean-Baptiste, Baie-St-Paul, G3Z 1M3 , lamuse.com

3/

Approcher les baleines à Baie-Sainte-Catherine

En remontant encore un peu le fleuve, nous arrivons à Baie-Sainte-Catherine. Bien moins touristique que Tadoussac, sa voisine d’en face, cette petite ville est le point de départ de magnifiques excursions d’observation des baleines.

A bord d’un zodiac jaune canari, nous voilà partis à la recherche de cétacés et autres animaux marins. Le temps est dégagé, ce qui nous laisse tout le loisir d’observer ces magnifiques créatures et de faire connaissance avec les phoques du coin, qui deviennent rapidement notre escorte. Plusieurs dos de baleine plus tard, voilà un rorqual commun qui sort la moitié de son corps de l’eau… Et ce moment de grâce n’a rien de commun du tout.

 

Lire aussi : « Testé pour vous : une nuit aux Cabanes de Rensiwez »

Nous terminons cette journée magnifique en retournant sur nos pas, vers la petite ville de La Malbaie, pour passer la soirée et la nuit à l’auberge bistro « Chez Truchon », véritable petit bijou d’accueil et de qualité, logé dans une maison centenaire.

En pratique

Croisières AML, 124, rue Saint-Pierre, Baie-Sainte-Catherine, G1K 4A7, croisieresaml.com

Auberge bistro « Chez Truchon », 1065, rue Richelieu, La Malbaie, G5A 2X8,  aubergecheztruchon.com

4/

Infos pratiques

  • Quand partir : entre mai et octobre.
  • Vols : Air Transat assure 2 à 3 vols directs Bruxelles-Montréal par semaine. Comptez 7h45 de vol.
  • Sur place : Quebec Authentique propose un immense choix d’activités et de services, pour se faciliter la vie. Infos sur  quebecauthentique.com.
  • Décalage horaire : 5h à 6h selon l’heure d‘été ou d’hiver.
  • Prix des billets : Bruxelles-Montréal en classe économique à partir de 365€. Plus d’infos sur  airtransat.com

Si le sujet vous intéresse, vous devriez aimer : « 7 destinations classiques et leurs alternatives plus originales »« Les endroits les plus photogéniques d’Europe » ou encore « Cap Ferret : les adresses incontournables pour des vacances au paradis »

| | | |
Tags: Canada, Québec.