Le 8 mars devient un jour férié à Berlin, et on ne sait pas si on doit être contentes

par Monica Mirkos
marieclaire_8_mars_ferie_berlin
©Getty Images

Cette année, le conseil municipal de Berlin a décidé de faire du 8 mars un jour férié. Cette décision fait polémique à plusieurs niveaux. Découvrez pourquoi.

Le conseil municipal de Berlin visait, et ce depuis quelque temps déjà, à créer un nouveau jour férié. C’est la majorité de gauche (SPD, Die Linke et Verts) qui a présenté un texte en faveur du 8 mars, Journée Internationale pour les Droits des Femmes.

1/

Pourquoi le 8 mars ?

Plusieurs dates ont été évoquées lors des différentes réunions du conseil municipal de la capitale allemande. Le maire SPD Michael Müller votait pour le 18 mars et le printemps des Révolutions en 1948. La date de la capitulation nazie, le 8 mai 1945, était votée par le parti de gauche radicale, Die Linke. Le 8 mars est donc la date votée par les partis de gauche. Le 8 mai de l’année 2020 sera lui aussi férié, à l’occasion du 75e anniversaire de la chute du régime nazi.

 

A lire aussi: L’origine du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes

 

Ces différents partis se sont mis d’accord sur cette date car elle est forte et symbolique. La Journée Internationale pour les Droits des Femmes sera donc fériée à Berlin. En Allemagne, les villes sont considérés comme des états, appelés Länder, et chacun d’entre eux est indépendant. C’est la raison pour laquelle la capitale allemande sera la seule instaurer le 8 mars comme jour férié.

2/

Une décision qui fait polémique

La décision de faire du 8 mars un jour férié ne fait pas l’unanimité. En effet, cette journée pourrait couter 160 000€ à la ville, selon le directeur de la Chambre de commerce et d’industrie de Berlin, Jan Eder. Par conte, la capitale compte moins de jours fériés que d’autres Länder et le 8 mars en sera donc le sixième.

 

A lire aussi: 8 mars 2019: la première grève des femmes en Belgique

 

3/

Pour ou contre ?

Nous ne le redirons jamais assez, le 8 mars est une date importante pour les femmes. Symbole de combat et d’obtention de nos droits, le 8e jour du mois de mars n’est pas à prendre à la légère. En faisant du 8 mars un jour férié, cela ne banalisera-t-il pas la cause ? Les Berlinois ont voulu marquer cette date par un geste fort mais est-ce vraiment pertinent ? Certains verront ce jour férié comme une bonne occasion de ne pas aller travailler, d’autres y verront peut-être une ouverture pour des actions commerciales.

 

A lire aussi: La WTA va faciliter le retour des joueuses après une grossesse (merci Serena Williams)

 

Il ne faut pas oublier que les violences faites aux femmes, les inégalités et les injustices se font toute l’année et pas que le 8 mars. Donc, en faire un jour férié réduirait peut-être les cause à une journée par an ? Est-ce que cette journée sera un banal jour férié parmi les autres ? Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce que cette initiative devrait s’installer en Belgique aussi ?

Si vous avez aimé cet article, lisez aussi: Reportage: à Panzi, chez Denis Mukwege, Argentine: le Sénat rejette la législation  de l’avortement et Violences conjugales: la Nouvelle-Zélande adopte une nouvelle loi révolutionnaire.

| | | |
Tags: 8 mars, Combats de femmes, Société.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures