Phénomène: la boutique-appartement ou l’art du « comme à la maison »

par Camille Hanot
marieclaire_alt_boutiqueappartement
©Site internet Sézane

Des pendants débordant de vêtements où il est impossible de les contempler, merci mais non merci. Celui qui se déplace, aujourd’hui, en magasin privilégie l’expérience à l’achat. Il aime le beau et est en quête d’inspiration. La boutique-appartement tout droit sortie d’une revue déco répond, à la lettre, à ce nouveau désir. Explications!

Bienvenue chez vous

Ce sont des boutiques, comprenez tout s’y achète, mais elles ont le look d’un appartement habité. Pour cerner le concept, la comparaison est de mise. Plusieurs critères mis bout à bout différencient un simple magasin d’une boutique-appartement, le premier étant l’atmosphère « home sweet home » de cette dernière. C’est dans l’esprit « comme à la maison » qu’une boutique-appartement est pensée.

 

Lire aussi : « Nos conseils pour réussir l’aménagement de sa terrasse en ville»

 

À peine le pas de la porte franchit, le client doit se sentir comme chez lui. C’est le cas ? Le pari est réussi! Du bâtiment choisi à la couleur des murs en passant par l’intensité de la lumière, rien n’est laissé au hasard. Les pièces mises en vente font également l’objet d’une attention toute particulière. Dorénavant, une boutique de mode vend des vêtements mais aussi un tas d’objets sensoriels; bougies, produits de beautés, magazines, miroirs… L’esprit « home sweet home » oblige! Ensuite, outre la convivialité, ces enseignes gorgées de beauté doivent titiller la créativité. Tel on ouvrirait un magazine de déco, on passe la porte d’une boutique-appartement pour chercher l’inspiration. Pour pousser le concept de l’appartement jusqu’au bout, certaines boutiques n’ont pas pignon sur rue mais sont cachées à l’intérieur d’une cour privée ou au 10e étage d’un immeuble.

Comment (r)amener le client en boutique?

La tendance bat son plein pour deux raisons évidentes. Un, le client a besoin qu’on lui offre une plus-value à se rendre en boutique. Si, c’est pour faire défiler des vêtements les uns à la suite des autres, il peut le faire derrière son ordi. Les boutiques impersonnelles ne font pas le poids face aux soirées, verre de vin à la main, à fouiller les eshops à la recherche de la perle rare.

 

Lire aussi: « Superbien, le concept store qui manquait à Louvain-la-Neuve »

 

Deux, dans une société où boire un café mérite une photo et où la salle de bain est synonyme de moment glamour, les clients recherchent des lieux à l’atmosphère instagrammable. On aime le beau et on aime partager son beau quotidien sur les réseaux sociaux.

Exemple type: l’Appartement Sézane

Les exemples ne manquent pas, l’Appartement Sézane à Paris illustre par contre, à merveille la tendance de la boutique-appartement. En s’appelant l’Appartement, on a déjà compris l’essence même du lieu. Après quatre ans de vente en ligne, Sézane a décidé d’ouvrir une boutique à Paris. Mais pourquoi une cliente adepte de l’achat en ligne se déplacerait-elle? Pour l’expérience et la beauté de l’espace évidemment. L’Appartement Sézane a donc construit un univers lifestyle où les filles se sentent chez elle! Dans les Appartements Sézane (une enseigne à New York a ouvert) les clients s’inspirent, boivent un café et lisent. Exactement comme chez soi…

 

Lire aussi: « Cinq applis déco pour réchauffer son intérieur » 

 

Mais encore

La marque de déco de La Redoute, AMPM s’inscrit également dans la tendance. Dans ses boutiques, l’enseigne met en scène des idées pour une maison conviviale où il fait bon de vivre. A Lille, une boutique AMPM vient d’ouvrir permettant aux clients de découvrir les objets de déco virtuels dans un lieu bien réel.

Een bericht gedeeld door AM.PM. (@ampmfrance) op

La boutique-appartement dans notre plat pays

En Belgique, on retrouve peu d’exemples type mais on fait face à un réel engouement pour des boutiques où on se sent bien. A Namur, chez Mama is Cool, la charmante enseigne possède une déco que l’on reproduirait bien chez soi. En plus, les deux propriétaires n’hésitent pas à mettre la main à la pâte pour repeindre un mur ou changer la disposition des meubles. Preuve que l’atmosphère du lieu est non négligeable. Dans le même esprit, à Louvain-la-Neuve, la boutique Superbien propose régulièrement des tables dressées ou des étagères bien pensées. A Bruxelles, on peut citer Bonnie et Jane pour n’en donner qu’une. Bref, il y a autant de boutiques-appartements qu’il existe de magasins mais il y a toujours le même mot d’ordre: pourvu que l’on se sente bien dans ces lieux.

 

Lire aussi: « 10 astuces décoration pour booster votre intérieur »

 

Le « comme chez soi » à la côte

Le secteur de la mode et de la décoration n’est pas le seul touché par la tendance. Depuis longtemps, on ne va plus à l’hôtel mais on préfère, grâce à Airbnb, loger « comme chez soi » à l’autre bout du monde. Récemment encore, c’est une autre plateforme qui fait du bruit, OneHouseStand ou le airbnb des événements. Terminez d’organiser une réunion dans une pièce blanche impersonnelle, dorénavant on préfère les réunions « à la maison ».

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez également: « Hotspot: LabelChic, une boutique de cosmétiques de niche so chic », « Mama is Cool à Namur, bien plus qu’une boutique cool » et « Agave boutique met du green dans votre salon! »

| | | |
Tags: Boutique, Boutique-appartement, Décoration, Tendance.

Ailleurs sur le web

Sur les sites d'Edition Ventures