Jessica Préalpato : une femme élue meilleure pâtissière du monde

par Camille Vernin
marieclaire_meilleure_patissiere
©Instagram @jessicaprealpato

Alors qu’environ 94 % des chefs sont des hommes en France, Jessica Préalpato vient de remporter le prix du Meilleur Chef Pâtissier du Monde 2019. La chef pâtissière d’Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris se distingue par des desserts sains et fruités mettant en avant la naturalité.

 

Lire aussi : Bruxelles : la nouvelle pâtisserie Debailleul va vous faire craquer

 

L’Academy des World’s 50 Best Restaurants est un panel de plus de 1 000 experts internationaux. Si le prix a déjà été annoncé, la cérémonie officielle qui est un peu l’équivalent des oscars de la gastronomie, aura lieu le 25 juin à Singapour.

« Ce prix international récompense le talent d’une femme chef audacieuse ainsi que son investissement dans l’évolution et la modernisation de l’art de la pâtisserie », Hélène Pietrini, directrice des World’s 50 Best Restaurants

Jessica Préalpato est originaire de Mont-de-Marsan (Landes). Fille de deux pâtissiers, elle a le goût des desserts dans les veines. Elle a travaillé dans plusieurs restaurants français (La Chèvre d’Or à Èze, le 39V à Paris ou encore le Park Hyatt Paris-Vendôme) avant de rejoindre le Plaza Athénée. Elle a eu l’occasion de voyager dans les plus belles villes du monde (Dubaï, Tokyo, Beyrouth et Saint-Pétersbourg) et s’est inspirée des différents produits et styles de cuisines pour élaborer ses propres recettes.

1/

Naturalité

Qu’est-ce que la naturalité en cuisine ? C’est l’instinct du produit, l’envie de le mettre en avant de façon brute, en respectant le cycle des saisons et les bonnes températures. À travers ses créations savoureuses, Jessica Prealpato tente de nous raconter une histoire qui passe tant dans le dressage dans l’assiette que dans chaque bouchée. Il s’agit de créer quelque chose d’unique et de différent.

 

Lire aussi : Zuzana Caputova devient la première femme présidente de Slovaquie

2/

Une cuisine dans l’air du temps

Sa signature ? Des desserts basés essentiellement sur des produits naturels et surtout de saison. Des recettes respectueuses de l’environnement donc, mais aussi de l’organisme. Elle opte ainsi pour peu de sucre, une utilisation limitée de matière grasse, des farines variées et des ingrédients naturels. Tout cela sans sacrifier les saveurs et le plaisir du dessert !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Préalpato (@jessicaprealpato) le

Jessica Préalpato compte parmi ses desserts de prédilection le clafoutis à la fraise, les pignons givrés, le millason (gâteau traditionnel du Sud-Ouest), et sa fameuse « figue » qui met en vedette des figues cuites de trois façons différentes accompagnées d’une glace à la feuiller de figuier et d’un biscuit léger.

Le sujet vous intéresse ? Jetez un oeil à : La Nasa annule la sortie de deux femmes astronautes dans l’espaceRima bint Bandar, première femme saoudienne à accéder au poste d’ambassadriceVirago: la chaîne Youtube décalée sur les femmes inspirantes (et oubliées) de l’Histoire

| | | |
Tags: Cuisine, Jessica Préalpato.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures