Déprime de Noël : ses causes et nos conseils pour la vaincre
© Getty Images

Déprime de Noël : ses causes et nos conseils pour la vaincre

Par Margaux Glamocic
Temps de lecture: 3 min

Si certains considèrent les fêtes de fin d’année comme les plus beaux jours de l’année, d’autres les supportent difficilement et les ressentent comme un mauvais moment à passer. Mais alors, quelles en sont les causes et comment vaincre cette déprime de Noël ? Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à la surpasser.

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se remémorer des souvenirs et faire le point sur l’année qui vient de s’écouler. Mais cette introspection n’est pas évidente pour tout le monde et certains n’ont pas le cœur à fêter, surtout cette année…

/

Les causes de la déprime de Noël

La déprime de Noël peut résulter de plusieurs facteurs : la famille, le stress, le temps qui passe (trop vites) ou encore des attentes trop élevées.

La famille

Noël est l’occasion de rassembler famille et amis autour d’une belle table et d’un bon dîner. Or ces regroupements sont parfois déclencheurs de nostalgie, de conflits et de morosité.

En effet, certaines personnes se sentent contraintes d’apprécier ces retrouvailles et culpabilisent dans le cas contraire. De plus, les réunions de famille font parfois resurgir de mauvais souvenirs, d’anciens conflits ou réveillent des douleurs liées à un décès, un divorce ou un changement au sein du foyer. A l’inverse, certains n’ont plus la chance de célébrer Noël avec leurs proches et se retrouvent isolés lors des fêtes, ce qui renforce ce sentiment de solitude.

La video santé du jour :
5 sports à pratiquer facilement avec votre bébé

 

Lire aussi : Bien-être : 6 astuces pour calmer l’anxiété naturellement

 

Le stress

Entre les dépenses pour les cadeaux, la table à décorer, la nourriture à préparer, les calories à ingurgiter, la peur des retrouvailles et les préparatifs pour satisfaire l’assemblée, les fêtes de fin d’année sont parfois synonymes de stress et d’anxiété, ce qui n’est pas toujours facile à supporter.

Le temps qui passe (trop vite)

Et alors que certains attendent la nouvelle année avec impatience, d’autres ne peuvent s’empêcher de penser au temps qui passe, à tous les changements survenus au fil des ans, à la féerie de Noël qui diminue d’année en année et à la date qui change inexorablement sur le calendrier.

 

Lire aussi : Food : 10 aliments qui rendent heureux

 

Des attentes trop élevées

Vous avez tendance à déprimer lors de la période de Noël? Vous cherchez sûrement ce qui pourrait différencier celle-ci des autres années. Et si, au contraire, vous mettez un point d’honneur à organiser un Noël idéal, vous finissez surement contrarié au moindre changement de programme. Le tout est donc de trouver un juste milieu et de ne pas se fixer des attentes trop élevées afin de ne pas se déçu si tout ne se passe pas exactement comme prévu. 

/

Nos conseils pour vaincre la déprime de Noël

Se poser les bonnes questions

Si vous traversez une déprime passagère due aux fêtes de fin d’année, la première étape est de vous questionner. Pourquoi cela vous arrive-t-il, qu’est-ce que Noël représente pour vous, qu’est-ce qui vous rend triste et quelles sont vos attentes concernant les festivités? Cibler le problème vous aidera ensuite à y répondre au mieux pour avancer.

Se concentrer sur le positif

Concentrez-vous ensuite sur les points positifs de votre année, sur les personnes que vous aimez et sur les moments passés. Faites plaisir à votre entourage si vous trouvez de la joie à travers celle des ceux qui vous adorez. Pensez à ce que vous aimeriez faire lors de cette prochaine année, aux objectifs, aux résolutions que vous vous fixez et comment faire pour y arriver.

 

Lire aussi : (Dé)confinement : 25 choses à faire pour se faire du bien sans sortir de chez soi

 

Ne pas se mettre trop de pression

Ne vous mettez pas trop de pression et ne vous comparez pas aux autres ni à ce qu’ils font lors du réveillon. Essayez d’avoir des attentes réalistes, essayez d’apprécier ce que vous avez et de profiter des moments que vous passez.

Ne pas s’isoler

Même si votre joie n’est pas au rendez-vous et que votre cœur n’a pas envie de fêter, ce n’est pas pour autant que vous devez vous isoler. Contactez vos proches, vos amis ou même votre voisin de palier, car un contact humain vous aidera à ne pas déprimer.

Relativiser

Relativisez et dites-vous que cette déprime finira par passer. Essayez de ne pas vous appitoyer pas sur votre sort, cette période finira aussi vite qu’elle a commencé.

S’occuper

Occupez vos mains et votre esprit. Il ne sert à rien de ruminer alors essayez de vous changer les idées en pratiquant une activité que vous aimez. Lisez un livre, sortez vous balader, investissez-vous dans les préparatifs ou offrez votre aide aux personnes dans le besoin car aider les autres peut aussi vous procurer de la joie et illuminer votre journée.

S’écouter

Écoutez-vous et faites ce qui vous fait du bien. N’hésitez pas à changer d’air, à partir en vacances, à changer vos habitudes ou à vous éloigner de votre environnement quotidien si vous en ressentez le besoin.

Si cet article vous a plu, vous devriez aimer: «5 idées d’activités à faire seule», « Testé pour vous : la routine Miracle Morning pour s’accorder du temps pour soi » ou encore« Psycho : j’aime être seule, et alors ? ».

Tags: Déprime, Noël.