Bruxelles : au Louis XV, on mange gastro dans un pavillon classé du 18ème siècle
© Le Louis XV

Bruxelles : au Louis XV, on mange gastro dans un pavillon classé du 18ème siècle

Temps de lecture: 2 min

Un soir d'été ensoleillé, nous avons eu l'occasion de tester le Louis XV, un restaurant unique en son genre et niché au coeur du parc de Wolvendael, à Uccle. Découverte de ce lieu hors du temps.

Pour notre premier restaurant post-confinement, il fallait marquer le coup. C’est donc tout naturellement que nous avons choisi le Louis XV, un restaurant bruxellois plutôt exclusif…

/

Une équipe éclectique et passionnée

Le Louis XV, c’est le projet un peu fou d’une bande que rien ne prédestinait à ouvrir et gérer un resto. Plus précisément un architecte, deux ingénieurs (l’une en biochimie brassicole, l’autre industriel) et un comptable-fiscaliste.

 

Lire aussi : « Où déguster un lobster roll à Bruxelles ? »

 

Les quatre acolytes avaient l’habitude de fréquenter le Louis XV et étaient sous le charme de ce lieu hors du temps. Apprenant la vente prochaine de ce pavillon classé du 18ème siècle, la solution leur est apparue comme une évidence : reprendre l’établissement et lui redonner ses lettres de noblesse. Un peu fou, on vous avait prévenu.e.s!

Ils ont ensuite intégré le chef Eric Van den Bergen, ancien de chez Sanzaru ou encore du Caffè Al Dente, au projet, pour une équipe cohérente et complémentaire.

/

Un cadre unique… Et magnifique

Ce qui frappe en premier lorsque l’on arrive au Louis XV, c’est l’architecture du lieu : un pavillon datant des années 1700, situé en plein coeur du parc de Wolvendael. Vous l’aurez compris, le cadre à lui tout seul vaut le déplacement! Derrière une discrète grille entourée de haies, le Louis XV se dresse majestueusement dans son écrin de verdure et nous transporte immédiatement. Entre les pins maritimes et l’architecture du 18ème siècle parfaitement restaurée, on s’y sent comme en vacances.

 

Lire aussi : « Déconfinement : 5 nouvelles adresses bruxelloises où on va se précipiter »

 

Le plus incroyable dans tout ça, c’est que ce pavillon n’a pas toujours été sur le sol belge. En effet, construit à Amsterdam, il a ensuite été déplacé pierre par pierre en 1909 par un baron qui avait trop d’argent qui était tombé sous son charme. Depuis lors, le pavillon a connu mille vies avant de tomber entre les mains de l’équipe actuelle!

Photos : Charlotte Deprez

/

La cohérence dans l’assiette

Si le Louis XV n’était que beau, nous ne serions pas là à écrire un article dessus. Mais cette adresse n’est pas « just a pretty face« , et la qualité de l’assiette répond au lieu majestueux dans lequel on la déguste.

Aux fourneaux, on retrouve le chef Eric Van den Bergen, Ucclois, passé par Sanzaru (nikkei) et le Caffè Al Dente (italien). Sa cuisine s’inspire de ses voyages, et notamment du Japon dont il extrait les meilleurs ingrédients et techniques pour donner sa patte à la cuisine gastronomique française.

 

Lire aussi : « Toshiro : la finesse, de la déco à l’assiette »

 

Le résultat, c’est un joli équilibre entre deux mondes : saumon fumé maison (!) au citron konatsu, carré de veau de lait aux pickles de champignons nameko, meringue yuzu façon pavlova… Le tout accompagné de vins très bien conseillés par Benoît de Jonghe et son équipe aux petits soins.

Et pour les amateurs, le Louis XV organise des brunchs le dimanche qui ont l’air tout aussi incroyables. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester, mais ce n’est qu’une question de temps…

Photos : Charlotte Deprez

Le Louis XV, avenue Wolvendael 44, 1180 Uccle. Infos sur louisvx.be.

Si le sujet vous intéresse, jetez un oeil à : Les meilleures pizzerias de BruxellesBruxelles: nos restaurants italiens préférés ou encore Bruxelles: 3 restos végétariens qu’on adore.

Charlotte Deprez Voir ses articles >

Foodie assumée, obsédée par les voyages, la photographie et la tech, toujours à l'affût de la dernière tendance Instagram qui va révolutionner le monde.

Tags: Bruxelles.