7 hôtels mythiques du cinéma où s’évader cet été 
© Instagram @chateaumarmont, Copyright Pathé Distribution

7 hôtels mythiques du cinéma où s’évader cet été 

Par Camille Vernin
Temps de lecture: 5 min

Les hôtels sont des lieux propices aux scénarios cinématographiques. Tantôt effrayants comme dans Shining, tantôt fruits de toutes les tentations comme dans La Dolce Vita... Au lieu d'un Airbnb, et si on optait pour un hôtel mythique du cinéma cet été ?

On ne compte plus le nombre de films dont l’intrigue se déroule au cœur d’un hôtel. L’hôtel est un lieu qui nourrit l’imaginaire et le rêve des plus grands cinéastes, de Sofia Coppola à Hitchcock. Il apparaît soit comme un personnage à part entière comme dans « Somewhere », soit comme un moyen de sublimer les effets dramatiques du cinéma comme dans « Shining ». Ces lieux ont abrité et abritent toujours les histoires et les légendes les plus folles. Ce n’est pas un hasard s’ils fascinent autant, alors pourquoi ne pas passer ses prochaines vacances dans un hôtel célèbre au cinéma ?

/

Pour s’abandonner : l’Hôtel Château Marmont dans « Somewhere »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chateau Marmont (@chateaumarmont) le

La video lifestyle du jour :
Petit-déjeuner express 3 recettes à base de graines de chia

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par tora (@tora_mightbdead) le

C’est l’un des endroits les plus mythiques du monde. Situé sur les hauteurs de Los Angeles, cet hôtel légendaire de style baroque est le lieu de prédilection de toutes les plus grandes stars : Humphrey Bogart, Grace Kelly, Leonardo DiCaprio,  Scarlett Johansson, … Il devint tristement célèbre pour ses frasques et ses excès. En effet, le château fut témoin de la mort du photographe de mode Helmut Newton en janvier 2004, lorsque sa voiture percuta un mur de l’allée d’accès de l’hôtel.  John Belushi, l’un des Blues Brothers, mourra également dans l’hôtel à la suite d’une overdose en 1982.

Sofia Coppola était une habituée des lieux avec son père Francis Ford Coppola qui faillit d’ailleurs racheter l’hôtel. Elle y tourna le film « Somewhere » au milieu des clients et des membres du personnel. L’histoire s’inspire largement de l’enfance de la réalisatrice puisque le film relate la vie d’un acteur à la réputation sulfureuse logeant au Château Marmont et qui voit débarquer sa fille de 11 ans. Ils se connaissent à peine et, pour tuer le temps, occupent leurs journées en bronzette au bord de la piscine, en séances de air guitar ou en virées en voiture.

/

Pour se faire peur : le Timberline Lodge dans « Shining »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Naomi Rose Lewis-Payne (@naomi_rose_lp) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brett Payne (@thxbrett) le

Situé au pied du Mont Hood, dans l’Oregon, le Timberline Lodge fut construit en 1937. L’hôtel fut choisi pour représenter la version extérieure du fameux Overlook Hotel de Shining. L’intérieur fut quant à lui complètement reconstitué en studios. Kubrick s’est inspiré du Stanley Hotel dans le Colorado pour ses décors. C’est dans cet hôtel que Stephen King avait imaginé les grandes lignes de son roman Shining, l’enfant lumière (1977).

Certains prétendent que le Timberline Lodge serait hanté par des skieurs et des alpinistes. L’hôtel est situé dans une station de sport d’hiver à 1 800 m d’altitude. Lors de la scène enneigée du labyrinthe, la figure fantomatique de cet hôtel un peu flippant apparaît plusieurs fois dans le cadre. Pour les amatrices de sensations fortes, rendez-vous dans la room 217 !

/

Pour des rencontres impromptues : le Park Hyatt Hotel dans « Lost in Translation »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Park Hyatt Tokyo / パーク ハイアット東京 (@parkhyatttokyo) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Lazy Romance (@lazyromance) le

Saviez-vous que la réalisatrice Sofia Coppola était fascinée par la ville de Tokyo ? Elle a donc tout naturellement choisi l’hôtel Park Hyatt pour planter le décor de son film. Ce luxueux building de 52 étages apparaît comme une troisième personne aux côtés de Scarlett Johansson et Bill Murray. Imposant de hauteur, il se présente comme un havre de paix labyrinthique dans lequel les deux héros du film se rencontrent et apprennent à se connaître. Vous pourrez même commander le whisky Hibiki de 17 ans d’âge de Bill Murray.

 

/

Pour un week-end glamour : l’Hôtel Excelsior dans « La Dolce Vita »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Westin Excelsior, Rome (@westinexcelsiorrome) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Federico Fellini (@federico_fellini) le

On a tous immédiatement en tête la célèbre scène d’Anita Ekberg en longue robe noire plongeant dans la fontaine de Trevi en tenant la main de Marcello Mastroianni. Le film de Federico Fellini sorti en 1960 se déroule en grande partie autour de l’Hôtel Excelsior à Rome. Situé sur la célèbre Via Veneto, l’hôtel est reconnaissable par sa coupole imposante. Cette coupole abrite d’ailleurs une suite connue pour être l’une des plus chères chambres d’hôtel du monde avec 7 chambres et une salle de cinéma privée. On commence à cotiser entre potes ?

 

/

Pour goûter au luxe : le Plaza Hotel dans « Gatsby le Magnifique »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Plaza Hotel (@theplazahotel) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Great Gatsby Official (@thegreatgatsbyny) le

Le Plaza Hotel de New York est connu pour ses apparitions dans de nombreux films et séries : «Maman j’ai raté l’avion», «Les Soprano», «Coup de foudre à Seattle» mais surtout «Gatsby le Magnifique». Dans le film de Baz Luhrmann, l’une des suites de l’hôtel apparait dans la scènede chaleur où Gatsby perd son sang froid. L’écrivain Scott Fitzgerald résidait lui aussi très souvent dans ce lieu emblématique avec sa femme. Alors, un petit tour à New York pour goûter aux années folles ?

/

Pour respirer les parfums d’Orient : La Mamounia dans le film « L’homme qui en savait trop »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ℎ ®️ (@lamamouniamarrakech) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Minuit-20 (@minuitmoinsvingt) le

La Mamounia est l’hôtel emblématique de Marrakech. Dans une lettre à Franklin Roosevelt, Winston Churchill décrivit l’hôtel comme « l’un des plus beaux endroits du monde ». L’hôtel sera au coeur du célèbre film d’Hitchcock, « L’homme qui en savait trop ». Doris Day et James Stewart évoluent des pièces somptueuses parées de mosaïques et des chambres élégantes dignes d’un conte des milles et une nuits. L’anecdote qui tue ? Le pigeonnier de la Mamounia aurait inspiré à Hitchcock son film « Les oiseaux ».

 

/

Pour prendre un coup de vieux : le Mountain Lake Lodge dans « Dirty Dancing »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mountain Lake Lodge (@mtnlakelodge) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ashaliyah (@francesca_ierano) le

On se souvient des scènes de danse langoureuses dans les salles de l’hôtel et du célèbre porté dans les eaux du lac. Dirty Dancing a fait rêver toute une génération et continue d’être découverts aujourd’hui. Les lieux de l’idylle entre Patrick Swayze et Jennifer Grey fait forcément aujourd’hui des curieux. Le Mountain Lake Lodge situé en Virginie est devenu le lieu privilégié des mariages mais aussi un attrait important pour les touristes venus réalisés des activités autour du thème Dirty Dancing. L’idéal pour ceux qui veulent s’organiser un week-end délicieusement régressif.

 

Le sujet vous intéresse ? Jetez un oeil à : Les plus beaux hôtels avec piscine extérieure en BelgiqueÉvasion : 4 hôtels où séjourner à LiègeGrèce : Ikos Olivia, l’hôtel qui fait rimer all-in avec luxe sur-mesure.

Camille Vernin Voir ses articles >

Tags: été, Films, Hôtel, Voyage.