Récolte de marcels: l’artiste Emilio López-Menchero lance un appel aux dons! 

par Camille Hanot
marieclaire_marcels
©Getty Images

Vous le voyez, Marlon Brandon dans Un tramway nommé désir portant son mythique marcel blanc moulant ? C’est ce genre de marcels que l’artiste Emilio López-Menchero recherche pour sa prochaine performance vidéo en octobre. Taille enfant ou adulte, avec dentelles ou sans, blanc ou gris, avec trou, le Tamat de Tournai récolte pour l’artiste tous les marcels pourvu qu’ils soient si possibles clairs, unis et usés.

Surprenant, cet appel aux dons n’en est pas moins sérieux surtout si l’on connaît l’artiste espagnol Emilio López-Menchero et son affection à traiter le sérieux avec dérision. Lors de la performance où l’artiste multimédia enfilera les marcels les uns au-dessus des autres, Emilio López-Menchero abordera la notion de norme. En enfilant les vêtements, l’artiste proposera également un corps à corps avec la population et la chance d’observer la déformation qui s’opèrera.

Le marcel, vêtement social et politique

Occupant aujourd’hui une place dans nos gardes robes, le marcel, inventé au 19e siècle était exclusivement réservé à la classe ouvrière.

Dans les années 1860, limité dans ses mouvements, un manutentionnaire travaillant aux Halles de Paris décide de couper les manches de son pull en laine pour se libérer. Marcel Eisenberg, propriétaire de la bonneterie Marcel, voit rapidement le créneau. Il commence à produire en masse ce vêtement à qui il donnera son prénom. D’abord, réservé aux ouvriers, aux agriculteurs et aux soldats, le marcel prend la route des vacances en 1950. Désormais, les Français le portent à la plage. Sans surprise, quelques années plus tard, les créateurs de mode se l’approprient aussi et le font monter sur le podium.

Ce qui était un simple vêtement de travail se retrouve désormais dans toutes les garde-robes même dans celles des modeuses (surtout dans celles des modeuses!).

« Marcels » Emilio López-Menchero

Récolte de marcels: l'artiste Emilio López-Menchero lance un appel aux dons!  - 1

galerie Nadja Vilenne

La performance vidéo réalisée par l’artiste pluridisciplinaire à l’aide des marcels, s’intègrera dans l’exposition « Marcels » d’Emilio López-Menchero au Tamat du 07 octobre au 13 novembre 2017 prochain. Entièrement gratuite, l’exposition s’insère dans le cadre de « l’art dans la ville » à Tournai.

 

Envie de participer à ce projet artistique ? Vous pouvez apporter vos marcels au Tamat jusqu’au 31 août 2017.

 

TAMAT, place Reine Astrid 9, 7500 Tournai. Du lundi au vendredi (fermé le mardi). De 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h. Plus d’infos : www.tamat.be.

 

Si le sujet vous intéresse, allez jeter un oeil à: Expo: l’art au service de la sécurité, une grande première, Expo: Art on Paper présente William Ludwig Lutgens, lauréat du prix du dessin contemporain, Masterclass, les stars révèlent les clés de leur succès

| | | |
Tags: Artiste, Belgique, Culture, Expos, Exposition.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures