Magritte du Cinéma : retour sur la soirée et le palmarès de la 9ème édition

par Monica Mirkos
mariclaire_palmares_cérémonie_des_magritte_du_cinéma
©lesmagrittes2019.photoshelter.com

C’est ce samedi 2 février que la 9ème cérémonie des Magritte du Cinéma s’est déroulée, animée avec humour par Alex Vizorek. Notre retour sur cette soirée et le palmarès complet, c’est ici.

La 9ème édition des Magritte était présidée par Vincent Patar et Stéphane Aubier en présence de nombreux invités de marque comme Lubna Azabel, Veerle Baetens, Yoann Blanc, Anne Coesens, Gérard Corbiau, François Damiens et bien d’autres.

Raoul Servais s’est vu remettre un Magritte d’Honneur par l’Académie André Delvaux. Le Trophée des Magritte du Cinéma a été créé par le designer bruxellois, Xavier Lust. Quant à l’affiche de cette 9ème édition, elle était signée Brecht Evens, illustrateur et auteur de bande dessinée.

 

A lire aussi: Les d6bels Music Awards 2019, du neuf!

1/

Voici le palmarès complet:

MEILLEUR FILM
Nos batailles de Guillaume Senez, produit par Isabelle Truc (Iota Production)

MEILLEUR PREMIER FILM
Bitter flowers d’Olivier Meys, produit par Valérie Bournonville et Joseph Rouschop (Tarantula)

MEILLEURE RÉALISATION
Nos batailles : Guillaume Senez

MEILLEUR FILM FLAMAND
Girl de Lukas Dhont, produit par Dirk Impens (Menuet)

MEILLEUR FILM ETRANGER EN COPRODUCTION
L’homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam, coproduit par Sébastien Delloye (Entre Chien et Loup)

MEILLEUR SCENARIO ORIGINAL OU ADAPTATION
Girl : Lukas Dhont, Angelo Tijssens

MEILLEURE ACTRICE
Tueurs : Lubna Azabal (rôle : Lucie Tesla)

MEILLEUR ACTEUR
Girl : Victor Polster (rôle : Lara)

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND ROLE
Nos batailles : Lucie Debay (rôle : Laura)

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND ROLE
Girl : Arieh Worthalter (rôle : Mathias)

MEILLEUR ESPOIR FEMININ
Nos batailles : Lena Girard Voss (rôle : Rose)

MEILLEUR ESPOIR MASCULIN
L’échange des princesses : Thomas Mustin, connu aussi sous le nom de Mustii (rôle : Duc de Condé)

MEILLEURE IMAGE
Laissez bronzer les cadavres : Manu Dacosse

MEILLEUR SON
Laissez bronzer les cadavres : Yves Bemelmans

MEILLEURS DECORS
Laissez bronzer les cadavres : Alina Santos

MEILLEURS COSTUMES
Bye bye Germany : Nathalie Leborgne

MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE
Au temps où les Arabes dansaient : Simon Fransquet

MEILLEUR MONTAGE
Nos batailles : Julie Brenta

MEILLEUR COURT METRAGE DE FICTION
Icare de Nicolas Boucart, produit par Julie Esparbes et Anthony Rey (Hélicotronc)

MEILLEUR COURT METRAGE D’ANIMATION
La bague au doigt de Gerlando Infuso, produit par Annabella Nezri (Kwassa Films)

MEILLEUR DOCUMENTAIRE
Ni juge ni soumise de Jean Libon et Yves Hinant, produit par Patrick Quinet (Artémis Productions)

 

A lire aussi: Golden Globes 2019 : Bohemian Rhapsody, Roma mais aussi A Star Is Born créent la surprise 

2/

Et un aperçu de la soirée en images

| | | |
Tags: Alex vizorek, Culture, François Damiens, Lifestyle, Magritte du cinéma, Mustii.