Netflix : 6 séries, films et documentaires à dévorer d’urgence en avril
© Netflix

Netflix : 6 séries, films et documentaires à dévorer d’urgence en avril

Temps de lecture: 3 min

Vous ne savez pas quoi regarder sur Netflix ? Chaque mois, Marie Claire sélectionne les meilleures nouvelles séries Netflix, mais aussi les meilleurs films et documentaires que vous devez absolument regarder sur la plateforme de streaming.

Voici nos préférés pour le mois d’avril, bon binge-watching !

/

The Serpent — Mini-série — 2 avril

Dans The Serpent, la sortie Netflix la plus attendue d’avril (préalablement diffusée sur la BBC, il faut rendre à César, tout ça), Tahar Rahim campe le personnage de Charles Sobhraj, tueur en série qui a sévi dans les années 70. Se faisant passer pour un négociant en pierres précieuses il voyage à travers l’Asie entre 1975 et 1976 avec sa compagne Marie-Andrée Leclerc (Jenna Coleman), enchaînant les crimes le long de ce que l’on appelait le “Hippie Trail”.

 

Lire aussi : Tout ce que l’on sait sur la quatrième saison de « The Handmaid’s Tale »

 

Ils deviennent les suspects principaux d’une série de meurtres de jeunes baroudeurs occidentaux lorsque Herman Knippenberg, jeune diplomate à l’ambassade des Pays-Bas de Bangkok, pénètre involontairement dans le réseau complexe des macabres activités de Charles Sobhraj.

Rapidement, Charles Sobhraj devient l’homme le plus recherché d’Interpol, faisant l’objet de mandats d’arrêt sur plusieurs continents. Dans la mini-série de huit épisodes, Tahar Rahim est magistral en tueur glaçant, et le reste du casting est un sans-faute.

/

Madame Claude — film — 2 avril

À la fin des années 1960, Madame Claude règne sur Paris et ses environs grâce à son commerce florissant. En réinventant le secteur de la prostitution et en se créant un passé respectable, elle devient une femme d’affaires redoutée et respectée dans le monde du crime organisé. Ce film raconte l’histoire d’une femme ayant du pouvoir dans un environnement et une époque où seuls les hommes pouvaient y prétendre.

 

Lire aussi : Netflix : 5 séries totalement sous-estimées à regarder d’urgence

 

/

Snabba Cash — Saison 1 — 7 avril

Snabba Cash est un thriller dur comme le roc basé sur le roman policier Fast Money qui fait partie de la trilogie Stockholm de Jens Lapidus. Dix ans après l’adaptation cinématographique, une série du même nom sort ce mois-ci sur Netflix.

 

Lire aussi: « Piquante, comique et libératoire : pourquoi il faut regarder The Marvelous Mrs. Maisel »

 

La jeune mère célibataire Leya est au cœur de l’histoire. Elle tente de se faire une place dans le milieu des start-ups, où la soif de statut et d’argent est omniprésente. Parce qu’elle est déterminée à réussir, elle se réfugie rapidement dans l’argent facile des criminels. Avec toutes les conséquences que cela implique, bien sûr…

/

This Is a Robbery : The World’s Biggest Art Heist — Série documentaire — 7 avril

En 1990, lors du week-end de la Saint-Patrick, des œuvres de Rembrandt, de Vermeer et d’autres artistes, dont la valeur totale dépassait 500 millions de dollars actuels, furent dérobées au musée Isabella Stewart Gardner de Boston. This Is a Robbery, retrace ce vol d’œuvres d’art, le plus spectaculaire de l’histoire, et examine les pistes, les impasses, les coups de chance et les spéculations qui ont caractérisé l’enquête sur ce mystère encore non résolu à ce jour. La mini-série documentaire compte 4 épisodes, et on risque bien de les binge-watcher !

 

 

/

My Love: Six Stories of True Love — Mini-série — 17 avril

Le réalisateur coréen Jin Moyoung donne une suite à son documentaire acclamé My Love, Don’t Cross That River avec la mini-série captivante My Love: Six Stories of True Love. Pour cela, des cinéastes locaux de six pays suivent chacun pendant un an un couple âgé qui est resté ensemble toute une vie. De la côte coréenne à une favela de Rio, de la banlieue de Tokyo à la campagne en Inde, en Espagne et aux États-Unis, les couples montrent à quel point l’amour à long terme est beau et universel. Et ça réchauffe le cœur.

/

Life in Colour with David Attenborough — Documentaire — 22 avril

Le 22 avril est la Journée de la Terre. Dans une nouvelle série étonnante en trois parties, David Attenborough parcourt le monde : des forêts tropicales du Costa Rica aux Highlands écossais enneigés. Grâce à une technologie de caméra révolutionnaire, spécialement développée pour cette série, vous pouvez découvrir comment des couleurs invisibles à l’œil humain jouent un rôle crucial dans les interactions avec les animaux. Quiconque connaît le travail de David Attenborough sait que ce documentaire promet d’être un autre chef-d’œuvre…

Si vous avez aimé cet article, vous devriez lire :  Netflix : « Dirty John », la série basée sur des faits réels qui fait froid dans le dosKilling Eve, la série exquise que vous avez peut-être loupée ou encore 5 podcasts psycho pour s’épanouir au quotidien

Charlotte Deprez Voir ses articles >

Foodie assumée, obsédée par les voyages, la photographie et la tech, toujours à l'affût de la dernière tendance Instagram qui va révolutionner le monde.

Tags: Netflix, Tahar rahim.