Pourquoi les régimes ne sont pas la solution ?
© Getty Images

Pourquoi les régimes ne sont pas la solution ?

Par Kim de Craene
Temps de lecture: 4 min

L'été arrive, et avec lui les régimes qui nous promettent, encore et toujours, le fameux "summer body".

Les régimes ne fonctionnent pas : ils ne vous rendent pas plus mince, ni plus heureuse ou sûre de vous. C’est le point de départ du nouveau livre de Célien Rombauts, « Fuck it, Monday I really start », véritable bouffée d’oxygène ! Nous avons discuté avec l’experte d’alimentation intuitive, voici ses précieux conseils.

« Je crois en une alimentation intuitive. Pas de régime avec des règles ni de méthode axée sur la perte de poids. Vous mangez quand vous avez faim, vous arrêtez quand vous êtes rassasié. Il ne faut pas voir la nourriture comme bonne ou mauvaise. Ne faites pas de compensation supplémentaire si vous avez mangé des aliments moins nutritifs. L’alimentation intuitive permet aux gens de s’éloigner des régimes. Il ne s’agit pas seulement de manger ce que vous voulez. L’objectif est que vous évoluiez vers un système alimentaire fluide, sans constamment peser et compenser ce que vous devriez et ne devriez pas manger », explique Célien Rombauts.

 

Lire aussi : « 4 bonnes raisons de se mettre à la boxe »

 

Qu’est-ce que l’alimentation intuitive ?

L’alimentation intuitive est une méthode anti-régime développée en 1995 par deux diététiciennes américaines. Il s’agit d’une approche neutre en matière de poids, destinée à l’origine aux personnes souffrant de troubles alimentaires ou suivant un régime chronique. L’idée ? Apprendre à tous ceux qui ressentent une déconnexion entre l’esprit et le corps à renouer avec leur corps.

« L’idée est de sortir de l’éternel cercle de l’alimentation : ne plus jamais laisser un régime aux règles stupides déterminer quoi et quand manger. Au programme ? Réapprendre à écouter ses sensations de faim et de satiété. C’est étonnant parce que les humains sont des créatures d’habitude : nos cerveaux aiment les routines et les règles fixes auxquelles nous n’avons pas à penser. Il est souvent plus facile de rester dans sa zone de confort que de découvrir quelque chose de nouveau dont on ignore l’issue.

 

Lire aussi : « Comment sortir de la boulimie ? »

 

/

Tout sauf les régimes

« Vous pensez peut-être que vous ne suivez pas de régime, mais nous sommes tellement endoctrinés par la culture diététique que nous le remarquons à peine. Vous ne suivez pas un régime actif, mais vous limitez les glucides et ne profitez pas de votre assiette de spaghettis. N’est-il pas étrange que les régimes poussent comme des champignons, mais que la confiance de la femme moyenne se détériore chaque année ?

Nous dépensons des centaines d’euros pour des produits dont nous pensons qu’ils résoudront le problème, mais le résultat final est : moins de confiance en soi, une relation perturbée avec la nourriture et son corps et la peur constante de grossir. Concentrez-vous sur un mode de vie plus sain en développant une alimentation équilibrée, en réduisant le tabagisme et le stress et en planifiant suffisamment d’exercice, de sommeil et de temps pour soi. C’est tout sauf un régime.

 

Lire aussi : « Quel est l’impact des réseaux sociaux sur les jeunes filles ? »

 

Faire un régime n’est pas la solution

« Vous pouvez avoir le désir de perdre du poids. C’est normal et presque inévitable dans cette société où être mince est le Saint Graal. Il est important de réaliser que suivre un régime n’est pas la solution pour un corps plus mince et que prendre soin de votre corps est la première étape pour parvenir à une relation saine avec votre corps. Plus vous vous accepterez, plus vous aurez envie de prendre soin de votre corps et de le traiter avec respect au lieu de l’affamer ou d’en parler négativement.

Même si nous y sommes intimement liés, nous accordons réellement peu d’attention à notre corps et perdons le lien avec lui au fil des années. Vous pouvez commencer par retrouver cette connexion en le touchant. Par exemple, vous pouvez faire attention à votre corps après la douche et prendre le temps d’appliquer abondamment du lait corporel. Offrez-vous un massage de la tête, appréciez le toucher léger de votre peau ou offrez-vous un gros câlin.

Pourquoi les régimes ne sont pas la solution ? - 1

Unsplash

/

Éloignez-vous d’une balance

« Essayez de rester à l’écart d’une balance. Achetez de nouveaux vêtements un jour où vous vous sentez neutre ou bien dans votre peau. Assurez-vous de n’aller que dans des magasins où vous savez pertinemment que vous trouverez votre taille et où personne ne commentera votre apparence. Achetez cette robe moulante et cette taille plus grande. Faites le ménage dans votre garde-robe et débarrassez-vous des vêtements trop petits pour pouvoir choisir chaque matin une tenue qui vous fera briller ce jour-là. Affronter, mais ce sera un soulagement si vous n’avez que des vêtements qui vous vont bien. Vous ne vous débarrasserez pas de vos pensées négatives sur votre corps si vous continuez à vous enfermer dans des vêtements trop petits.« 

« Si vous faites parfois des compliments sur la perte de poids de quelqu’un, réfléchissez à la façon dont ils peuvent résonner. Sans doute sont-ils bien intentionnés, mais cela peut confirmer à la personne qu’elle a moins de succès ou qu’elle est moins belle si elle est plus grosse. De plus, vous ne savez pas non plus quelle est la raison derrière cette perte de poids. Parfois, cela peut avoir une cause sous-jacente comme beaucoup de stress, un trouble de l’alimentation ou une maladie. Le poids d’une personne ne nous regarde pas. Et ce n’est pas grave. Le poids ne détermine pas notre valeur. Vous voulez faire la journée de quelqu’un ? Alors, faites-lui un compliment basé sur sa personnalité ! « 

 

Si cet article vous intéresse, allez faire un tour sur : « Grossophobie: ce que « la grosse » assise sur la plage voudrait que vous sachiez » , « Femmes et alcoolisme: Nathalie, ex alcoolo-dépendante témoigne pour briser les tabous » ou encore « CorpsCools : le compte Instagram qui dénonce la grossophobie».