Testé pour vous : la box repas à cuisiner Gourmart

marieclaire_gourmart

Depuis quelques années, les box repas fleurissent et se ressemblent. Mais Gourmart, le « new kid on the block » tente une approche différente du concept, une approche plus gourmet, et plus proche du client. Explications et test.

1/

Le concept

Pour remédier au problème de la panne d’inspiration culinaire, deux amis installés à Bruxelles ont eu la brillante idée de créer Gourmart, un système de livraison de repas en kit. Le principe? Vous pouvez soit passer au magasin physique de Bruxelles et choisir un ou plusieurs repas dont les kits avec les ingrédients vous seront donnés directement, soit commander en ligne.

 

Lire aussi : « Bon plan: 6 box-repas livrées à domicile pour adoucir la rentrée »

 

Dans le second cas, si vous commandez avant 16h, les ingrédients vous seront livrés à domicile le jour-même dès 18h. Chaque semaine, une vingtaine de recettes différentes sont disponibles et le prix par personne va de 5€ à 9€.

2/

A l’essai

Nous avons testé l’option commande en ligne, via le site de Gourmart. Plusieurs types de boxes sont disponibles selon votre humeur : starter & apéritif, confort, découverte, équilibre et gourmet. Les recettes proposées changent chaque semaine. Le site permet de choisir pour combien de personnes vous comptez cuisiner : dès 1 personne et pour autant de têtes que vous voulez. La livraison de la box, sur Bruxelles uniquement, se fait ensuite chez vous à partir de 18h.

 

Lire aussi : 4 lieux pour consommer durable à Bruxelles

 

Le site est facile d’utilisation et le large choix permet de facilement trouver quelque chose qui vous plaît. Vers 19h30, on sonne à la porte avec la commande, prête à cuisiner! Et bonne surprise : à part la viande, les ingrédients sont tous prédécoupés pour vous faire gagner du temps.

3/

L’atout

L’avantage qui saute aux yeux en utilisant Gourmart, c’est la facilité! Le choix des plats en ligne est hyper simple et évite toute angoisse liée aux courses. Plus de listes, plus d’achats compulsifs à la caisse et, surtout, plus de brainstorming interminable pour trouver quoi cuisiner. Autre point important à souligner, les quantités sont généreuses mais bien calculées. Résultat, le gaspillage est presque inexistant.

 

Lire aussi : « Batch cooking : toutes nos astuces et idées recettes pour s’y mettre »

 

Ce qui nous a aussi beaucoup plu, c’est la flexibilité du service en termes de timing, mais aussi d’obligations. Gourmart ne requiert pas de minimum d’achat ou d’abonnement, et fait de pouvoir commander le jour-même permet d’être tranquille et de voir ce dont on a envie ce jour-là, c’est un sacré luxe.

Les plats sont très bons, faciles à cuisiner et vraiment originaux, rien à redire là-dessus non plus!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gourmart (@gourmart.be) le

4/

La faille

A l’ouverture de la box, ce qui nous a dérange est le nombre d’emballages en plastique. Mais le livreur nous prend de court en nous disant « ne vous étonnez pas, il y a pas mal de plastique, mais dès qu’un client revient plusieurs fois, on lui propose des contenants en verre avec une caution ». Nous voilà rassurés!

Un autre point qui risque d’en embêter plus d’un, c’est bien sûr que le service n’est disponible qu’à Bruxelles pour le moment.

 

Lire aussi: « Recette: par quoi remplacer l’avocat et le guacamole? »

5/

Verdict

Gourmart rend la planification et la conception des repas beaucoup plus ludiques que d’habitude! Le fait de déballer le colis pour ensuite préparer une recette pour la première fois a ce côté “découverte” vraiment sympa. A adopter donc si vous aimez passer derrière les fourneaux mais n’avez plus l’envie ni le temps de vous encombrer avec toutes les étapes préalables!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gourmart (@gourmart.be) le

Gourmart, infos sur le site internet.

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à: « Alternatives à la viande: 3 burgers veggie et délicieux », « La superfood s’invite dans nos assiettes » ou encore « 3 recettes de houmous qui changent de l’ordinaire » 

| | | |
Tags: Bruxelles.