L’Allemagne novatrice: le “troisième sexe” va être reconnu
© Peter Hershey - Unsplash

L’Allemagne novatrice: le “troisième sexe” va être reconnu

Par Alexandra Goffart
Temps de lecture: 1 min

L'Allemagne est rentrée dans l'histoire de l'égalité et de la diversité en devenant le premier pays de l'Union Européenne à reconnaître la diversité identitaire avec un "troisième sexe".

Depuis 2013, l’Allemagne était déjà pionnière en matière de reconnaissance de la diversité sexuelle et identitaire. En effet, les parents allemands avaient déjà la possibilité de ne pas renseigner le sexe de leur enfant sur les documents civils, laissant le choix à l’enfant de se définir plus tard. A présent, la révolution de genre va plus loin !

La semaine dernière a marqué un coup fort dans la reconnaissance des identités sexuelles alternatives puisque l’état civil ouvrira bientôt une troisième catégorie sexuelle. Désormais, quand les parents viendront inscrire leur nouveau né à la commune, ils auront le choix entre: masculin, féminin et “divers”, une décision qui sera réversible à tout moment.

Quelques 80 000 personnes pourraient se reconnaître dans ce “troisième sexe”. De fait, si pour beaucoup la question de l’identité sexuelle ne se pose pas, pour d’autres elle est source d’angoisse, de non-compréhension, de rejet, car ils se voient obligés de rentrer dans une case binaire : homme ou femme. Pour ces personnes qui se qualifient de “non-binaires”, l’avancé est énorme ! Un petit pas pour le monde, mais un grand pas dans l’avancée des droits alternatifs.

Si cet article vous a plu, retrouvez-en d’autres sur Marie Claire Belgique : “Retour sur les Gay Games, l’événement sportif et culturel qui prône la diversité”, “Argentine : le Sénat rejette la légalisation de l’avortement”, “Le numérique est-il sexiste? La réponse avec Laurence Schuurman, Young ICT Lady of the Year”

Tags: Sexe.